Merci de votre visite

vendredi 10 novembre 2017

Quand vous avez goûté la Liberté, vous ne pouvez jamais l’oublier



L’oubli, le capot, vous l’appelez comme vous voulez, ne peut pas se refermer. Tout a été ouvert. De la même façon que quand les chakras s’activent, ils ne peuvent plus se refermer, c’est impossible. Ils peuvent se bloquer, déclencher des maladies, mais ils ne peuvent pas être refermés.

Vous avez la possibilité de vous autoguérir, pas par votre volonté mais par l’Intelligence de la Lumière. L’Intelligence de la Lumière, Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez réfléchir, imaginer ou projeter, vous ne pouvez la réaliser que quand vous vous placez vous-même au Cœur du Cœur. Ce n’est pas tout à fait de la méditation avec un objectif ou avec une intention, c’est ce qu’on appelle vulgairement un alignement au Cœur du Cœur.




LA LIBERTE, C’est la rencontre des énergies et des vibrations, c’est la rencontre et la vision claire, de plus en plus perceptible d’ailleurs, de ce qui est de l’ordre de la Lumière et de ce qui est de l’ordre, de l’illusion. Et bien évidemment, vous le remarquez tous, par exemple auparavant vous aviez tel hobby ou telle passion, alors qu’aujourd’hui tout ça ne vous satisfait plus. Parce que la seule satisfaction, elle n’est plus dans l’acte amoureux, dans l’acte professionnel, même si elle existe encore, mais la vraie satisfaction, elle est au Cœur du Cœur. Et ça va devenir de plus en plus vrai.

Plus le monde va mal, plus certains d’entre vous s’ouvrent, et ça crée une espèce de paradoxe, et aussi parfois un sentiment d’ennui, de lassitude ou de nostalgie. Ça correspond vraiment à cette phase finale de la mise en résonance de l’éphémère et de l’Éternel. Parce que malgré tout, c’est un changement d’état et donc, de là où vous êtes, quelle que soit votre conscience, c’est-à-dire incarné sur terre, il y a toujours la notion de perte et de deuil. Vous le vivez quand vous perdez quelqu’un, quand vous changez d’emploi, de domicile, sauf que là, c’est la perte d’un mécanisme de vie pour trouver la vraie vie.

Donc toutes ces émotions qui passent, qui sont parfois exacerbées en vous ou qui ressurgissent alors que vous les aviez largement dépassées, comprises, et qui étaient disparues de votre vie, se remanifestent. C’est un éclairage plus intense. Mais parallèlement à cet éclairage plus intense et cet ennui, il y a aussi une faculté plus grande à être au Cœur à Cœur. C’est une invitation aussi à ne plus avoir le cul entre deux chaises, à ne plus faire de tournicoti-tournicota, mais vraiment à se poser,  définitivement, là où vous êtes réellement en conscience. …

 L’ennui ne doit pas être l’occasion de vous détourner de ce que vous êtes au Cœur à Cœur, bien au contraire. Ne fuyez pas, traversez, et n’oubliez pas que l’Intelligence de la Lumière et l’état de Grâce est accessible à tous dans la co-création consciente actuelle. C’est aussi une forme d’apprentissage à ne pas dépendre d’aucune circonstance extérieure pour dissiper un ennui ou pour dissiper une nostalgie. C’est une invitation à être et à avancer, peut-être différemment. …

Vous pouvez trouver ça fade, alors qu’avant vous étiez enthousiaste. C’est une invitation à disparaître, à dormir - C’est toujours l’action de la Lumière.

Texte de Omraam Mikhaël Aïvanhov

Merci de respecter le lien du blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/

samedi 4 novembre 2017

L’heure est aux changements de comportements


Toute recherche aujourd’hui, surtout au niveau spirituel, est une erreur fondamentale. Toute quête spirituelle doit cesser si vous voulez vivre la vérité du cœur, c’est-à-dire la vraie Connaissance et non pas vos périples dans les vies passées, vos explications psychologiques, les solutionnements de vos problèmes.

Bien sûr, comme je l’ai dit, vous devez vous occuper de votre corps, de votre maison, de vos responsabilités, mais ça ne veut pas dire qu’il faut être soumis à ce rôle puisque vous avez de plus en plus la possibilité d’être le témoin ou l’observateur. Faites ce que la Vie vous demande et constatez que si vous restez à l’emplacement du témoin ou de l’observateur, la Joie grandit, même si vous souffrez. C’est paradoxal parce que pour la personne, quand il y a souffrance, vous avez l’impression que c’est un frein à votre liberté, que cette souffrance soit psychologique ou physique. Or ceux qui sont en joie peuvent vous le confirmer, la souffrance appelle bien sûr une action, mais elle ne change pas du tout l’état de Joie. Si vous êtes emmenés par la souffrance, c’est que vous n’êtes pas en joie. Il ne sert à rien de vous mentir, vous n’avez plus rien à représenter au monde ni à faire valoir au monde, il vous faut être naturels ‒ humilité, simplicité, transparence, Enfance ‒, tout le reste ne sont que des chimères dictées par l’ego.



Alors si tu ne vis rien, ni vibration ni Joie, contente-toi d’être dans la vie, de ne rien rejeter de ce que la Vie te propose parce que même si tu n’as pas moyen de le vérifier pour l’instant, ce qui se déroule pour chacun de toi est exactement ce qui doit se dérouler dans le processus de ta libération. Mais bien sûr, celui qui est aveugle ne peut pas accepter cela mais je sais qu’il peut garder ça dans un coin de sa tête et le moment venu, à l’Appel de Marie, cela trouvera son issue.

Le seul effort que vous ayez à faire, c’est de vivre ‒ ni dans la peur, ni dans l’espoir, ni dans l’attente, mais vivre, comme ça été expliqué, HIC et NUNC, Ici et Maintenant, l’instant présent. La Vérité, elle est là, elle n’est pas dans l’approche de Nibiru. Les signes sont tous présents, relisez les prophètes, qu’est-ce que vous voulez de plus ? Alors qu’est -ce que ça va changer à votre éternité, que ça se passe le 31 août ou que ça se passe le 31 décembre ? 

Nous, nous sommes impatients, mais pas pour les mêmes raisons, parce que nous voyons que de plus en plus de frères et de sœurs s’ouvrent. Mais vous vous doutez bien que parmi tous ces frères et sœurs qui s’ouvrent, beaucoup ont besoin de parler, de dire ce qu’ils vivent, et ça va mettre très en colère ceux qui ne vivent rien. Alors pour l’instant c’est de la colère, mais au fur et à mesure de l’intensité des radiations qui vous parviennent, de l’augmentation des différentes fréquences mesurables sur la terre, eh bien vous allez constater que ça va être quand même assez conflictuel.



Il faut laisser les choses se dérouler, maintenant. Elles iront jusqu’à leur terme, et peu importe si c’est demain, peu importe la date, et peu importe si les guignols nous trouvent encore quelque chose, mais là, je crois que c’est impossible maintenant parce que la progression de la Lumière a été telle que même les méchants garçons savent qu’ils ont irrémédiablement perdu. D’ailleurs nombre d’entre eux, vous le constatez et le constaterez de plus en plus souvent, pour ceux qui regardent les moyens d’information, vont se repentir et vont dévoiler la Vérité, que ce soit pour le climat, que ce soit pour la finance, que ce soit pour l’asservissement, mental, émotionnel, de l’humanité. Donc laissez les choses se dérouler. Faites… démontrez-vous à vous-mêmes que vous êtes Lumière et que vous faites confiance à ce que vous êtes et non pas à votre personnage, parce que y aura plus d’issue dans le personnage, je vous l’ai dit, et vous allez le voir certainement dans d’autres questions. Allez, on continue.


 ******** Publié par : Blog Les Transformations – septembre 2017

vendredi 20 octobre 2017

A la naissance de l’arthrose


Certes, je ne suis pas médecin nous dit Omraam. Mais il est évident que dans l’arthrose il y a d’abord : un, la localisation, parce que vous savez certainement, peut-être pour l’avoir lu, étudié ou vécu, que chaque partie du corps est symbolique, chaque partie de votre corps, même physique, même ici enfermé, vous avez des principes créateurs qui se sont agencés au niveau des forces archétypales, qu’on appelle des génies.

Ces génies, par exemple y a un génie pour le foie, un génie pour la rate, un génie pour les os, un génie pour les articulations, c’est-à-dire que vous piochez dans l’univers, même dans ce monde enfermé - et c’est pareil dans toutes les dimensions - une force, une information vibrale qui va cristalliser dans le corps et qui est en rapport avec l’organe.

Alors vous avez aussi une symbolique du corps humain, qui est parfaitement connue : les tendons d’Achille, les genoux avec « je » et « nous », le côté gauche, le côté droit. Donc l’arthrose, soit c’est une maladie qui touche toutes les articulations, soit elle touche une articulation ou certaines articulations qui sont liées - même si c’est un traumatisme initial, même si c’est lié à des erreurs alimentaires, si c’est lié à un vieillissement -, c’est toujours en rapport avec le symbole et l’archétype qui correspond au génie.



Mais maintenant, vous avez aussi l’usure du temps. Comme les moteurs de voiture s’usent, vos articulations s’usent sans qu’il y ait nécessairement de référence à ce que je viens de dire par rapport aux symboles ou à l’archétype. Voilà ce que je peux dire sur l’arthrose.

En 3D unifiée, y a pas d’arthrose, il n’y a pas de maladie non plus, hein, puisque dès qu’il y a une anomalie, celle-ci est repérée directement par l’Intelligence de la Lumière, dans les mondes unifiés. Et c’est votre histoire personnelle aussi, qui peut donner de l’arthrose, votre mémoire personnelle de l’incarnation.

… Les génies, c’est l’archétype. Par exemple quand on parle des quatre Cavaliers de l’Apocalypse, c’est les Hayot Ha Kodesh, c’est les quatre éléments. L’élément est un archétype, il a une forme. C’est sous-tendu dans la Civilisation des Triangles, qui est au-delà des formes anthropomorphiques, où les consciences sont agencées, non plus en corps d’Êtreté - y a plus d’anthropomorphisme - mais uniquement en Triangles. Et dans ces Triangles, il y en a qui correspondent aux Hayot Ha Kodesh, il y en a d’autres qui correspondent, dans les hiérarchies célestes, à ce qui est appelé, je crois, les Keroubim, les Chérubins, et d’autres encore Ordre Hiérarchique, hiérarchique entre guillemets mais faut bien les classer.

Et la précipitation de votre corps se fait bien sûr au travers de l’ADN, ce qu’on appelle les mémoires de forme, à travers un programme inscrit dans l’ADN, qui va prendre sa nourriture non pas uniquement dans la matière, mais aussi dans les résonances archétypielles qui relient la partie physique, l’organe physique, à sa contrepartie énergétique et psychologique en incarnation. Ceci est très bien expliqué par exemple dans la médecine dite chinoise, où par exemple chaque organe va avoir une fonction, qui est connue en médecine occidentale mais qui dépasse largement ce cadre-là.

Par exemple, la décision. Quand vous dites « je suis indécis », bien sûr ça correspond à des réseaux dans votre cerveau et dans votre conscience, mais c’est porté surtout par la vibration de l’indécision : c’est la vésicule biliaire. Et chaque organe comme ça a un génie archétypiel qui se traduit par une psychologie, une énergie particulière et des fonctions physiologiques particulières. Tout ça est relié, même au sein de l’illusion.

J’ai dit que la maladie n’existait pas dans les autres dimensions. Il y a une nourriture qui accompagne ces mots. Ce n’est pas la vibration du mot, c’est la vibration de la conscience.

Texte de Omraam Mikhaël Aïvanhov

Merci de respecter le lien du blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/

vendredi 6 octobre 2017

Servir Dieu signifie servir la pensée



Chaque pensée sortant du cerveau produit des dépôts de matière subtile capables d'obstruer les canalisations. Toute pensée négative, tout sentiment négatif  laissent sur les parois des cellules ou des canaux du cerveau une couche très mauvaise conductrice des forces constructives.

De là beaucoup de complications pour celui qui engendre de tels sentiments et de telles pensées. Au contraire, être serviteur de Dieu, concentrer sa pensée pour servir la grande cause sublime de Dieu, ce sont des actions qui paieront vos créanciers pour vous.

De quelle façon ? Vous trouverez au-dedans de vous-même un fluide, une force, une émanation qui renforcent tous les systèmes de l'organisme. Tel est le salaire reçu. C'est cette force, ce fluide qui font que tous les nerfs se sentent baignés d'énergie, et fortifiés. Lorsque viendront les événements et les chocs qui causent des tensions, cette richesse, ce salaire accumulé comme force intérieure paiera ce qu'on doit aux ennemis; et l'on ne sera pas aussi malade, aussi touché qu'on aurait dû l'être. C'est très simple.

Supposez que vous ayez travaillé intensément pendant trois ou quatre jours. Vous êtes épuisé, vous vous sentez très faible, irrité et hypersensible, si bien qu'un petit inconvénient est capable de vous bouleverser complètement. Si vous êtes bien nourri, fort et sain vous ne le ressentez pas autant; le choc est atténué comme sur une voiture munie de bons ressorts de suspension. Ce salaire des efforts que vous aviez faits s'appelle aussi, dans l’Évangile "l'huile de la lampe" (conférence sur les cinq vierges folles qui n'avaient pas d'huile dans leur lampe).



Certains diront que c'est du magnétisme et ils iront chez un magnétiseur se faire remplir de cette force. D'autres penseront que ce sont des fluides. . . . Pensez tout ce que vous voudrez, c'est la même chose. C'est une richesse, un salaire, une monnaie accumulés dans votre système nerveux, votre cerveau, votre plexus solaire (car nous avons beaucoup de banques intérieures), où vous le retrouverez quand vous en aurez besoin.

L'homme bon qui pense bien accumule en lui une force et une résistance spéciales. Ses cellules sont protégées. A la venue de ses ennemis, il sait et il peut leur opposer la résistance nécessaire.

Au contraire, les hommes agités, passionnés, troublés, n'ont presque plus aucune énergie. Un rien les fait s'effondrer. La vie est remplie de ces deux exemples. Certains résistent à tout et d'autres s'affaissent tout de suite.
 … Ne perdons jamais de vue cette dualité, cette différence essentielle entre notre individualité d'essence Divine et notre personnalité d'essence Terrestre.

Le but de l'évolution est la prise de conscience de plus en plus grande de la première qui devra dominer, diriger, épurer la seconde jusqu'à ce que l'Etre soit digne de « réintégrer le sein de Dieu »…

Savez-vous qu'il y a en vous un pouvoir prodigieux de réalisation dans tous les domaines ?... C'est la Pensée, un don Divin, aux possibilités infinies dans tous les domaines…

La Pensée qui a le privilège de pénétrer dans l'invisible doit y puiser et faire appel aux aides qui y foisonnent…

Si, au lieu de ne réagir dans le sens de la Loi Divine qu'au bout d'expériences douloureuses, mille fois répétées, nous avions sous les yeux un résumé du Code de la route Divine, peut-être que le parcours serait moins dur…

Texte de Omraam Mikhaël Aïvanhov
Merci de respecter le lien du blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/


Les lignes de l’araignée


J’ai rêvé : Je suis dans un jardin, je dois me dépêcher pour ne pas être en retard mais deux femmes me bouchent la route. Elles émettent, entre leurs mains, une forme géométrique dont les lignes sont des fils d’araignée, avec une grosse araignée au centre. Je ne peux pas avancer car j’ai peur. Je me réveille.

Alors là, cette personne vit dans ses rêves la Libération. Parce qu’à chaque fois qu’il y a peur…. L’araignée, c’est quoi ? Quand on dit une araignée au plafond, c’est le mental qui tournicote dans la tête, c’est les petits vélos, comme on dit. La personne a peur de son propre mental mais néanmoins elle est réveillée, et elle se réveille, donc elle voit les jeux.

Il ne suffit pas d’expliquer et de dire qu’elle a encore du mental. Bien évidemment qu’il y en a, parce qu’elle cherche une justification, mais néanmoins le travail a été fait. Et vous remarquez qu’à chaque fois, ça se termine par un réveil, donc ce qui fait peur n’est pas réel.





Alors je ne vais pas vous refaire, l’histoire du théâtre, du spectateur, du joueur, et qu’il n’y a pas de théâtre, mais c’est exactement cela que dorénavant vous vivez. Et chaque jour vous serez de plus en plus nombreux à le vivre, que vous le vouliez ou non. Et ça change la vie, parce que même s’il reste des habitudes de peur comme pour l’araignée, là, le coeur est trouvé, donc tout ça déclenchera très rapidement un éclat de rire devant sa propre stupidité pour chacun d’entre vous. C’est inéluctable. Et là vous pourrez rire parce que vous vous verrez tels que vous étiez avant, dans votre ego, dans vos peurs, dans votre personnage étriqué, enfermé, et j’ai toujours dit, rappelez-vous, la peur ou l’Amour.

Alors bien sûr que vous verrez la peur mais vous n’avez pas à voir l’histoire de votre peur, même si parfois c’est possible. Simplement, le simple fait de vivre cet Amour au coeur met fin à la peur. Vous rirez de vos propres peurs, si ce n’est déjà fait.

Alors c’est vrai que la période qui s’est amorcée déjà depuis le mois de mars, et qui s’accentue dorénavant, peut sembler, dans un premier temps, paradoxale, voire inconfortable, parce que vous vivez le coeur ‒ même si c’est pas constant, vous savez que c’est la vérité ‒ et l’écran de votre vie va venir vous titiller, avec des accidents (parce que il faut mettre le corps au repos), avec un mari ou une femme qui s’en va comme ça (parce qu’il vous faut être libre pour vivre cela). Ça veut pas dire que vous allez perdre qui que ce soit ou quoi que ce soit, au niveau des personnes hein, pas au niveau du travail, parce que ça, le travail, bientôt vous ne saurez plus ce que ça veut dire sur cette terre. Le seul travail sera le travail d’aide et service.

À ce moment-là, oui, on pourra parler de mission, si on peut dire, durant 132 jours, mais pour l’instant, oubliez toutes les missions, hein. Élaguez de plus en plus, coupez tout ce qui dépasse, allez à votre essence, allez au paraclet, à l’Impersonnel.

Ah je crois que ça sera évoqué par la Source et peut être par Uriel dans les prochains jours, de façon beaucoup plus vibrale, si je peux dire, et de façon claire, mais je prépare le terrain moi aussi. Il n’y a plus d’histoire qui tienne, il n’y a plus d’alibi que vous pouvez mettre devant pour ignorer ce que vous êtes. Vous voyez ?

Alors, on continue, après le rêve de l’araignée.

Car il est certain que tous les rêves vous montrent qu’une fois que le coeur est vécu, il ne peut plus y avoir le moindre doute. Quand je dis que le coeur est vécu, c’est pas seulement avoir le Feu au coeur ou la Couronne radiante, c’est vivre le Coeur du Coeur, c'est-à-dire l’Infinie Présence ou la Demeure de Paix suprême. Quand vous avez retrouvé ce que vous êtes, comment ce qu’il peut se dérouler dans les autres dimensions, dans votre vie, peut présenter la moindre accroche ?

Ça veut pas dire que vous les refusez, mais vous n’en n’êtes plus affectés. C’est exactement la même chose qui est décrit ici.

 Propos de Omraam Audio MP3 sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/


lundi 25 septembre 2017

Prendre du temps pour exister vraiment


Ce n’est pas parce qu’il y a un signe précis - qui correspond à la réunion des boucles temporelles -, qui n’est pas encore dans le ciel, que les événements ne sont pas enclenchés au niveau de la Terre, du Soleil, de la Confédération Intergalactique, et aussi de votre propre Liberté. Profitez du temps imparti pour être en vie.

Si vous avez l’impression qu’il reste des choses à résoudre, résolvez-les, que ce soit à travers le pardon, que ce soit à travers ce qu’il vous semble être indispensable de résoudre au niveau purement de la vie matérielle, ne vous occupez plus du reste. Et si vous avez la chance de disparaître, même si ça vous pose des problèmes, il vous faut répondre de manière de plus en plus affirmative à l’appel de la Lumière, parce que j’avais dit déjà que l’appel de la Lumière maintenant, devient une injonction de la Lumière à votre propre disparition.



Certains d’entre vous maîtrisent la disparition dans l’alignement, les méditations, ou au moment où ils le souhaitent ; d’autres ça leur tombe dessus, et vous avez remarqué souvent en ce moment, soit ça commence dès le matin, soit vers 16-17 heures, hein, et ça se renforce. Parfois ça apparaît beaucoup plus tard dans la soirée, ce sentiment non pas de la fatigue mais de ne plus être là, tout en étant pleinement là, à un autre niveau.

Les règles de fonctionnement habituelles de la matérialité, du corps physique, des corps subtils n’est plus tout à fait la même qu’il y a quelques mois, vous le sentez bien ça. Donc, mettez à profit ce temps pour vraiment ouvrir tout ce qui doit être ouvert, le pardon, la grâce, pardonnez-vous à vous-mêmes, pardonnez à l’univers, pardonnez aussi aux autres.

N’oubliez pas que tout ceci est une scène de théâtre, un jeu, alors soyez légers. D’ailleurs, vous voyagerez léger, que ce soit pour aller sur les Cercles de Feu, que ce soit pour aller dans les frigos ou que ce soit pour rester durant les 132 jours dans l’atmosphère de la 3D. 

… Silence…

Que signifie, en cette période, d’avoir des remontées de personnalité, de l’ordre du désir, l’impression d’avoir à mener des choix, ou des projections ?

Ça signifie qu’il n’y a pas à culpabiliser ou surtout ne pas croire que tu n’es pas prêt. Simplement voir les choses. Ce qui te semble être une période où la paix a disparu - c’est une invitation à vraiment voir cela mais ne pas Etre cela. C’est effectivement le voir en tant qu’observateur. C’est tout ce qu’il y a faire. Même si tu as une colère, même si tu as une grande tristesse, regarde-la. Regarde-la parce que ce n’est pas toi. Et aujourd’hui, c’est plus facile de s’en rendre compte, c’est-à-dire d’être moins emporté par les émotions, par le mental, par les réactions.

Donc ce n’est pas une rechute. C’est au contraire, un éclairage encore plus vif par la Lumière vibrale de ce qui reste encore, non pas à résoudre mais à traverser. Or tu ne peux le traverser, non pas en voulant le résoudre mais au travers de ton éternité, c’est-à-dire dans le Cœur du Cœur, dans la transparence et l’humilité. Aucune inquiétude, et quel que soit ce qui se manifeste au niveau de la personnalité, c’est que ça doit sortir, c’est tout. Ça n’a pas besoin d’être analysé, ça n’a pas besoin nécessairement de faire l’objet d’un traitement particulier, mais ça a avant tout à être vu et traversé de la manière la plus simple qui soit, avec l’aide de ton cœur et de ce que tu es.

Donc les trucs qui remontent, à quelque niveau que ce soit, que ce soit dans des conflits familiaux, interpersonnels, dans des maladies qui peuvent revenir, des choses qui apparaissent, ce ne sont que des éclairages et des ajustements finaux.  C’est justement pour te donner la preuve à toi-même que tu n’es pas, ni cette personnalité, ni cette souffrance, ni cette tristesse, ni ce qui vient t’encombrer, si je peux dire : ta paix et ta joie.
Au contraire, remerciez que cela se manifeste maintenant !

Et pourtant vous ne dormez pas. Cependant, vous avez toutes les aides, ici et ailleurs, que ce soient les peuples de la nature, que ce soit même la nature elle-même ; les environnements forestiers par exemple, ou marins, ils sont extrêmement importants dans la purification qui se joue à l’heure actuelle. Et d’ailleurs si vous êtes sensible, vous allez vous apercevoir que même si vous avez un tout autre objectif qu’un objectif spirituel ou de conscience, dès que vous êtes dans la nature, tout se pacifie. La nature vous vient en aide, et surtout les arbres et surtout la mer, l’eau, la montagne aussi bien sûr ou le désert pour d’autres, peu importe.

Sachez que l’immersion dans la nature est presque l’équivalent de l’immersion au Cœur du Cœur, parce que la nature est guérissante, parce que les particules adamantines, bien sûr, y sont en nombre beaucoup plus important que dans vos villes, et vous allez bénéficier de cet environnement en étant dans la nature.

Respectez-vous aussi. Même si vous avez l’impression qu’il y a une émotion ou une souffrance qui surgit et qui n’est pas en accord avec ce que vous êtes réellement au fond de vous, ce n’est pas grave, laissez passer.

Bien sûr si vous vous cassez le bras, si vous ne savez pas comment réparer un os instantanément, il vaut mieux aller mettre un plâtre quand même, hein, faut pas être idiot. Mais je parle des choses qui, vous avez tous ça en ce moment, des choses qui reviennent, qui étaient pourtant résolues ou qui s’étaient manifestées il y a longtemps, ou des choses qui reviennent au niveau comportemental, au niveau des pensées, que vous pensiez avoir réellement éliminées. C’était réellement éliminé de la personnalité mais ça coince encore pour l’ajustement final du corps d’Êtreté et pour la naissance effective du papillon.

Certains papillons sont en train de faire sécher leurs ailes avant de s’envoler, déjà. Donc dites-vous aussi que ce qui se déchire en vous n’est que ce qui restait de croyances ou d’idées, ou de mémoires, même si vous n’en étiez plus affecté jusqu’à présent, si ça avait disparu depuis des années. Donc mettez à profit tout ça. Vous vous apercevez aussi que des gens que vous voyiez très souvent, d’un coup vous ne les voyez plus, et d’autres que vous n’aviez pas vus depuis longtemps, qui se remanifestent. Ce sont des occasions inestimables qui vous sont proposées par l’Intelligence de la Lumière et l’état de Grâce ou l’action de Grâce, pour vous libérer définitivement, pour ceux qui croient encore qu’ils ne sont pas libres ou qu’ils ne sont pas prêts.

O.M. AÏVANHOV -  Message Audio MP3


mercredi 20 septembre 2017

Maintenir la JOIE quoi qu’il arrive


Rappelez-vous que quand vous êtes dans la Joie sans objet, dans cette joie du cœur, dans le Feu Igné du cœur, quelque problématique qui puisse exister dans votre vie, elle ne vous affecte pas.

Si vous êtes affectés, d’une manière ou d’une autre, c’est que vous demeurez, que vous le vouliez ou non, au sein de l’éphémère et au sein de la personnalité. Vous n’avez pas les moyens vibratoires, et je crois que Marie vous l’avait dit, après la fin du mois d’août, de changer un iota de ce que la Vie vous fait vivre. Il ne restera plus qu’à rentrer en vous et attendre, si je peux dire ‒ sans attendre ‒, l’Appel de Marie, être dans votre cœur en dépit de toutes les circonstances de votre vie, de votre corps, de vos émotions, de votre mental.



C’est, rappelez-vous, non plus les tournicoti-tournicota mais les oscillations d’emplacement de votre conscience qui sont responsables de votre identification à la conscience. Et vous savez tous que vous êtes antérieurs à la conscience et que le point de passage de la supraconscience à l’Absolu se fait par le témoin ou l’Infinie Présence, c’est -à-dire l’observateur, c’est-à-dire le moment où quoi qu’il se déroule dans votre corps, dans votre tête, dans vos affections, dans vos relations, dans tous les aspects sociétaux, vous demeurez inchangés, c’est-à-dire que vous n’êtes plus affectés, en aucune manière, sur le plan de votre conscience, par ce qu’il se  déroule au sein de votre éphémère, et tout positionnement découle in fine de cela et de rien d’autre.

La Joie ou la peur, la Joie ou le mental, la Joie ou la souffrance. Cette Joie, rappelez-vous, est sans objet, c’est-à-dire que si cette Joie dépend d’un évènement terrestre, cosmique, et même de l’apparition de Nibiru, ça prouve tout simplement que vous n’avez rien compris et que vous n’avez rien vécu. Mais il ne faut ni désespérer ni être en colère. Vous êtes informés, pour certains d’entre vous, et même au-delà de ce que nous vous disons depuis des années ; il vous suffit de regarder, vous avez quand même des moyens d’information qui vous permettent de vérifier aussi bien le nombre de volcans que les météorites, que l’emplacement des planètes, que les évènements climatiques qui se déroulent maintenant de façon ininterrompue sur cette terre, même si votre petit chez vous, dans le coin où vous êtes, où que vous soyez, n’a pas été touché.

La fréquence et l’amplitude des évènements climatiques, géophysiques et cosmiques est en accélération exponentielle, si je peux dire, c’est-à-dire que vous assistez, que vous le vouliez ou non, que vous le voyiez ou pas, que vous vous intéressiez ou pas, à des évènements qui deviennent de plus en plus perturbants pour la vie éphémère, en tous cas pour ceux d’entre vous, frères et sœurs, qui êtes sur des pays ou des territoires où ces évènements sont en train de se produire ou se sont déjà produits.

 Question :

Métatron a révélé que certains frères et sœurs seront des piliers de Lumière. Sont -ils suffisamment nombreux, à l’heure actuelle, et le nombre qu’évoquait Métatron a-t-il été atteint ?

Oh, cher ami, ce nombre a été atteint déjà depuis de nombreuses années. Bien évidemment, la libération de la Terre, c’est-à-dire l’accès, à la surface de la Terre, de la fréquence vibratoire du noyau cristallin de la Terre, a touché vos pieds ; c’était la fin 2011 et juste après, la naissance de l’Onde de Vie pour certains d’entre vous. Donc ce processus est réel et s’est passé déjà voilà des années. Ce qu’il restait à accomplir, bien sûr, c’est le processus de l’ascension de la Terre et le processus conjoint de la libération collective. Marie vous a dit, voilà de nombreux mois, que les processus étaient enclenchés, et elle vous a même dit que la conflagration humaine surviendrait avant la période de fin août. Vous voyez, il vous reste quelques jours, mais néanmoins les évènements et les éléments qui doivent se dérouler, selon ce qui a été dévoilé par les prophètes voilà fort longtemps ou plus récemment, sont exactement à leur place.

Donc je dois vous dire, d’ores et déjà, que tout comme vous, nous attendons, nous aussi, que les choses se déroulent à la face de toute l’humanité. Ça peut être effectivement, comme vous l’a dit Marie, dans les quelques jours qui viennent, et je vous rappelle que Nibiru a tourné derrière le Soleil et que dorénavant elle ne peut plus, à proprement parler, s’arrêter. Bien sûr sa vitesse se modifie encore un peu, mais pas au point de retarder quoi que ce soit. D’ailleurs vous le voyez, au niveau aussi bien cosmique, pour ceux qui regardent les étoiles, qu’au niveau de l’emplacement des planètes, que sur la terre, tout le décor de l’acte final, de la scène finale, est en place. Et bien sûr, tout comme vous, nous veillons et prions, et nous attendons, sans espérance particulière parce que nous savons, de notre point de vue, et nous le savons depuis 2011, que la libération de l’humanité était un fait qui était accompli sur les autres plans et tout ce qui se déroule depuis toutes ces années, c’est-à-dire depuis fin 2011 (ça va faire bientôt six années), c’est uniquement l’avancée de la Lumière en fonction des résistances.

Maintenant, encore une fois, et je le répète solennellement aujourd’hui, si vous ne vivez rien, si vous ne percevez rien, si vous ne voyez rien comme évènement, à la surface de cette terre, qui annonce quoi que ce soit, alors je ne peux pas vous dire mieux que de continuer à vivre votre vie et à vous en remettre à la Joie.