Merci de votre visite

jeudi 25 août 2016

LES BALEINES : image de ce qui nous retient


 P. Deunov


Lorsque vous voulez obliger un enfant à travailler, vous lui donnez un bonbon, un chocolat. Agir ainsi avec un adulte le corrompt. Si vous voulez lui faire exécuter quelque chose, vous direz fermement, sévèrement: "Lève-toi, vêts-toi, mets tes souliers et prie". Vous poursuivez : "Allons, lève-toi maintenant et va allumer le feu. Commence à étudier. Quand tu auras appris ta leçon, tu pourras manger des douceurs avec amour".

Envers soi-même, il faut être impératif, sans cruauté. Lorsque les autres verront de quelle façon vous agissez, ils appliqueront semblable pédagogie à eux-mêmes. Appliquez cette méthode à vous-même d'abord et tant que vous n'aurez pas de résultats, n'en parlez pas aux autres. Dès que tu es réveillé, commande-toi à toi-même: "Debout!" - "Mais ce n'est pas encore l'aurore, je ne sais pas l'heure, je ne sais pas quel temps il fait", pensez-vous. - "Non, puisque tu es réveillé, debout! Lève-toi! Habille-toi et sors. Tu es réveillé, aucun sophisme, aucune hésitation ne valent. Debout, rien de plus".

Sous ce rapport, le disciple doit être pareil au soldat. Dès qu'il est réveillé, les yeux ouverts, il doit écarter sa couverture, la rejeter et se dresser sur ses pieds. Debout! Voilà le mot positif. Lisez le livre de Jonas dans la Bible. Dieu dit au prophète Jonas: "Debout, va à Ninive pour prêcher. Dis aux habitants de cette ville que s'ils n'accomplissent pas Ma volonté ils périront". Jonas entendit cet ordre, mais ne l'exécuta pas. Il prit un billet pour l'Espagne et n'obéit pas à Dieu. Son bateau traversa une tempête et Jonas fut englouti par un grand poisson. Voici le nouveau commandement que tous doivent se donner à eux-mêmes: "Debout! et sois ferme dans la vérité. Debout, et sois brûlant d'amour. Debout, et sois lumineux de sagesse".

Au commencement était la Parole et la Parole était avec Dieu.

Combien d'êtres agissent dans la vie comme Jonas! La baleine se présente sous différentes formes et engloutit l'homme. Elle n'est pas seulement un animal marin. Quand l'homme tombe gravement malade, sa maladie est déjà une baleine, qui le retient dans son ventre des années, quelquefois vingt ou trente ans. La baleine peut être une femme qui vous tient, non dans son ventre de chair, mais dans un autre ventre, durant trois jours et trois nuits.

L'homme crie alors: "Mon Dieu, faites que cette femme ne m'aime plus". Dieu répond: "Pourquoi as-tu tant prié pour qu'elle t'aime?" Parfois il vaut mieux ne pas être aimé. Si un homard, ou une écrevisse ou une baleine vous aime et vous touche, que deviendrez-vous? Vous pousserez des cris vers le ciel. Les écrevisses ne savent aimer qu'à leur façon; elles n'ont pas de mains qui caressent, elles pincent, et lorsqu'elles s'exerceront sur vous, vous pousserez des cris. La vérité est là: nous souffrons de nos femmes, de nos maris, de nos enfants, de la société, de tout ce qui nous limite, en un mot de la baleine qui nous a engloutie.

La baleine, c'est tout ce qui peut nous retenir, nous empêcher de nous manifester librement, d'aller là où nous le désirons. Celle de Jonas est symbolique. Les soupçons, les doutes, les pensées jalouses qui flottent dans notre tête sont aussi des baleines qui ne nous laissent pas libres. Le disciple doit se dresser sur ses pieds, dès qu'il s'éveille, et accomplir la volonté de Dieu. Dieu enverra une baleine pour engloutir celui qui ne veut pas se lever. Tout cela est extrêmement simple.

"Debout, et sois ferme dans la volonté". Oui, il faut avoir de la volonté, de la fermeté. La vérité a une correspondance avec ces vertus.

"Debout et sois chaud dans l'amour". L'amour a une correspondance avec la chaleur. "Debout et sois lumineux dans la sagesse". La sagesse commence dans la lumière.

Debout! Commencez à vivre la vie nouvelle.


Peter DEUNOV le 10 avril 1942


Propos de Omraam Audio MP3 sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/