Merci de votre visite

samedi 19 septembre 2015

LA ROSE MYSTIQUE D’OMRAAM


Participant à nos joies comme à nos chagrins, les fleurs nous accompagnent dans tous les événements heureux ou malheureux qui surviennent dans notre vie. Par leur parfum, leur fraîcheur et l’infinie variété de leurs formes et de leurs couleurs, elles nous ravissent et sont une source d’inspiration pour le peintre, le poète et l’art floral en général. On peut cueillir la fleur, la respirer, en faire un poème, un bouquet, un tableau ou encore extraire ses quintessences pour ses vertus curatives. Mais le plus souvent "on a recours à elle pour faire joli ou séduire…"

C’est à un autre regard sur la fleur que nous convient ces textes épars dans l’œuvre du Maître Omraam Mickhaël Aïvanhov que nous rassemblons ici. La fleur sans doute se présente à nous comme une forme avec  des couleurs et un parfum. Mais il ne faut pas s’arrêter là. Il nous faut chercher ce que cette forme, ces couleurs, ce parfum éveillent en nous. En apparence, la fleur dans sa fragilité et dans son côté éphémère n’est pas grand-chose, mais elle a des pouvoirs insoupçonnés. Elle peut devenir le point de départ de réalisations spirituelles. Emblème du cycle végétal, la fleur signifie quelque chose d’autre qu’elle-même.



En tant qu’image la fleur eut nous ouvrir une page du grand livre de la nature vivante et nous livrer une leçon sur notre vie intérieure.

"je remercie le Ciel, nous dit Omraam Mikhaël Aïvanhov, de m’avoir donné cette faculté de lire les images. Toutes les manifestations de la Vie sont devant nous, autour de nous comme un livre inépuisable, et c’est avec elles que je veux vous instruire. Toutes les élucubrations abstraites sur telle ou telle question métaphysique ne vous apporteront rien, mais les images, elles, sont tellement précieuses et claires qu’elles resteront pour toujours dans votre tête comme des réalités irréfutables".

En suivant ce fil conducteur, on s’aperçoit que comprendre la fleur, c’est aussi se comprendre soi-même et pénétrer dans les régions de notre âme et de notre esprit, ne pas laisser en friche notre jardin intérieur, développer les qualités propices à l’éclosion de l’Eveil, s’ouvrir à une vision de l’amour véritable.

A propos de la rose mystique qu’il aimait dessiner et qui inspirait ses méditations, le maître Omraam dira :

"A mon insu, ce symbole venu d’un très lointain passé, avait émergé en moi. Je le dessinais sans cesse, et il en parlait… Instinctivement  j’avais compris qu’un symbole est comme une graine qu’il faut semer et faire croître en soi en lui donnant de l’eau, de la chaleur, de la lumière. Peu à peu j’ai vu ses fleurs apparaître et aujourd’hui encore, je récolte ses fruits et je m’en nourris".

Manifestation de la réalité vivante, de la vie qui se régénère périodiquement en formes sans nombre, la fleur symbolise d’abord la joie de vivre qui éclate à la fin de l’hiver et qui chante la victoire – ne fut-elle que provisoire – de la vie sur la mort. Elle est un régal pour les yeux, une source d’émerveillement, une épiphanie de la vie cosmique. Elle nous rappelle cette vérité toujours oubliée que le monde fut créé par le bonheur et la beauté.

Par son symbolisme, la fleur ne nous renvoie pas seulement à la régénération de la nature et à une certaine idée de l’état édénique, mais aussi au commencement d’une vie nouvelle. Elle nous conduit à l’idée d’un état spirituel à atteindre. Que ce soit sous la forme du lys, de la rose, du lotus, du perce-neige, la fleur nous apprend à intérioriser, la pureté, l’amour véritable, la sagesse, la persévérance, l’éveil, bref elle est l’emblème d’un parcours initiatique.

Dans le taoïsme comme dans le système des chakras, "la fleur d’or" comme le lotus aux mille pétales s’ouvrant sur le sommet de la tête, symbolise le degré supérieur de l’illumination.

Pour l’atteindre, il nous faut opérer toute une alchimie intérieure, connaître les lois de la floraison, cueillir les unes après les autres les fleurs du zodiaque et se relier à l’Arbre de Vie qui est planté pour notre renaissance et la guérison des Nations.

Oui, grâce à elle l’idée de beauté et de perfection peut trouver en nous l’occasion de s’épanouir. Modèle de développement, support pour la méditation, adjuvant précieux pour notre transformation, la fleur peut devenir une véritable discipline spirituelle.

En dialoguant avec elle, en nous laissant inspirer par elle, prenons la pleine mesure de ses pouvoirs de métamorphose sur notre vie. A travers elle, puissions-nous recevoir les précieuses instructions du Maître.


Les livres d’Omraam sur le blog http://herosdelaterre.blogspot.fr/