Merci de votre visite

samedi 13 août 2016

Suis-je devenu clairvoyant



Tout le monde répondra, non, car je n'ai jamais dit devant quiconque que je vois des lumières, des formes ou des monstres...

Cependant, je suis clairvoyant. Quantité de personnes sont venues me voir pour se renseigner sur moi, me demandant si j'étais voyant. J'ai toujours répondu non; ces gens-là étaient déçus. Je répondais ainsi exprès.



Pourquoi ? Je savais pourquoi. Ces visiteurs cherchaient quelqu'un représentant une autorité stupide. Aussi je répondais: "Je ne fais que sentir un peu les choses". A vous je révèle que sentir est tout. Avant de travailler auprès du Maître, j'étais comme les autres et je développais la clairvoyance comme ils le font. Je cherchais à voir les reflets des mondes astral et mental qui ne peuvent que nous égarer.

C'est le Maître Deunov qui m'a arrêté et m'a fait abandonner les pratiques des méthodes que j'employais. Il m'a dit: "Tu deviendras un plus grand clairvoyant en travaillant comme je te l'indique". Et il m'a appris à développer la sensibilité et la compréhension. J'ai travaillé ensuite toute ma vie à comprendre ce qui est véridique et à sentir la beauté cachée sous les choses, dans les arbres, les fruits, etc.0 Maintenant, je puis donc dire que je suis le plus grand clairvoyant que vous pouvez imaginer.

Pourquoi ? Parce que je comprends et je sens les choses. Je travaille avec les ouvriers, les pauvres, parce que je suis clairvoyant. Christ aussi voyait que les pêcheurs, les humbles étaient des martyrs, les héros futurs sur lesquels se fonderait le paradis. Ils lui apparaissaient comme une base si forte, si solide, que l'enfer ne pourrait rien contre elle.

Pourquoi ne voyait-il rien de pareil dans les pharisiens, les sadducéens?

C'est une semblable clairvoyance que je possède. Il y a une clairvoyance traditionnelle: celle de l'amour. Je suis clairvoyant dans ce domaine, je vous l'ai prouvé plusieurs fois.

Comment cela se fait-il que d'autres clairvoyants viennent quêter chez moi des lumières et me poser des questions? Ils sont contents de mes réponses. Pourquoi?

Parce que leur clairvoyance ne leur sert à rien. Je leur explique le sens de ce qu'ils voient et ils sont contents, étant donné que cela ne sert à rien de voir les choses qu'on ne comprend pas. Si vous me croyez, je vous assure que je vous montrerai des chemins qui vous amèneront à savoir comprendre bien mieux que tout autre.

Comprendre et sentir permet de se guider soi-même, ainsi que des centaines d'autres, dans le chemin de la vérité. Le Maître m'a appris cela. Je n'ai jamais vu le Maître se tromper. Il nous faut comprendre et sentir. Jamais il n'a dit qu'il était capable de voir. Pour que les yeux du coeur et de l'intellect s'ouvrent, il faut que ceux-ci crient vers le Seigneur de toutes leurs forces. De leurs désirs réunis, ils doivent appeler: "Seigneur, aie pitié de nous", et cela d'une voix tellement douce, puissante et émouvante que Dieu s'arrêtera au cours de son voyage, qu'Il aura compassion d'eux et ouvrira les yeux de ses enfants qui, dès lors, verront des choses magnifiques.

Que veut dire "voir"?

Du point de vue scientifique, psychologique, ce n'est pas par les yeux que nous voyons. Il y a autre chose dans le cerveau qui voit par l'intermédiaire des yeux. Si cette chose est détruite, bien que les yeux restent intacts, ils ne permettent plus de voir. Ce ne sont donc pas les yeux qui voient.

Les yeux laissent seulement entrer les images lumineuses ; mais celles-ci s'élaborent dans un lieu psychique, mental très élevé et c'est à ce moment que l'on voit. Les yeux ne sont qu'un moyen, la vision est un résultat du travail du coeur et de l'intellect. Si le coeur est mort et l'intellect éteint, obscur, les yeux ne voient rien. C'est pourquoi il arrive que l'on n'ait rien vu où l'oeil a passé. Il arrive qu'une personne vous dise: "Je vous ai croisé. Vous m'avez bien regardé, mais vous ne m'avez pas vu".

C'est parce que l'on était troublé, inquiet ou absorbé que l'on n'a rien vu. Si l'on est toujours plongé dans les émotions, on ne verra jamais rien. Il faut, pour voir, que le coeur soit détendu, dans la paix. Il faut aussi que l'intellect soit vigilant, éclairé. Ce sont là les deux conditions indispensables. Un jour les savants viendront prouver ces vérités avec leurs appareils. Dès que le coeur est troublé et l'intellect obscurci, on ne voit plus rien.

L'artiste, dans cet état, ne peut trouver les couleurs, voir les lignes. Il ne peut plus interpréter comme il faut. Il en est de même partout. Dans le domaine mécanique, si le coeur est troublé et l'intellect embrumé, on lâche ses outils, on se tape sur les doigts. Le secret c'est l'intellect et le coeur réunis. C'est là le commencement et la fin, l'alpha et l'oméga.

Pourquoi parlons-nous toujours sur cette même question? Parce que le coeur et l'intellect, ce sont les deux larrons, ce sont les deux aveugles. Partout nous trouvons deux principes, l'un féminin, l'autre masculin; l'un positif et l'autre négatif, l'homme et la femme.

L'Enseignement nous apporte deux éléments :

1) Qui dilatent le coeur, l'apaisent et ouvrent les yeux.
2) Qui éveillent, éclairent, épanouissent l'intellect.

La réunion de ces deux éléments est tout.


Propos de Omraam Audio MP3 sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/