Merci de votre visite

vendredi 8 avril 2016

EXPERIMENTATION DU JEÛNE ET DU SILENCE


Eh bien chers amis nous voici de nouveau réunis, en communion de cœur. Veuillez d'abord recevoir toutes mes bénédictions et tout mon Amour. … Silence…

Alors si vous le voulez bien, nous allons continuer à clarifier, si je peux exprimer ce mot, tout ce qui se déroule en ce moment, et nous allons continuer les questionnements tels que vous avez bien voulu me les soumettre hier. Alors je t'écoute, chère amie.



Question : le jeûne est-il à faire régulièrement ? Si oui, à quelle fréquence?

Alors là, chère amie, je n'ai pas de prescriptions. C'est à vous de voir ce que ça procure, ou alors ce que ça enlève, c'est à vous de voir. J'ai donné hier un certain nombre de mécanismes concernant le jeûne total, court. Maintenant c'est vous qui voyez, en fonction des bienfaits ou des inconvénients que vous en retirez. C'est à vous de vous ajuster et de vous régler, il n'y a pas de règle formelle ni de conseil formel par rapport à cela. C'est donc à vous de décider, en totale liberté, ce que vous avez envie de faire, ou de ne pas faire, avec cela, selon les effets, les bénéfices, selon ce que vous observez ou pas.

Mais encore une fois, nous ne sommes pas ici dans un jeûne que l'on pourrait appeler thérapeutique, où là il faut faire une diète hydrique et le jeûne doit durer, je dirais, plus longtemps. Là, c'est juste une expérience, mais cette expérience, si elle vous procure plus de Lumière, plus de vérité, alors faites-la une fois par semaine, si vous voulez. Mais c'est vous qui décidez.

Vous savez d'ailleurs que dans les religions quelles qu'elles soient, y a souvent des jeûnes. Y a même des êtres humains, dans une religion, qui ne mangent pas entre le lever et le coucher du soleil et ce pendant plusieurs semaines. L'optique est un petit peu différente, mais toujours est derrière ça l'objectif de nettoyer, de purifier, d'élever les vibrations et de se désobstruer, si je peux dire, de l'habitude d'ingérer de la matière. Et voir si l'ingestion de Lumière est favorisée dans ces cas-là, parce que c'est une balance, si je peux dire, entre le vital et le vibral.

Vous savez  très bien que le vital et le vibral… ça a été expliqué aussi de nombreuses fois, n'est-ce pas, la différence entre les énergies du prâna et les énergies de la Citta, avec des effets profondément différents, d'une part sur la vitalité pour l'un, et sur l'autre, sur les manifestions, les perceptions de la Lumière vibrale elle-même.

Voyez comment évoluent votre conscience, votre corps, vos désagréments, vos émotions, vos humeurs, bref soyez l'observateur fin de ce qui se produit durant cette période. Ce n'est pas parce que vous allez répéter cela toutes les semaines que ça va être nécessairement utile. Pour certains, cela peut être utile, pour d'autres c'est totalement inutile ; chacun est différent par rapport à cela.

Donc essayez et vous verrez. Mais moi, je ne peux pas vous dire de le faire toutes les semaines ou tous les 15 jours, et de toute façon vous verrez bien. Je vous signale que pendant la stase, et déjà avant la stase pour certains d'entre vous, l'alimentation aura déjà cessé, bien sûr. Donc je n'ai pas de prescription officielle à vous donner de ma part ou de la Lumière par rapport à cela. C'est à vous de voir ce qui se déroule en vous et en chacun de vous, et indépendamment des mécanismes que j'ai décrits, vous observerez différents types d'effets.

C'est à vous de contrôler par vous-même, d'observer ce qui va se dérouler pendant cette période brève. Vous pouvez aussi compléter, mais c'est pas la peine de faire ça tout de suite, vous avez eu l'habitude, pour certains d'entre vous, de vivre des périodes de silence, des périodes de silence des mots, de silence du regard.

Vous pouvez très bien coupler une période de 24 ou 48 heures de jeûne total avec une période de silence total. C'est la meilleure façon, je dirais, de rentrer au Cœur du Cœur pour ceux qui ont des difficultés à s'y diriger ou à s'y maintenir. Ça va être une aide considérable, je peux dire, pour certains d'entre vous. Bien sûr, c'est pas valable pour tout le monde, c'est à vous de voir. Vous allez, en faisant les deux par exemple - en même temps - vous allez éliminer, si je peux dire, toute la dynamique d'entrée et de sortie en vous. Vous allez donc vous priver, si je peux dire, des interactions entre la personne que vous êtes ici en ce monde et l’environnement au sens le plus large.


Propos de Omraam Audio MP3 sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/