Merci de votre visite

jeudi 16 octobre 2014

Interprétations Sur L’occultisme : Peter Deunov



Le Spiritisme, La Théosophie, Le Mysticisme Et Le Christianisme


Si une Force existante dans la Nature, n’a pas de relations avec nos sensations, elle ne peut pas produire une réaction. Admettez que vous vous trouvez parmi des gens aveugles et vous leur allumez une allumette. La lumière qu’elle dégage, est-ce qu’elle existe pour eux ? Non. Donc toute Force, qui fonctionne dans notre Vie, si nous ne pouvons pas la saisir, c’est-à-dire si on ne peut pas saisir la Lumière de cette Force, nous ne pouvons pas non plus la comprendre elle-même. L’aveugle peut toucher l’allumette et dire: “C’est une allumette.” Il peut croire qu’il sait bien ce que c’est l’allumette, mais en fait il n’a rien compris. Il est vrai, que c’est une allumette, mais a l’intérieur elle contient quelque chose de plus précieux – la lumière. Si vos yeux peuvent saisir la lumière, vous ouvrez un livre, vous lisez et vous comprenez ce qu’ y est écrit.


Ainsi, lorsque vous aboutissez aux Forces de l’occultisme, vous devez attraper chacune d’elles et la mettre en oeuvre. Un élève qui doute et dit : « Prouve que cette Force de l’occultisme existe vraiment ! », il n’est pas encore un élève. Dans l’école de l’occultisme, il n’ y a aucunes explications et débats. Ce n’est pas une école pour vérifier des faits et des vérités. Nous ne nous occupons pas de vérités qui soient mortes, mais des vérités vivantes dans le monde.


Le spiritisme montre le mouvement de l’Esprit. Il est l’embryon des choses, une chose qui n’est pas encore formée. Pour comprendre le spiritisme, vous devez créer à cet embryon des conditions, pour qu’il passe par toutes les phases du développement et de la formation. Par conséquent, le spiritisme est une doctrine pas encore formée.

La théosophie est une doctrine pour affaiblir les contradictions dans le monde. C’est une doctrine de réconciliation entre l’homme et la femme, rien de plus. En disant que l’homme doit se réconcilier avec la femme, je comprends que l’homme doit se réconcilier avec Dieu. Celui, qui croit être un théosophe, doit connaître cette loi – comment se réconcilier avec celui, qu’il hait. Il existe une contradiction entre toi et Dieu – tu dois la réconcilier ! Si tu n’arrives pas à le faire, tu n’es pas un théosophe. Nous, les gens contemporains, avec notre esprit critique, nous ressemblons à ce tchorbadji bulgare, qui était très avare. Il a fait appelé un tailleur de lui faire des vêtements, mais puisqu’il savait que les tailleurs aimaient tromper, il restait tout le temps auprès de lui, pour observer comment il taillait, dans le cas ou celui-ci découpe une partie du tissu pour soi-même. Or, le tailleur, en regardant ce beau tissu, a coupé une grande partie et il a dit : « Ceci est pour Saint Nicolas » et il l’a jeté dehors. Le tchorbadji s’est écrié: “Que fais-tu?!” et il s’est élancé pour rattraper le morceau, pendant ce temps le tailleur a découpé un autre morceau encore plus grand et il l’a mis sous son siège. Donc, je veux dire : nous qui critiquons et prenons garde, qu’on ne nous trompe pas, on reste toujours trompé. Quelqu’un va jeter un morceau pour Saint Nicolas, et lorsqu’on va le chercher, il va cacher un autre plus grand morceau pour soi. Et nous croyons, que personne ne nous a menti.


Le mysticisme n’est pas une loi de s’élever, mais une loi de descendre. Le mystique ne s’élève pas, mais il se tourne vers Dieu en soi. C’est dangereux, car lors de la descente, il ne sait pas comment faire et il risque de tomber et s’estropier.


Maintenant pour l’occultisme : moi, je le compare avec les sciences naturelles contemporaines. L’occultisme est une science pour étudier les phénomènes de la Terre, pour étudier l’invisible, et non pas ce qui est visible. Il ne s’occupe pas des mondes sans formes. Ce qui s’est formé en soi-même, ce qui a de forme, de contenu et de sens, c’est l’objectif de l’occultisme.


Alors ou est-ce qu’on va placer le christianisme ? Pensez-vous que c’est une science ?
Une réplique d’une sœur : S’il vous plait, je demande une explication. Faites-vous une différence entre le christianisme et l’occultisme ? Les paroles dans l’Evangile, sont-elles la même doctrine que l’occultisme ?


Etudiez la Nature telle qu’elle. Dans l’occultisme il n’ y aucun moral. Il étudie les choses telles qu’elles sont – comme des faits véritables.


Réplique : Donc le christianisme est différent ?
L’occultisme est une science qui examine les Forces naturelles, leur origine, leur fonctionnement et leur mise en pratique. L’occultiste est un homme réaliste; il ne croit pas, il travaille avec les faits dans la Nature, avec les choses matérielles. Le mystique vit toujours avec son cœur, il examine ses vibrations et tous les états par lesquels il passe. Dans le sens du christianisme, chrétien peut être à la fois le mystique, le théosophe et le spiritiste. Si par contre on considère le domaine de l’Esprit dans un large sens, dans ses différentes branches, c’est alors du spiritisme. Le danger chez le spiritisme consiste dans le fait, que les gens possèdent en soi d’autres embryons, qui en réalité sont pour eux nuisibles. Mais nous allons laissé a part pour l’instant, ce dont en parle les critiques. Le spiritisme est un mouvement; la théosophie est la réconciliation des contradictions; le mysticisme est la descente, toutefois on peut dire encore, que c’est une loi de la besogne, du travail; l’occultisme donne toutes les formes, par lesquelles on peut vivre sur la Terre, il est la seule science, qui nous apprend comment vivre et qui peut nous sauver de tous malheurs; tandis que le christianisme est une science pour détruire le karma, pour payer d’anciennes dettes. Si on prend le vers de l’Evangile, qui dit que Christ a subi les péchés dans le monde, ceci signifie qu’Il a payé ses dettes. Que représente le christianisme ? C’est savoir payer les dettes des gens. Et qui peut payer les dettes ? Que le riche. Donc, l’homme riche peut devenir chrétien et le pauvre ne le peut pas.


Réplique : Et la promesse, que Christ enrichit ?
C’est du crédit, donné aux chrétiens, a ceux a qui le Christ a donné du crédit. Ce sont des marchands qui payent avec du crédit, qui ne leur appartient pas. Les gens contemporains sont des chrétiens, car Christ est chrétien.


La théosophie est une science pour réconcilier les sexes, tandis que le christianisme – pour rapprocher et unir les derniers. Le christianisme, dans son sens intérieur est une science, qui unit l’esprit avec l’âme. Ce dont on réclame a présent n’est pas du christianisme, il doit subir des réformes. Si le christianisme était tel, que nous l’interprétons, le monde allait avoir une toute autre apparence. Mais nous allons laisser cette question, car elle n’est pas l’objet de notre conversation.


Maintenant je vais vous demander avez-vous appris ce que c’est la peine? On commencera avec. De point de vue de la peine, dans son esprit on va examiner les autres sciences – la théosophie, le mysticisme, etc. Pour elles, je vais vous donner encore une explication. La théosophie a sept manières d’interprétation. De même l’occultisme et le mysticisme ont leur coté extérieur et intérieur. La société théosophique comprend a présent que le coté extérieur – l’organisation. La théosophie examine les formes, qu’on peut appelées anatomie de la théosophie. Le christianisme est passé par la première phase du développement et après les deux mille années qui sont passées, commence le développement de l’anatomie du christianisme. Est-ce que le Fils vient du Père ou pas, et combien encore sont les débats menés aux conciles universels. Maintenant encore on trouve dans le christianisme des questions de certain chrétien, qui vous demande : « Crois-tu aux trois faces de Dieu ? » - « J’ y crois. » - « Alors tu es chrétien ! » Moi, alors je vais demander : « Toi, qui crois aux trois faces de Dieu, que comprends-tu par là ? »


Je vais vous l’expliquer : la deuxième face de Dieu est la face de l’Amour. L’homme et la femme, tous les gens doivent chercher cette deuxième face – l’Amour. Et lorsqu’ on dit, que Dieu est la trinité, les gens souvent disent des mots incompréhensibles. Les grands Maîtres, qui ont écrit à ce sujet, avaient de très claires conceptions sur cette question, mais leurs disciples ont mal compris la doctrine. Le spiritisme est une doctrine, qui provient de la Fraternité Blanche, mais lui aussi a été souillé. La théosophie est une autre doctrine, envoyée elle aussi d’en haut, que les disciples ont mal comprise.


L’occultisme est une doctrine également donnée par la Fraternité Blanche, mais on y trouve aussi des occultistes noirs et blancs. Le mysticisme – il est aussi dépravé, le christianisme est également dépravé. Je veux être clair: lorsqu’ un curé ou un évêque met ses vêtements, une étole et une couronne, il assiste au mariage et dit: “Paye-moi l’argent”, moi je l’appelle un mage noir. Le mage blanc travaille, sans être payé. Si une jeune fille s’habille avec de beaux vêtements dans l’intention de tromper un jeune homme, elle aussi est un mage noir. Si un homme de droit ou un juge se sert de la loi, pour accuser quelqu’ un, lui aussi est un mage noir. Ainsi les occultistes comme les théosophes, les mystiques et les chrétiens doivent être divisés en mages blancs et noirs. Quelqu’ un dira: “Moi, je suis théosophe.” Desquels – des blancs ou des noirs? – Des blancs. » Alors on peut s’entendre. – « Des noirs. » Je vais avoir une opinion particulière. Quelle importance si vous êtes spiritistes, théosophes, mystiques ou chrétiens – si vous êtes des noirs, le monde en est plein. Vingt millions, perdus dans la guerre, prouvent quel est le christianisme de nos jours. Je ne dis pas, que le christianisme lui-même est fautif, les chrétiens noirs sont fautifs.


Il nous est nécessaire une juste compréhension de l’occultisme: de descendre au fond de la peine, car en elle il n’ y a pas de désunion, mais d’union. Les hommes pécheurs sont pécheurs, car ils n’ont pas souffert, et les croyants sont croyants, car ils ont souffert. Si vous me dites, qu’il y a de la contradiction en ce que je vous dis, je vais vous répondre, que Christ a un endroit cite, qu’a la fin du siècle, il va envoyer les mauvais esprits et leurs fils a une peine infinie, il va les envoyer souffrir au fond de l’enfer. Pourquoi ? Justement parce qu’ils n’ont pas souffert. Les mauvais gens ne se tourmentent pas, les bons se tourmentent. Vous avez travaillé et vous avez gagné de l’argent, vient le mauvais et il vous vole – il ne souffre pas. Si vous décidez de ne pas souffrir, savez-vous desquels je vais vous considérer ? Des noirs. Pour ceux, qui ne souffrent pas, il est écrit, qu’ils vont dans l’avenir aller au lieu des tourments. Vous pouvez y réfléchir tant que vous voulez, toutefois c’est là-bas que vous allez y être.

La première règle pour le disciple, qui veut devenir occultiste, est de ne pas croire que les autres empêchent son esprit de s’enrichir, mais qu’il le fait tout seul. Car le monde est tellement grand, qu’il y a de la place pour tout le monde. Ensuite il ne doit pas croire, que quelqu’ un peut empêcher son coeur de grandir, car le monde des sentiments est si grand, qu’il y a de la place pour tout le monde. Autrement dit, la première règle dans cette étape du disciple est la peine. Il doit croire, que personne ne peut influencer son esprit et le troubler; qu’il ne peut pas non plus influencer son cœur, car le monde est grand. Vous n’arrivez pas a saisir cette idée, n’est-ce pas? Une pensée peut être claire et peut influencer que, si nous sommes au même niveau de celui, qui la prononce. Comment fonctionne la loi de la parole? Pour que quiconque puisse vous influencer qu’il soit bon ou mauvais, il doit vous faire descendre a son niveau – c’est la seule façon d’influencer quelqu’un. Par conséquent tant que vous tenez votre esprit tourné vers le monde Infini, ou fonctionne la loi Divine, vous serez libres, sauvés; des que vous pensez que quelqu’un peut vous influencer, vous êtes descendus un pas plus bas dans ce monde. Quand le serviteur croit que son maître lui impose des limites, il se limite déjà avec la pensée même.


Vous vous promenez avec des habits déchirés, vous rencontrez un noble que vous connaissez ou bien un homme riche, mais il vous dépasse, ne vous salue pas et vous vous dites : « Parce que je suis pauvre, personne ne me salue ! » Je vous demande, en vous saluant, va-t-il vous transmettre quelque chose ? Rien du tout, il ne vous fera que taquiner un peu. Si quelqu’ un vous voit et il vous sourit, qu’allez-vous gagner de ce sourire ? Rien, ceux ne sont que des illusions du mage noir. Quand un homme sourit, il doit ressentir du fond de son âme la présence de Dieu en ce moment.

Que doit-on comprendre sous un sourire? – Quand on sourit, nous devons être contents de notre sourire. Est-ce que les gens seront satisfaits par notre sourire ou pas, ce n’est pas important – nous devons être personnellement satisfaits par notre sourire. Même quand on a l’air maussade, la même loi doit fonctionner. Dans l’école occultiste, même l’air maussade doit s’effectuer par toutes les règles, et par lui, tu dois ressentir la présence de Dieu. Pensez-vous, que si je vois quelqu’ un qu’on va pendre, je vais sourire ? Non, je vais froncer les sourcils, je vais appeler Dieu et les Anges et je vais dire, que ce qui se passe, n’ est pas juste – non pas que le fait, n’ est pas réel, mais que ces gens-là ont mal compris la loi Divine. Ils ont condamné cet homme sous un article par certaine loi – mais, je vous prie, ou est-ce qu’elle est l’autorité de cette loi ou en général de toutes les lois ?! Elles doivent être éternelles, inchangeables. Dans l’occultisme l’homme peut être puni, mais dans le cas, ou lui seul le demande – il doit tout seul demander la punition. C’est la loi de l’occultisme.


Je vais citer une pensée: certains disent, qu’il ne faut pas torturer les animaux, mais savez-vous, que la plupart des animaux veulent tous seuls être torturés, pour aller a un niveau supérieur ? Donc, lorsqu’on dit ne pas torturer les animaux, on doit comprendre par là, ne pas torturer ceux d’entre eux, qui ne veulent pas être torturés. Cependant ceux d’entre eux, qui veulent être torturés, et nous ne les torturons pas, nous rendons leur évolution plus lente. Beaucoup sont les poules, que vous avez mangées, et qui ont progressé, mais vous n’avez pas progressé. Donc, il faudra dire a la poule, qui veut être torturée pour progresser : « Je suis désolé, je ne peux pas t’égorger, parce que je ne veux pas stopper le chemin de mon évolution, mais puisque tu veux obligatoirement progresser, trouve quelqu’un d’autre, pour t’égorger et manger. » Un élève qui est entré dans une école occulte, n’a pas le droit de faire de la peine a personne. Il a droit à faire de la peine qu’a soi – de descendre au fond de la peine et de la goûter, et lorsqu’il revient sur Terre, de travailler selon la loi, qu’il a appris. C’est pourquoi, je vous dis qu’il ne faut pas vous torturer les uns les autres.

Un ami m’a raconté une anecdote qui lui était arrivée: il était très sensible et avait de bonnes impulsions dans son âme, il voulait bien vivre avec les gens, mais lorsqu’il est rentré de l’étranger et il a rencontré des bulgares, ils ont commencé a le railler. Dans un certain temps, il lui vient l’idée de trouver un moyen, par lequel il saura se maîtriser. C’ est pourquoi il a loué deux déchargeurs pour l’injurier : il s’est assis auprès d’eux et il a subit toutes leurs injures dans l’espoir de pouvoir aussi supporter les injures de l’autrui. Mais en pratiquant quelques jours, il s’est dit : « Pourquoi donc je loue des déchargeurs pour m’insulter, quand dans la société il y en a plein ?! Ceux-là je leur paie, les autres je ne leur payerai pas. »


Tous les désagréments qui vous arrivent, d’ après l’école Occulte ne sont que de bien. Quand vous avez des ennuis, tachez de les résoudre, mais pas de façon artificielle. Je connais des cas ou deux personnes se rencontrent, s’embrassent et se disent : « Faisons la paix ! », mais des qu’ils sortent dehors, ils continuent de s’insulter. Ce n’est pas un moyen de vous réconcilier. La résignation doit s’effectuer à l’intérieur de vous-mêmes. En descendant au fond du tourment, êtes-vous prêts de dire: « Le monde est très grand pour mon esprit et mon coeur, je vais accepter le tourment dans toutes ses formes? » C’est le moment psychologique le plus important.


Je veux que tous les élèves en rentrant chez soi, se créent une atmosphère agréable. Ce soir est le dernier de jeudi.


Réplique: Nous avons encore un jeudi.
Alors le suivant est le dernier. Je ne reçois plus des invités. Ainsi font les bédouins : vous pouvez être leur invités pour trois jours, mais au quatrième ils vont vous donner du travail a faire – ou bien ils vont vous envoyer travailler la terre, ou ils vont vous confier la vache, pour s’occuper d’elle. Je considère cette loi comme parfaite. Celui qui reste dans notre Ecole, on lui donnera du travail a faire – ou bien on va l’envoyer travailler les vignes, ou on lui offrira une vache, ou bien il sera scribe, ou il sera huissier (il y en aura de tels aussi).


Ensuite une autre règle : ce dont il soit question ici, dans l’ Ecole, je ne veux pas qu’on en parle dehors ! Vous pouvez en parler, mais dans ce cas ce n’est pas moi le responsable des conséquences. Ne parlez pas d’une doctrine que vous n’avez pas encore essayée. Sinon ce sera la plus grande bêtise, que vous pouvez faire. Mettez-la en œuvre, car vous ne savez pas encore si elle est vraie. En Angleterre il y a une commission d’experts, qui contrôle le stock que les fabricants produisent et les commerçants vendent. Et uniquement lorsque les experts ont mis un cachet sur le stock contrôlé, les fabricants et les commerçants peuvent l’exporter ou vendre en Angleterre ou ailleurs. Vous êtes des marchands au détail à un stock non contrôlé, et moi je n’aime pas de tels marchands. Toute chose doit être contrôlée.


La première tache, que je vais donner aux femmes dans ce domaine, sera par exemple la suivante : disons, que certaine de vous a une fille, qu’elle n’aime pas – qu’elle fasse de façon, a ce qu’elle commence de l’aimer. Ou bien son mari n’est pas croyant – c’est un problème a résoudre. Certain de vous est pauvre, un autre est malade – vous devez faire le nécessaire. Certain a le cancer dans son estomac – s’il ne l’enlève pas, c’est le dernier qui va le détruire. Chaque maladie se forme par des êtres, qui habitent en nous. Chaque maladie se forme psychologiquement et organiquement par l’intervention monstrueuse de ces êtres. Lorsqu’ un de ces êtres pénètre dans notre organisme, vous devez suivre la même loi : il peut rester que trois jours, car si vous le laissez plus, il va causer des cancers, il va assembler du sang et vous allez mourir, et les autres vont dire : « Que Dieu le pardonne. » Dieu ne pardonne pas dans ces cas-là. Il pardonne que ceux qui ne volent pas et ne disent pas de mensonges.


Quelqu’ un viendra ici pour prendre quelque chose et le tourner contre moi. Malheur a celui, qui va oser le faire ! La malédiction va tomber sur lui non pas jusque la quatrième génération, mais jusqu’ a l’infinie ! Telle est la grandeur de la loi Divine, de la Vérité Divine : « Celui qui pèche contre l’Esprit, dit Christ, ni en ce siècle, ni a l’avenir sera pardonné. » Tout ce que vous allez apprendre ici est une grande Vérité, que vous devez mettre en œuvre dans votre Vie et vous devez également être sincères avec soi lors de sa mise en œuvre. Sincères pas seulement avec moi, mais aussi avec votre Seigneur, votre raison et votre cœur, avec votre esprit et votre âme dans toutes leurs manifestations. Vous devez vous mettre a genoux ! Ne dites pas demain : « Danov veut nous hypnotiser et nous manipuler. » Je n’ai pas l’intention de vous influencer, car au moment même, ou je désire de le faire, je serai un démon, la tête tournée contre la terre. Et vous, si vous voulez me manipuler, vous serez tournées la tête contre la terre – telle est la parole dans la doctrine Divine.


Mettons-nous d’ accord: a partir de maintenant vous avez a vivre des milliers d’années sur Terre, et dans chaque école occulte que vous entriez, pour apprendre le chemin de votre développement, on vous donnera toujours des règles. Si vous n’acceptez pas la peine comme facteur de votre future existence, vous allez errer à travers le monde, sans comprendre le sens intérieur de la Vie. La peine fera de vous tous des héros. Moi, je veux que vous soyez des héros, que vous n’ayez pas peur! Or, si vous ne vous tourmentez pas, vous allez avoir peur, et vous n’allez pas être des héros. Je ne veux pas utiliser la phrase « N’ayez pas peur », mais je dirai une autre : « Tourmentez-vous ! » Acceptez le tourment, car il vous est donné par le monde Invisible. Ne vous efforcez jamais. Il y a certains de vous, qui même en voulant, ne sont pas choisis pour être tourmenter. Ceux qui m’écoutent, ne seront pas tous tourmentés; vous n’êtes pas tous des héros, mais le tourment viendra pour ceux qui sont des héros. Il dépassera certains et dira : « Allez, on va laisser pour une autre fois. » Celui qui se tourmente, il doit considérer la peine comme un privilège. Et la première chose que vous allez ressentir, lors de votre descente vers le fond de la peine, sera le silence. Vous allez pénétrer dans l’âme de chaque créature souffrante, vous allez commencer à comprendre combien elle souffre et vous allez penser : « Comme je me suis trompé jusqu’ a présent ! » Il va se réveiller en vous une désolation envers toutes les créatures, qui souffrent et vous allez avoir le désir de la place ou vous vous trouvez, d’aider les autres créatures de s’élever ou au moins diminuer leurs peines. Celui qui n’a pas compris la peine, il met les autres sous ses pieds, il monte sur eux et dit : « Toi, descend et moi, je vais monter en haut ! » L’enseignement que Christ enseignait est de ressentir la peine de chaque créature. Ceci comprend le Vrai christianisme. En sortant de la peine, nous allons employer d’autres méthodes, avec lesquelles nous allons savoir comment transformer, comment utiliser les Forces occultes. Si vous acceptez la peine, la Lumière sortira de votre intérieur, c’est-à-dire l’ Esprit Divin, qui est en vous, va se réveiller et va soulever les vibrations de votre cerveau et de votre cœur. Les cellules de votre raison et de votre cœur vont se transformer organiquement, et par là l’état de votre cerveau et cœur va se modifier aussi.


Le mot cellule a deux significations. L’expression en bulgare comme il soit misérable signifie, comme il est malheureux, mais aussi veut dire combien il est attaché. Toutefois la conscience de chaque cellule est aussi limitée. Il existe beaucoup de cellules dans notre conscience, qui ne sont pas contentes de leur situation. Et quand des millions de telles cellules se rassemblent, nous nous sentons mal à l’aise. La première chose que nous devons faire est d’éduquer d’une nouvelle façon les cellules de notre cerveau, de notre cœur et de notre estomac. Nous pouvons très facilement renouveler nos cellules, mais cette transformation peut s’effectuer que si on descend au fond de la peine, qui soit la base de la Vie. De là l’Esprit Divin va nous soulever en haut, nous allons monter aux ailes de la Sagesse Divine et lorsque l’ Amour Divin pénètre dans notre âme, il va faire écouler en elle une inspiration. Alors les Anges de la Vie, vont nous aider à monter dans l’évolution et nous allons sortir du fond de la peine. Pourquoi Christ est ressuscité? Parce que Celui, qui était en haut est descendu en bas et L’a ressuscité. Dieu à la fois se trouve au Ciel et à l’enfer. Celui qui va en haut auprès de Dieu, Dieu l’envoie en bas, et celui qui se trouve en bas, Dieu l’envoie en haut. Tous les prêtres de nos jours du christianisme nous apprennent, qu’on doit aller en haut dans le Ciel, auprès de Dieu, et moi je dis : vous allez aller en haut, pour que Dieu vous envoie en bas. Vous, qui m’écoutez vous êtes ceux qui aiment la voie facile. Une voie facile dans le monde n’existe pas, il y a une Voie étroite.

Une autre chose que les élèves doivent apprendre est la soumission. Non pas d’être indifférents, mais de descendre au fond, d’oublier ce que pensent les gens pour eux et de ne ressentir que leur peine.


Voici les quelques règles, sur lesquelles vous devez réfléchir et d’essayez appliquer, sans faire des efforts artificiels sur soi.


Une fois, quand j’aurais l’occasion, je vais vous parler sur l’origine du péché – comment est entré le mal dans le monde. Dans les ages passés nous n’étions pas tels comme nous le sommes aujourd’hui. Quelles sont les raisons de notre déchéance ? A présent on ne peut trouver un homme qui soit bon; celui qui pleur, ainsi que celui qui sourit, celui qui parle bien et celui, qui parle mal – tous sont sous le même paragraphe. Quand on voit un marchand de cuir, tout le monde le plaint, sans savoir que sa situation est basée sur les peaux de mille moutons, qu’il a fait abattre. Le marchand dit : « C’est mon stock a moi, c’est moi qui l’a gagné. » Je fais une objection : tu es un triple voleur et tu mens, car tu as gagné ton bien sur le dos des animaux, tu leur a pris leurs peaux.


Quelqu’un dira : « C’est ma maison, c’est moi qui l’a faite, avec beaucoup d’efforts. » Je réponds : tu l’a faite sur le dos de tellement de personnes, dont tu as pris la peau.

Quelqu’un dira: “C’est mon corps a moi.” Pardonne-moi, mais ce n’est pas ton corps. Car pour maintenir un corps humain, savez-vous combien d’êtres souffrent, combien de mères, de pères, frères et sœurs ont donné leur vie pour lui ! C’est pourquoi, vous n’avez pas le droit de penser que ce que vous avez, vous appartient. D’après le christianisme, la première chose, que vous devez prendre en vue est que tout ce que vous possédez, n’est pas a vous, mais a Dieu. Lorsque certains médisent sur mon adresse, je leur dis : « Ecoutez, ce que je dis, n’est pas a moi, je ne défends pas ma propriété ! » Ce Dieu, que je connais est très bon, mais à la fois il peut être très méchant. Il est tellement bon, qu’il n’existe pas de meilleur que Lui, que si on fait Sa Volonté, et pas de plus méchant que Lui, lorsqu’ on n’accomplit pas Sa Volonté et nous faisons du mal. Au moment même, ou nous affirmons que ce corps nous appartient, la malédiction tombe sur nos enfants et sur tout le monde. Tu dois dire : « Seigneur, nous Te remercions, que Tu nous a donné ce corps, qui est le Tien ! » Ainsi doivent tous penser.

D’un autre coté, nous a présent ne faisons que nous insulter comme des dockers et nous disons: “Va-t-en d’ici!” Pourquoi dégager ? Moi, j’ai souvent dit, que je suis prêt à me retirer, si je suis la cause de vos malheurs. Mais de vous donner mon corps - ceci je ne vais pas le faire. Il n’est ni a moi, ni a vous – je vais le confier a son Maître. Mon esprit, mon cœur, je vais les confier a Lui, vous ne pouvez pas être leur maîtres. Ceci doit savoir chaque élève de l’occultisme, de la théosophie, du spiritisme, du mysticisme, du christianisme, car ces noms ont la même visée et expliquent cette vie Divine, qui se présente. L’état de l’esprit est une chose et l’état de l’âme en est une autre. Ce sont cinq états, qui se différencient les uns des autres. Volonté, cœur, raison, âme, esprit sont pour nous de choses connues. Ce que nous savons, c’est que nous souffrons. Nous ressentons que quelques différences : parfois, nos idées sont claires, et parfois – noires; parfois notre raison est claire, parfois – troublée; parfois nos sentiments sont clairs, et parfois ils sont chaotiques; parfois nous avons la force, et parfois nous ne l’avons pas. On dit : « Nous avons l’âme », mais que représente l’âme ? Ce que nous ressentons en ce moment, n’est que la manifestation de l’âme.


La première chose, que je demande est de faire de façon à ce que cette mer troublée puisse s’apaiser en vous – devenez paisibles et tranquilles. Dans la société et l’ordre d’aujourd’hui, nous avons besoin d’une telle main d’œuvre qui puisse aider les malheureux. Car beaucoup d’édifices vont être détruits et beaucoup d’âmes seront ravagées sous les ruines de la matière détruite, qu’il faut sauver. Mon désir est de vous sauver de vos maisons détruites. Par chaque votre disconfort psychique, je comprends que votre poutre est pourrie et elle a succombé. L’envie, la haine et toutes les qualités négatives de cette sorte, sont des poutres succombées dans votre édifice – votre corps.


En vous regardant maintenant, savez-vous a qui vous me rappeler ? A des enfants, qui sont affamées et qui sentent l’odeur du repas, mais puisque le maître continue sa leçon, ils se disent : « Espérons qu’il va finir, pour qu’on puisse aller manger ! » Ou bien ils disent : « Arrête de nous parler, maître, mets plutôt le repas ! » Vous avez raison – il faut manger. Mais si vous m’écoutez, vous allez avoir à manger, je vais vous donner à manger; si vous ne m’écoutez pas, il n’ y a pas de repas. Lorsque vous recevez un invité, vous ne lui offrez que des gâteaux et de
l’eau, après quoi - au revoir; vous mettez la table et vous donnez à manger qu’a celui qui a travaillé votre champ. Quand vous recevez un invité que vous aimez ou un ami bien-aimé, vous le gâtez bien, et que signifie ceci ? Qu’il a bien travaillé votre champ. Maintenant je vais voir à qui je vais mettre la table. Celui, qui n’a pas travaillé pour moi, je ne lui offrirai que des gâteaux et de l’eau, et a celui, qui a bien travaillé, je vais le gâter comme un roi et moi-même, je vais le servir.



Et ce soir encore on a trouvé un – encore un qui a compris la loi de la peine. Pour deux jeudis – deux personnes. Je voudrais savoir combien de personnes vous êtes ici, pour voir comment fonctionne cette loi.