Merci de votre visite

mardi 14 février 2017

La Banque Universelle la plus solide



Elle est  fidèle, elle  reçoit l'argent de jour et de nuit. Elle travaille à toute heure. On lui dit: "Allô ! Allô !". Et tout de suite elle répond. J'ai vérifié cela bien souvent et c'est pourquoi je peux vous l'affirmer. Je ne vous le dis pas parce que je l'ai lu quelque part mais parce que je l'ai vérifié moi-même et des centaines de fois.

En Bulgarie dans la Fraternité, il arrive souvent que l'on éclate de joie, aussi avons-nous cherché et découvert cette méthode.



Par des conversations avec le Maître Deunov, nous avons pu savoir qu'elle était juste. Peut-être, alors j'ai placé les sommes que je possédais dans cette banque, Dieu les a envoyées en France et dans d'autres pays, pour que certains en profitent.

Aussi, lorsque je suis arrivé ici, ceux qui avaient bénéficié de cette aide ont voulu me récompenser et faire quelque chose pour moi. Je me disais: "Mais pourquoi agissent-ils ainsi? Ils ne savent pas pourquoi". Vous avez agi de même mais inconsciemment j'en suis sûr. Lorsque de tels actes deviendront conscients ce sera encore mieux.

Je ne sais si vous me suivez, mais je vous conseille désormais, lorsque vous vivrez une joie, au lieu de la laisser s'effacer, de la placer dans la banque, ainsi vous en profiterez plus longtemps. Un jour vous en recueillerez les intérêts.

Quand vous direz: "Mon Dieu, j'ai besoin de telle chose", il y aura de suite un secours. Oui, dit quelqu'un, je comprends très bien cela, mais comment expliquer ce que font ceux (assez nombreux) qui offrent à Dieu non pas leurs joies, mais leurs souffrances, leurs désillusions, leurs déceptions, pour qu'Il les utilise de cette façon ainsi que vous venez de nous l'expliquer?

Voici ce qu'il faut répondre à cette question: De tels capitaux sont également reçus par la Banque d’En-Haut, mais ils représentent de vieux chiffons, des os, de la vaisselle cassée et même parfois des ordures. Les usines du monde invisible les acceptent comme matière brute et crue et elles tâchent de les transformer. De tout cela elles feront des boutons, des peignes, des menus objets de bazar dont certains profiteront. Toutefois, lorsque celui qui les a remis au Ciel viendra réclamer son capital à la Banque, on ne lui donnera que quelques sous, voire quelques centimes, parce que la Banque aura perdu beaucoup de temps et de forces pour transformer ces déchets en objet d'une certaine valeur et dont la foule des hommes ordinaires se servira.

Si cette personne avait donné de l'or pur il en eut été tout autrement. Tout se passe comme dans le cas où un grand Prince est nourri d'aliments fins, purs et frais, de boissons de qualité, tandis que les gens de basse condition mangent les reliefs des repas de ceux qui sont plus riches qu'eux.

Les Initiés représentent les Princes véritables qui retirent toujours de la banque des mets supérieurs, tandis que la foule des hommes ordinaires représentent ceux qui mangent ce qui tombe de la table des riches. Le Christ a enseigné ce grand discernement que nous devons tous acquérir, lorsqu'Il a répondu à la femme Grec, venue pour le prier de chasser le démon de sa fille.

Il lui dit alors: "Laisse d'abord les enfants se rassasier car il n'est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter au petit chien". -"Oui, Seigneur, lui répondit-elle, mais le petit chien sous la table, mange les miettes des enfants". Il voulait dire par cela que les enfants de Dieu mangeaient une nourriture de qualité et que le reste était pour l'homme ordinaire.


Message-Audio de Omraam Mikhaël Aïvanhov
sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/