Merci de votre visite

mardi 19 juillet 2016

LA NOSTALGIE DE OMRAAM



Ici, je vous le dis, j'ai peine à garder la mentalité que j'avais en Bulgarie. Je fais des efforts pour ne pas être touché par toutes sortes d'influences malsaines. Il règne une atmosphère qui vous démagnétise. Les aliments sont truqués, imprégnés de vibrations mauvaises ; en mangeant on absorbe les mensonges et les méchancetés des autres, et on doit ensuite s'en libérer.
Tout Paris est plein de telles influences. J'aimerais voir au théâtre une pièce qui montre la beauté de la vie et des sentiments de noblesse, au lieu de toutes ces bêtises dont il faut se débarrasser ensuite. J'aimerais lire des livres qui ne décrivent pas des amours perverses. J'aimerais trouver des vêtements faits de matériaux neufs, et non de chiffons récupérés et traités chimiquement encore imprégnés des fluides de leur ancien propriétaire. Et les meubles? Il est de bon ton de les acheter chez un antiquaire. Mais qu'ont-ils vécu? A quoi ont-ils été mêlés? Qui s'en est servi autrefois? Si on s'y assied pour méditer on reçoit des vibrations déposées peut-être par un criminel. Que de malheurs sont dus à des objets trouvés chez des antiquaires ou au marché aux puces!



Les vieilleries doivent être réunies dans des musées, des parcs, des archives, des hangars. Un jour la guerre n'existera plus. Alors on ne montrera plus les armes que dans des musées, pour instruire les gens. Quand les hommes auront appris à s'aimer et que les malheurs seront relégués dans le passé, on n'en trouvera que les récits, dans les livres. On ne verra des loups et des tigres que dans les jardins d'acclimation. Le mal ne sera plus dans la vie.

Faites chaque jour une chose qui vous donne de l'élan, une impulsion.

Pratiquez les exercices de respiration et de gymnastique, jeûnez de temps en temps pour purifier votre sang et améliorer le fonctionnement de tous vos organes. Chaque jour, fréquentez des gens stables et solides, afin de bénéficier de leur stabilité et de gagner de leur solidité. Car, si vous vous liez à des personnes faibles, indéterminées ou corrompues, même si vous êtes animés de la meilleure intention, celle de les aider, en fin de compte c'est leur influence qui s'imposera.

Combien de femmes se sont dévouées pour sauver un ivrogne, par exemple, qui, au bout d'un temps, se sont mises à boire. On voit souvent des femmes excellentes épouser des hommes détraqués, infantiles ou même criminels, parce qu'elles ont besoin de jouer le rôle d'une mère qui éduque, remonte, redresse. Avec des hommes supérieurs, cela irait beaucoup moins bien....

Dans la solitude, on n'est pas confronté à certaines difficultés, on ne peut vaincre ses défauts. Formons donc de petits groupes spirituels. Rencontrons-nous afin de nous renforcer et de nous solidifier mutuellement, par des expériences et des efforts communs. Par la suite, quand nous saurons offrir la tranquillité et la sécurité, nous pourrons tendre la main aux êtres faibles et désaxés qui ne savent où aller. Nous pourrons découvrir et réconforter ceux qui souffrent autour de nous. Nous serons à même de leur montrer le chemin à suivre pour connaître la paix. Car la plupart cherchent encore le bonheur dans les passions, où ils ne trouvent que déceptions et amertumes.



Propos de Omraam Audio MP3 sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/