Merci de votre visite

mardi 16 septembre 2014

Ne faire confiance qu’au papier, où cela mène ?



Même si la lecture et l’écriture sont devenues aujourd’hui des activités tellement indispensables dans le monde civilisé, cela ne signifie pas que l’homme ne pourrait pas progresser sans elles. Lire et écrire présentent sans doute de grands avantages, mais cette importance donnée au papier comporte aussi beaucoup d’inconvénients. On ne fait confiance qu’aux papiers, il n’y a que les papiers qui comptent. Quand un papier dit que vous êtes coupable, même si vous êtes innocent on est incapable de lire sur vous cette innocence ; on lit le papier et on vous met en prison. L’homme n’est rien, c’est le papier qui est tout.

Nous vivons dans une civilisation qui exige que nous sachions lire et écrire, et c’est très bien, mais il existe d’autres formes de lecture et d’écriture, et c’est sur elles que je veux insister. Lire et écrire sont deux activités qu’il faut apprendre à exercer sur d’autres plans. Pour un Initié, lire, c’est être capable de déchiffrer le côté subtil et caché des objets et des créatures, d’interpréter les symboles et les signes placés partout par l’intelligence cosmique dans le grand livre de l’univers. Et écrire, c’est marquer ce grand livre de son empreinte, agir sur les pierres, les plantes, les animaux et les hommes par la force magique de l’esprit. Ce n’est donc pas uniquement sur le papier qu’il faut savoir lire et écrire, mais dans toutes les régions de l’univers.

Il a été très difficile dans le passé d’imposer l’instruction à tous. Les parents s’opposaient à ce que leurs enfants aillent à l’école : à quoi ça pouvait bien servir qu’ils apprennent à lire et à écrire quand il fallait s’occuper du bétail, du poulailler, des travaux des champs ? Et maintenant, regardez : les enfants du monde entier ou presque vont à l’école, même chez les peuples les plus primitifs, parce que tous ont compris que c’était avantageux. Mais autant il a été difficile dans le passé de faire admettre aux humains la nécessité de s’instruire, autant il sera difficile de leur faire comprendre ce que sont la véritable lecture et la véritable écriture, et de les pousser à s’y exercer.

Les humains ne savent pas lire… Ils ne savent pas lire le grand livre de la nature pour y trouver les solutions aux problèmes qui les préoccupent. Eh oui, les solutions sont là, présentées partout, dans le monde des minéraux, des végétaux, des animaux et dans l’être humain lui-même, dans sa structure et les différentes fonctions de son organisme. Mais ils ne le voient pas, et ils iront consulter des livres d’auteurs célèbres dans lesquels ils trouveront des réponses contradictoires ; jamais ils n’iront consulter la nature où l’intelligence cosmique a inscrit les solutions à tous les problèmes de la vie. C’est pourquoi ils mettent tellement de désordre dans ce grand corps cosmique.

Et pas plus qu’ils ne savent lire, les humains ne savent écrire. Oh évidemment, ils écrivent quand même. Chaque pensée, chaque sentiment est une écriture qui va se graver quelque part sur les objets, ou dans la tête et le cœur des hommes et des femmes, mais c’est un gribouillage dont personne ne peut profiter et qui produit même, souvent, beaucoup de dégâts. Ce qu’un initié appelle écrire est un acte de volonté et de dépouillement ; c’est remuer et soumettre quelque chose en soi-même pour le faire sortir et le donner aux autres. Ecrire, c’est aussi laisser une trace et certains philosophes, certains artistes ont laissé des traces qu’on continue encore à étudier depuis des milliers d’années. Mais au-dessus des philosophes et des artistes, il y a les grands initiés qui sont les véritables créateurs, car ils connaissent les lois de la magie divine ; ils tracent dans l’espace quelques mots seulement, des lettres de feu qui s’inscriront partout dans les cerveaux et dans les cœurs. D’où leur vient ce pouvoir ? D’un savoir concernant la nature et les entités qui l’habitent.

Vous direz : "Mais ces entités, on ne les voit pas" Eh bien, ce n’est pas un argument, elles existent. Et si vous apprenez à travailler avec le côté invisible, subtil, de la nature, vous sentirez leur présence et vous pourrez entrer en relation avec elles. De la terre au soleil, et au-delà, tout l’espace est habité par des créatures. Les autre éléments, la terre, l’eau, l‘air et le feu sont habités. Ces créatures sont mentionnées dans les traditions du monde entier. Bien sûr, elles ne se présentent peut-être pas telles qu’elles ont été décrites dans les différentes religions ou cultures, mais elles existent.


 REJOINDRE OMRAAM sur LA VIE DEVANT SOI