Merci de votre visite

dimanche 26 février 2017

Se lier chaque instant au Divin en Soi



Le matin, à midi, le soir, liez-vous à Dieu !

Lorsque mon Maître Peter Deunov nous parlait et particulièrement quand il m'entretenait des questions les plus profondes, je l'ai vu souvent s'arrêter un instant, oublier ses auditeurs, entrer profondément en Lui-même, et prononcer doucement quelques mots, si doucement que je ne pouvais distinguer Ses paroles. Il les répétait plusieurs fois, et ma curiosité, mon amour grandissant, je finis, sans l'avoir jamais questionné, par lire ce qu'il disait. Son visage se transformait et devenait prodigieusement profond, je savais donc qu'il accomplissait un acte très sacré.



Voici les mots qu'il prononçait en bulgare: "Gloire à Toi, Seigneur !" et il le faisait si rapidement qu'on ne pouvait les entendre, et même on ne s'en apercevait pas. Je songeais: "Si un grand Maître, qui est toujours lié étroitement au Seigneur a besoin de prononcer plusieurs fois par jour le nom de Dieu de toute son âme, à combien plus forte raison devons-nous le faire, nous qui sommes éloignés, séparés, qui avons rompu le lien avec le ciel".

Je ne pouvais croire que mon Maître fît cela pour Lui-même, je pensais qu'il priait pour moi, pour me donner un exemple, afin que je sache constamment entretenir la sensation sacrée de la présence de Dieu.

On risque toujours de l'oublier parce que la vie matérielle nous engourdit, nous rend somnolent, et nous négligeons de nous lier à la source divine.

Nous sommes ici pour vous rappeler sans cesse la même chose, et vous viendrez l'entendre encore et encore pendant quinze, vingt ans ou davantage, jusqu'à ce que vous viviez véritablement cette communication avec la source, dans une constante et vigilante conscience. Quelle merveilleuse leçon !

Je ne m'imagine pas obtenir les résultats qu'obtient le Maître Deunov, mais je persiste à l'imiter et au cours de la journée je répète à maintes reprises: "Gloire à Toi, Seigneur!" même dans la foule. Quelle sensation de fraîcheur, de soulagement, de contentement !

Je viens de vous donner un secret, un moyen, une possibilité de plus de vous brancher à La Source.

Mais j'insiste, mes chers frères et soeurs, ce sont la considération, la conscience et la foi avec lesquelles vous accomplissez de telles choses, apparemment petites, qui amélioreront votre travail, votre vie. Faites tout avec le sentiment d'accomplir un acte sacré, saint. Parfois une seconde peut vous combler, vous illuminer. Ne vous est-il pas arrivé déjà de vous sentir heureux, tout à coup, inexplicablement ?

Parce que quelque chose venait de passer dans votre tête, vous étiez traversé par un fulgurant éclair de joie. Il se peut que vous souriiez ou que vos yeux brillent parce que vous pensez à la soirée où vous êtes attendu ou au nouveau costume que vous allez endosser, ou à l'ami qui s'est annoncé. Un souvenir, un projet peuvent changer votre état d'esprit. Alors combien plus la pensée du Seigneur, de Dieu, de La Source qui vous donne la beauté et la vie en abondance ! Cette pensée est plus puissante que toute autre. Mais tout dépend de la manière dont vous considérez les choses.


Message du  27 avril 1943


  Message-Audio de Omraam Mikhaël Aïvanhov sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/