Merci de votre visite

samedi 4 octobre 2014

L’amour est lié à la Vie



Celui qui aime a envie de vivre, il puise dans son amour les éléments qui, quelles que soient les difficultés rencontrées, le renforcent et donnent un sens à sa vie. Seulement voilà, même si on ne peut pas nier que les deux soient liés, l’amour n’est pas la sexualité. Et au lieu de se réjouir, la jeune génération devrait plutôt mettre l’accent sur l’amour pour mieux comprendre sa véritable nature et trouver les meilleures façons de le manifester.

En réalité, qu’est-ce que l’amour ?
Ce n’est pas quelque chose qui vient d’un homme ou d’une femme. L’amour est une énergie cosmique qui est répandue partout dans l’univers. On peut trouver l’amour dans la terre, l’eau, l’air, le soleil, les étoiles… on  peut le trouver dans les pierres, les plantes, les animaux… Et on peut aussi le trouver chez les humains, bien sûr, mais justement, pas chez eux exclusivement. C’est pourquoi il ne faut pas se sentir privé d’amour parce qu’on n’a pas un homme ou une femme à tenir dans ses bras. Ce n’est pas le corps, ce n’est pas la chair qui vous donnera l’amour, car l’amour ne se trouve pas là. L’amour peut se servir du corps physique comme support, mais lui, il est ailleurs ; il est partout, c’est une lumière, un nectar, une ambroisie qui remplit l’espace.

Pourquoi ne vous observez-vous pas pour tirer les conclusions d’expériences que vous avez déjà certainement faites ? Vous avez aimé quelqu’un, et pendant les premiers moments de cet amour, vous avez vécu dans l’émerveillement, la poésie, la musique. La seule pensée que l’autre existait et que vous alliez peut-être l’apercevoir dans la rue ou ailleurs vous suffisait… Un jour, vous avez pu obtenir un objet qu’il avait touché ou qui lui avait appartenu, et même si ce n’était qu’un objet de rien du tout, il représentait pour vous le trésor le plus précieux du monde, car il était rempli de ses effluves ; c’était comme un talisman. Et puis de fil en aiguille, vous avez commencé à vous rencontrer et les choses ont suivi leur cours "normal", dit-on. A ce moment-là vous avez certainement goûté d’autres plaisirs, d’autres joies, mais vous avez perdu tout ce qui faisait la magie de vos premières rencontres. Et souvent, comment cela-t-il fini ? Par des désillusions, des malentendus, des affrontements, des séparations…

Pour garder votre amour, il fallait comprendre qu’il ne résidait pas dans la possession physique de cet être, mais dans quelque chose de subtil qui, à travers lui, vous liait à tout l’univers, à la beauté de la terre, du ciel, du soleil, des constellations. En voulant absolument supprimer la distance qui vous séparait de lui, vous  avez peu à peu perdu tout ce monde subtil, et il n’est resté que le côté matériel, prosaïque. C’est pourquoi je vous dis : si vous voulez garder votre amour, ne vous pressez pas de vous rapprocher physiquement, car une fois passées les grandes ébullitions, vous allez vite vous lasser et vous commencerez à voir apparaitre les mauvais côtés l’un de l’autre. Pour protéger votre inspiration, tâchez de garder une certaine distance. Ceux qui veulent tout de suite tout connaître, tout goûter, n’éprouvent bientôt plus de curiosité l’un à l’égard de l’autre, ils n’ont même plus envie de se rencontrer, parce qu’ils ont trop vu, trop goûté, trop mangé, ils sont saturés, et voilà c’est fini. Cet amour qui leur apportait toutes les bénédictions, qui leur apportait le ciel, ils l’ont sacrifié pour quelques minutes de plaisir. Pourquoi se privent-ils si vite de ces sensations tellement subtiles et poétiques ? Parce qu’ils s’imaginent que cette beauté, ce charme qui les émerveille est une forme qu’ils peuvent saisir. Eh non !

Par la méditation, la prière, vous devez chercher la présence de ces énergies divines qui donnent un goût exquis à votre amour, comme si vous communiez avec toute la nature, avec tout l’univers. Mais sachez surtout que votre amour et vous croyez qu’il va venir de l’extérieur sous la forme d’un être qui sera exactement comme vous l’attendez : beau, agréable, généreux, patient… Vous, vous êtes ronchon, égoïste, coléreux, et l’amour doit se présenter à vous sous la forme d’un ange. Eh bien non, et en admettant même que vous teniez un ange ou un archange dans vos bras, si vous n’avez rien fait pour vous élever jusqu’au monde divin, pour vous lier à lui, vous ne sentirez rien de sa splendeur. Essayez de comprendre que ce n’est ni un homme, ni une femme qui peut vous apporter l’amour que vous cherchez ; il ne peut pas vous apporter l’amour parce qu’il n’en est que le dépositaire. La source, le dispensateur d e l’amour, c’est Dieu, et si vous ne vous liez pas à lui, vous ne connaîtrez pas le véritable amour. L’amour est une qualité de la vie divine, c’est pourquoi vous ne trouverez l’amour que si vous parvenez à faire couler cette vie en vous, une vie purifiée, illuminée par les efforts que vous faites chaque jour pour vous approcher du monde divin.

Seul l’amour divin peut préserver l’amour humain, ne l’oubliez jamais, et même notez-le. Tant que vous préférerez pendre un être humain plutôt que le Créateur de tous les mondes pour remplir votre vie, vous irez au-devant des déceptions. Aimez une femme, aimez un homme, mais ne les mettez jamais à la première place. Quand vous aurez placé le Seigneur dans votre cœur et dans votre âme, alors oui, vous pourrez prendre une autre créature pour rompre votre solitude. Mais la première chose, c’est de reconnaître et d’aimer l’Etre de tous les êtres. Que dans votre âme il y ait d’abord cette splendeur des splendeurs, cette lumière des lumières. Puis cherchez la créature qui est la plus capable de vous faire vous souvenir du Créateur, de vous lier à Lui, et travaillez avec elle. Mais aller s’attacher à quelqu’un qui ne vous rappelle pas le seigneur, qui ne vous éclaire pas, ne vous purifie pas, ne vous ennoblit pas et qui va même introduire en vous le désordre, la jalousie, la destruction, c’est insensé.


Si vous aspiriez réellement à cet amour infini, éternel, vous auriez écouté votre âme, votre esprit qui vous disent où le trouver et comment le trouver. Tout d’abord, vous devez chercher cet amour qui est Dieu lui-même, l’introduire profondément en vous, et ensuite, quoi que vous fassiez, en vous mariant ou sans vous marier, vous serez capable de collaborer avec les forces de la lumière. Une bonne compréhension de l’amour est absolument indispensable pour votre avenir et celui de l’humanité.