Merci de votre visite

vendredi 24 octobre 2014

L’égrégore de la colombe




Cher pèlerin sur le chemin de la vie, peut-être t’es-tu déjà posé cette question : « Pourquoi y a-t-il tant de désordres, de conflits, de souffrances, de pleurs et de grincements de dents dans l’humanité ? » As-tu, à certains moments, pu vivre cette expérience de ressentir profondément l’absurdité de certaines situations ?

Par exemple celle des millions de morts de la deuxième guerre mondiale ou les huit millions de femmes brûlées vives en Europe pour « crime de sorcellerie » par la « très sainte inquisition ». Imagine la situation de deux soldats qui pendant la bataille de Verdun se retrouvent face à face et sont obligés d’essayer de s’entre-tuer à l’aide de leur baïonnette alors qu’ils ne se connaissent même pas. Peut-être, en d’autres circonstances, aurais-tu pu être l’un d’eux. Leur vie ne valait pas moins que celle de n’importe quel homme.

Des exemples comme celui-là, il y en a des millions. Tu peux très bien imaginer un juif faisant la queue et attendant son tour pour être gazé avec sa femme et ses enfants.

Mais on peut découvrir l’absurdité à travers des évènements beaucoup moins dramatiques et beaucoup plus simples de la vie quotidienne. Oui, l’absurdité, le grand « n’importe quoi » gagne chaque jour du terrain, il avance comme si personne ne pouvait plus l’arrêter.

Une cacophonie, une anarchie, un désordre, une maladie grandit dans l’humanité. C’est elle qui pousse un nombre de plus en plus important de jeunes à se suicider, à se droguer, à basculer dans la violence ou le désœuvrement et qui permet que des êtres humains meurent de froid dans la rue alors que presque tous les immeubles sont surchauffés.

Mon ami, je ne veux pas te faire un cours de sociologie ni te parler d’action humanitaire, mais je veux ouvrir et t’indiquer une nouvelle voie de réalisation spirituelle : celle de l’absurdité.

Concentre-toi sur l’absurdité qui peut faire naître en toi la grande confusion et lorsque tu seras totalement désillusionné, perdu pour la philosophie du monde, alors tu sentiras le feu de la noble aspiration s’allumer dans le profond de ton être et le chemin spirituel qui n’est pas de ce monde s’ouvrira pour toi.

Les humains ont peur de découvrir la grande absurdité qui gouverne leur vie, car ils ne veulent pas s’éveiller, se regarder en face pour voir qu’ils sont l’unique source du n’importe quoi dans le monde. Ils ont peur de perdre leurs rêves en s’éveillant. Ayant fondé toute leur vie sur une fausse philosophie, sur une croyance erronée, ils craignent d’être perdus si leur beau château de cartes vient à s’effondrer.

Celui qui a placé toute sa vie en Dieu n’a pas peur de l’absurdité ni même d’être  perdu, car il sait qu’il y a une grande intelligence qui gouverne et imprègne tout. Les humains ont bâti un univers sans Dieu, sans intelligence, sans finesse ; ils ont élevé l’absurdité, le hasard, le vide sur un piédestal et les ont pris pour Dieu et maintenant ils luttent de toutes leurs forces pour ne pas voir leur dieu face à face. Ils font tout pour se cacher.


Extrait de l’Egrégore de la Colombe ou le règne de la paix – Omraam