Merci de votre visite

mardi 10 janvier 2017

La source de pureté absolue



En tant que disciples sont exigées de vous de justes et lumineuses pensées, des sentiments purs qui équilibrent les forces de votre organisme. Le disciple doit devenir un exemple en tout: dans sa conduite, ses pensées, sa tenue, ses mouvements, sa démarche. Il doit avoir un haut idéal.

Quel que soit le travail qu'il commence, il doit l'achever d'après les principes du haut idéal. S'il ne se conduit pas d'après ces principes, cela ne peut se comprendre de lui. Quel que soit le travail que vous entrepreniez, exécutez-le dans le dessin de glorifier le nom de Dieu.

Commencez votre ouvrage avec Dieu. Ne vous inquiétez pas de ce que sera le résultat ; du moment que vous êtes lié à Dieu tout s'arrangera bien. Il existe dans le monde une source d'où jaillit la vie ; elle est la source de la pureté absolue. Tout ce qui arrive dans le monde vient d'elle. Elle est la fontaine de cette vie qui fait jaillir le suprême amour. C'est par cet amour que tout existe; par lui, le soleil éclaire, les étoiles brillent, les eaux jaillissent, les fleurs s'épanouissent, les oiseaux chantent, les humains pensent et vivent.




Voulez-vous que les eaux de cette source se déversent en vous?

 Ouvrez largement votre coeur et votre intellect et commencez à donner. Si vous vous fermez, les eaux de cette source se congèleront pour vous et vous n'aurez rien à recevoir. C'est la cause qui empêche l'homme de réaliser de bons désirs. Si une pensée lumineuse vient dans votre coeur, ne dites pas qu'elle ne peut se réaliser; mais ouvrez largement votre intellect et votre coeur, attelez votre volonté au travail et vous verrez de quelle façon tout vous viendra en aide.

Appuyez-vous sur Dieu en vous-même et soyez sans crainte. Du moment que vous êtes lié à Lui, vous avez la force d'écarter les obstacles.

Lorsque le soleil est beau comme il l'est aujourd'hui, il faut le contempler, tout simplement. Très souvent la prière et les chants vous empêchent de vous concentrer sur le soleil, de garder fixée sur lui toute votre attention, si bien que vous ne recevez pas grand-chose de lui. Il vaut mieux le regarder et s'imprégner de ses rayons en respirant bien. Quelle splendeur aujourd'hui !

En réalité le soleil est magnifique tous les jours, mais nous ne sommes pas toujours les mêmes. Certains jours, nous voyons tout autour de lui des couleurs vibrantes et nous recevons plus consciemment la richesse de ses influx vivifiants. D'autres matins nous ne ressentons que peu de chose.

Quelquefois on comprend le divin, on sent la présence de Dieu ; d'autres jours on est fermé. Cela dépend de la manière dont on a dormi ou dont on s'est nourri la veille, ou des pensées et des sentiments auxquels on s'est livré. Tous ces éléments contribuent à déterminer notre sensibilité au soleil et à Dieu.

Nous devons nous lier à Dieu, afin de puiser à l'unique source de pureté, d'amour et de lumière. Car tout dépend de la source. C'est à cause d'elle que les oiseaux chantent, que les fleurs s'épanouissent, que les étoiles brillent; elle soutient, nourrit tout ce qui vit. Rien n'est plus grand que la source.

Vous pouvez oublier tout ce que vous avez appris, entendu et lu; si vous vous souvenez de la source, vous serez au-dessus de toutes les conditions. Si vous aimez Dieu, si vous pensez à Lui, si vous vous liez à Lui, vous aurez tout. Cette vérité, je l'ai entendu affirmer pendant vingt-cinq ans, de toutes les manières, à toutes les octaves et sous les couleurs les plus variées. Et cela ne suffit pas ! Si on cesse de répéter qu'il faut entretenir le lien avec la source, avec Dieu, nous risquons d'oublier cette vérité fondamentale qui doit être au centre de toute notre activité, à la base de toute notre sensibilité, si nous voulons être forts et puissants. Cette pensée, c'est la plus importante de toutes !

Écrivez-la dans vos cahiers, et sur les pages de votre livre intérieur. Les kabbalistes disaient: "Inscrivez le nom de Dieu sur votre porte, sur votre toit, sur votre corps, votre visage, vos mains, dans votre âme, partout".

Message du  27 avril 1943


  Message-Audio de Omraam Mikhaël Aïvanhov sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/