Merci de votre visite

mercredi 23 juillet 2014

AMOUR ET SEXUALITÉ



Question: «Maître, voudriez-vous nous dire la différence que vous faites entre l’amour et la sexualité, et comment on peut utiliser la sexualité dans la vie spirituelle?»

Voilà une question très intéressante, qui touche ce qu’il y a de plus important dans la vie et concerne tout le monde. Oui, les jeunes et les vieux... Je ne dirai pas que je suis tellement qualifié pour répondre à toutes les questions que soulève ce problème. Ce que j’ai d’un peu particulier, c’est que j’aime toujours voir les choses d’un certain point de vue, et j’ai consacré toute ma vie à l’acquisition de ce point de vue. Je vous en dirai donc d’abord deux mots afin que vous ne commenciez pas à me critiquer en disant: «Oh là là! Moi j’ai lu des livres sur l’amour et la sexualité où on disait beaucoup plus de choses. Qu’il est ignorant, cet instructeur!» Eh oui, je suis ignorant, pourquoi pas? Mais ceux qui ont écrit ces livres n’avaient pas mon point de vue et ils n’ont pas compris cette question comme je la comprends. Vous pouvez donc, si vous voulez, vous renseigner enlisant tout ce que les psychanalystes et les médecins ont écrit sur la sexualité, mais moi, je veux vous amener vers un autre point de vue inconnu presque jusqu’à maintenant.

Quel est ce point de vue ?

Je me suis amusé quelquefois à l’illustrer par l’image suivante. Un professeur diplômé de trois ou quatre universités travaille dans son laboratoire où il fait toutes sortes de recherches et d’expériences... Mais voilà que son fils de douze ans, qui s’amuse dans le jardin, est monté sur un arbre, et de là-haut, il crie : «Papa, je vois mon oncle et ma tante qui arrivent...» Le père, qui ne voit rien, demande à l’enfant : «A quelle distance sont-ils? Que portent-ils?» Et l’enfant lui donne tous les renseignements. Malgré toute sa science, le père ne voit rien, alors que l’enfant, qui est tout petit et ignorant, est capable de voir très loin, simplement parce que son point de vue est différent : il est monté très haut tandis que son père est resté en bas.

Evidemment, ce n’est qu’une image, mais elle vous fera comprendre que s’il est utile d’avoir des facultés intellectuelles et des connaissances, le point de vue est encore plus important. Selon qu’on observe l’univers du point de vue de la terre ou du point de vue du soleil, on obtient des résultats tout à fait différents. Tout le monde dit: «Le soleil se lève, le soleil se couche...» Oui, c’est vrai, mais c’est faux. C’est vrai du point de vue de la terre ; du point de vue géocentrique vous avez raison. Mais du point de vue héliocentrique, solaire, c’est faux. Tous regardent la vie du point de vue de la terre, et évidemment, de ce point de vue, ils ont raison. Ils disent: «Il faut manger, gagner de l’argent, profiter des plaisirs...» Mais s’ils se plaçaient du point de vue solaire, c’est-à-dire du point de vue divin, spirituel, ils verraient différemment les choses. Et c’est ce point de vue que je possède, qui me permet de vous présenter la nature de l’amour et de la sexualité d’une tout autre manière.

Au premier abord, il semble difficile de séparer la sexualité de l’amour. Tout vient de Dieu et tout ce qui se manifeste à travers l’homme comme énergie est, à l’origine, une énergie divine : mais cette énergie produit des effets différents selon le conducteur à travers lequel elle se manifeste. On peut la comparer à l’électricité. L’électricité est une énergie dont on ignore la nature, mais lorsqu’elle passe à travers une lampe elle devient lumière, bien qu’elle ne soit pas de la lumière. En passant par un réchaud, elle devient chaleur ; en passant par un aimant, elle devient magnétisme; en passant par un ventilateur, elle devient mouvement. De la même façon, il existe une force cosmique originelle qui prend tel ou tel aspect suivant l’organe de l’homme au travers duquel elle se manifeste. A travers le cerveau, elle devient intelligence, raisonnement ; à travers le plexus solaire ou le centre Hara, elle devient sensation et sentiment ; quand elle passe par le système musculaire, elle devient mouvement; et quand elle passe, enfin, par les organes génitaux, elle devient attraction pour l’autre sexe. Mais c’est toujours la même énergie.

Nous pouvons en discuter sur " La Vie Devant Soi