Merci de votre visite

jeudi 16 juillet 2015

Pour l’Amour de Dieu



Les humains qui ont une conception des choses, s’imaginent que l’amour du Seigneur doit leur donner l’opulence, la facilité, la santé etc… S’il se présente un événement pénible, c’est l’Enfer, d’après eux, qui le leur envoie. Eh non, c’est le Ciel qui se préoccupe de leur perfectionnement, car le Ciel ne prend pas en considération nos souffrances, nos maladies… La preuve : on peut crier, pleurer, sangloter, menacer, cela ne le trouble pas, il accepte que nous soyons malheureux, malades. La seule chose qu’il demande, c’est que nous devenions plus intelligents, plus sage, plus lumineux ; nos souffrances, il en donne deux centimes. Vous direz : "Quelle cruauté" Non il a seulement un autre point de vue sur cette question. Tandis que les humains,  peine voient-ils quelqu’un souffrir un peu qu’ils pleurent et se précipitent pour aller l’aider. Ils sont compatissants, les humains, c’est formidable. Quelle charité, quelle bonté.

Ils sont chrétiens, quoi. Oui, mais voilà que le Ciel lui – qui n’est pas chrétien – ne fait rien pour le sortir de leurs difficultés, il se bouche les oreilles, il ne veut même pas entendre. La preuve, regardez ce qui se passe dans le monde ; partout on ne voit que des souffrances, des malheurs, des guerres, c’est affreux. Pourquoi le Ciel ne fait-il rien pour empêcher tout ça ? Parce qu’il sait que c’est la seule façon de faire mûrir la tête des humains, de leur faire apprendre et comprendre qu’ils doivent changer d’attitude.

D’ailleurs, combien de fois je vous l’ai dit. Ce qui compte pour le Ciel, ce n’est pas les succès que vous remportez, il n’y tient pas tellement ; c’est les humains qui y tiennent énormément : le succès, la gloire, la chance, ils ne pensent qu’à ça. Pour le Ciel, ce qui est important, ce sont les efforts que vous faites, car seuls les efforts vous empêchent de vous égarer, alors qu’au contraire, le succès, souvent déforme le caractère ; pour réussir à tout prix, on devient violent, injuste, cruel. Le Ciel, lui ne regarde que vos efforts et si vous n’avez pas réussi, si vous n’avez obtenu aucun résultat, cela ne fait rien ; au moins vous avez travaillé.

Donc, ne demandez pas les succès, ils ne dépendant pas de vous, mais du Ciel qui vous les donnera quand il jugera sage de vous les donner. Ce qui dépend de vous, ce sont les efforts, car le Ciel ne peut pas les faire à  votre place, le Ciel ne peut pas manger pour vous, c’est à dire faire des efforts pour vous, c’est vous qui devez les faire. Et le succès, c’est lui qui le détermine quand il veut, et comme il veut suivant ce qu’il trouve préférable pour votre évolution. Combien de saints, de prophètes, d’initiés ont quitté la terre sans réussir. Malgré leur lumière, leur intégrité, leur pureté, ils n’ont pas réussi à faire triompher leurs idées, ce qui prouve bien que leur succès ne dépendait pas d’eux.

Il faut tout remettre entre les mains du Ciel. Il est écrit : "A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur…" Donc, nous n’avons même pas non plus le droit de nous venger du mal que l’on nous a fait. Il faut laisser ça au Seigneur, c’est lui qui sait quelle punition doit tomber sur ceux qui ont transgressé les lois et à quel moment et comment vous devez être dédommagé. Mais les humains sont pressés, et souvent c’est eux-mêmes qui s’occupent de régler entre eux leurs problèmes. Eh oui, règlements de comptes.

Donc, je le répète, seuls les efforts dépendent de vous et si vous faites vraiment des efforts sincères, sachez que déjà les Seigneurs des Destinées, les Vingt-quatre Vieillards ont pris des mesures pour que votre prochaine incarnation se déroule dans des conditions meilleures. Là où le disciple se trompe, c’est quand il croit qu’il pourra constater dans cette incarnation le résultat de son travail. Evidemment c’est possible, mais à condition que dans sa vie passée il ait déjà fait un travail qui permette ces améliorations. S’il n’a pas fait ce travail, quoi qu’il entreprenne maintenant, cela ne donnera pas tellement de résultats dans cette vie, mais dans la prochaine, oui.

Souvent on se tourmente : "Pourquoi je ne réussis pas mieux ? Pourquoi rien ne change" ? en réalité, il se produit de grandes transformations, mais elles sont d’une telle subtilité qu’on ne peut pas les voir. Des décrets ont été pris au sujet de beaucoup d’entre vous : dans quelle lumière, dans quelle splendeur vus devez vivre un jour. Mais vous ne le savez pas et vous vous désolez. Non, il ne faut pas vous désoler. S’il a été écrit que grâce à vos efforts dans les précédentes incarnations vous devez, dans celle-ci, briller comme un soleil, vous brillerez comme un soleil. Mais si ce n’est pas écrit, vous brillerez une autre fois, quand vous le mériterez ; c’est la loi et aucune voix ne pourra s’élever contre. Toute la nature, tout l’univers obéit fidèlement à ces grandes lois, personne ne fait de contestation.

Ce sont les humains qui en font, mais dans la nature tous sont là accomplir les lois de Dieu, et si vous avez travaillé vous devez être récompensés. Il faut donc projeter plus de lumière dans ce domaine pour que les disciples puissent marcher tranquillement, avec une conscience éclairée de la réalité des choses. Quand on s’est engagé sur le chemin divin, il ne suffit pas de faire des efforts et des sacrifices, il faut aussi savoir comment les choses se passent dans le monde invisible.

Mais si vous êtes vraiment tellement inquiets de ne pas voir les résultats de vos efforts, voici la solution : nous allons nous partager la tâcher, vous travaillerez, et moi je vous raconterai ce qui se passe. Voilà : moitié, moitié ; parce que si je ne vous dis rien, vous continuerez à vous poser des questions à faire trois pas en avant, deux pas en arrière, et vous détruirez par vos doutes la moitié de votre travail. Alors, vous ne trouvez pas que c’est un bon partage ? vous travaillerez, et moi je regarderai en faisant des commentaires….

Il est dit dans les livres sacrés que Dieu est fidèle et véridique. Tous les efforts que vous faites pour l’Enseignement, pour la gloire de Dieu, pour la propagation de la lumière, pour éveiller chez les humains la conscience qu’ils sont tous des frères, s’enregistrent et un jour vous serez récompensés. Quand. C’est la seule chose qui est difficile de savoir, mais vous ne devez pas vous en préoccuper, c’est à vous de travailler en laissant le Ciel déterminer quand, où et de quelle façon vos efforts seront récompensés.


Les livres de Omraam retranscrits par Francesca