Merci de votre visite

mercredi 2 septembre 2015

MIEUX CONNAITRE LES INDESIRABLES


Pour éclairer cette question des indésirables, il suffit de voir ce qui se passe avec tous ces organismes microscopiques qui ne cessent de menacer et d’anéantir les humains. Qu’on les appelle microbes, virus, bacilles, bactéries, combien y a-t-il de temps que les biologistes ont réussi à les repérer grâce à leurs microscopes ?

A peine un peu plus d’un siècle, c’est tout. Avant leur découverte, on prêtait aux maladies les causes les plus invraisemblables. Maintenant, on sait que les maladies ont pour cause toutes ces "bestioles" dont on n’a pas encore toujours très bien identifié la nature. Mais les résultats sont là : les maladies, la mort. Eh bien, ce qui se passe dans le plan physique se passe aussi dans les plans astral et mental et les résultats sont là aussi : l’angoisse, les tourments, les obsessions, la folie. Seulement, on n’a pas encore de microscopes assez perfectionnés pour pouvoir détecter ces virus des plans astral et mental.

Dans le domaine psychique, spirituel, les humains en sont encore comme à l’époque avant Pasteur : du moment qu’on ne voyait pas les microbes, on ne prenait aucune précaution contre eux. De même, comme on ne voit pas ces microbes du plan psychique que sont les indésirables, on ne prend non plus aucune précaution. Peut-être viendra-t-il bientôt un autre Pasteur avec de nouveaux instruments grâce auxquels on pourra voir les entités astrales qui ravagent les humains imprudents. Mais, en attendant, il est préférable d’admettre leur existence et surtout d’apprendre à se protéger d’eux en menant une vie raisonnable et sensée.

Certains kabbalistes, qui étaient des clairvoyants, ont vu ces entités et ils les ont même nommées. Ces noms qu’ils ont donnés en tenant compte de la valeur numérique de chaque lettre, expriment exactement les caractéristiques de ces esprits. Je les connais, mais je ne veux pas vous les communiquer pour que vous n’ayez aucun contact avec eux. Il faut être très fort, posséder une aura puissante et savoir travailler avec la Lumière, avec les couleurs, pour étudier ces entités sans danger. En tout cas, que vous croyiez ou n’y croyiez pas, si vous n’êtres pas très vigilant, vous ne pourrez pas empêcher les indésirables de vous nuire.

Pourquoi lit-on dans les Ecritures des recommandations comme : "Veillez et priez", et bien : "Soyez vigilants parce que le diable, comme un lion qui rugit, est prêt à vous dévorer" ? Si les humains connaissaient la réalité des choses, ils ne seraient pas victimes de tant de troubles. Il faut donc revenir à nouveau vers cette sagesse délaissée, méprisée, pour transformer enfin son existence.

L’espace est peuplé de milliards d’entités malfaisantes qui ont juré la perte de l’humanité. Bien sûr, il est aussi peuplé de milliards d’entités lumineuses qui sont là pour l’aider et la protéger. Oui, mais leur aide et leur protection ne seront jamais absolument efficaces si l’homme lui-même ne fait rien pour marcher sur le bon chemin. Et aucun Maître non plus n’est capable de vous protéger si vous vous obstinez à mener une vie déraisonnable. Un Maître vous instruit, il vous éclaire, il essaie même de vous influencer par ses pensées et ses sentiments, mais si par votre insouciance, votre légèreté, ou même votre mauvaise volonté, vous détruisez tout son bon travail et ouvrez vos portes aux entités ténébreuses, que peut-il faire ?...

Celui qui veut véritablement avancer sur le chemin de l’évolution doit donc commencer par développer sa sensibilité au monde invisible. Mais ce ne sont là que des préliminaires. Car il ne suffit pas d’admettre l’existence d’entités et de courants qui peuplent l’espace ou qui nous habitent, il faut s’efforcer d’entreprendre avec ces entités et ces courants un travail constructif.

Eh oui, c’est nouveau tout cela pour vous n’est-ce pas ? Vous êtes attentif à mettre de l’ordre partout dans le plan physique, dans votre maison, votre lieu de travail ou même votre apparence extérieure et c’est très bien, mais intérieurement, dans vos pensées, vos sentiments, vous laissez tout en pagaille, parce que vous ne croyez pas que ces pensées et ces sentiments appartiennent à un monde qui existe réellement et sue lequel il faut travailler pour l’ordonner, l’harmoniser et l’embellir.

Qu’est-ce qu’on ne fait pas pour ce qui est visible ? Et pendant ce temps l’invisible est là, complètement abandonné. Eh bien, désormais, il faut changer d’attitude ; le monde invisible est une réalité et une réalité plus important e que le monde visible, c’est donc de lui qu’il faut s’occuper avant tout.

Et quand vous vous concentrez sur ce travail intérieur, vous sentez que tout ce que vous êtes en train de vivre de pur, de lumineux vous lie à d’autres existences, d’autres courants jusqu’à l’infini. Tant que vous concentrez votre attention uniquement le monde visible, matériel, vous vous limitez, vous vous appauvrissez et vous vous matérialisez, vous aussi. Alors que si vous travaillez avec le mon invisible qui est la richesse, qui est l’immensité, vous vous allégez.


 Les livres de Omraam retranscrits par Francesca