Merci de votre visite

jeudi 9 octobre 2014

Les INTENTIONS Créent le Karma



Notre vie actuelle est la résultante de ce que nous avons pensé et désiré dans nos incarnations passées. Ce qui compte ce ne sont pas nos 30 actes mais l’intention qu’il y a derrière. Le Karma n’est pas une punition en rémission de nos péchés mais la Loi qui nous obligent à terminer parfaitement ce que nous avons commencé dans le plan physique. Et cela peut durer des vies… Un acte parfait n’est pas un acte réalisé avec une habilité extrême. C’est un acte accompli avec le bon état d’esprit, c’est-à-dire avec amour.

Les Seigneurs du Karma, appelés aussi 24 Vieillards ou Aralim dans la Kabbale ou encore Trônes par les chrétiens, résidant dans le plan causal, sont les Serviteurs de la Justice Divine. Leur Mission est de nous permettre d’élever notre conscience, de ne plus juger les autres, d’être tolérant. Ils nous apprennent à nous détacher de l’émotionnel et de nos passions pour accéder à l’amour véridique. C’est à Eux qu’est dévolu le rôle de calculer l’heure exacte de chaque naissance, du premier inspir déterminant tous les événements heureux ou malheureux d’une existence terrestre. Ils ont la réputation d’être intraitables, de manifester aucun état d’âme. Ils n’expriment pas la moindre compassion. Derrière leur apparente froideur, il y a une volonté authentique de nous aider. Si nous acceptons de porter notre croix, en comprenons le sens en y voyant l’Intelligence de Dieu, si nous reconnaissons nos erreurs alors certaines épreuves ne seront plus nécessaires et notre fardeau sera allégé. Un accident de voiture décrété à une date déterminée pourra se transformer ce jour-là en un ratage de marche aux conséquences beaucoup moins fâcheuses. Les astrologues qui donnent des conseils pour échapper aux désagréments prévus par l’Intelligence Cosmique sont des tricheurs. A la place d’expliquer les causes, la raison des épreuves pour les surmonter, ils encouragent à fuir. Ce qui ne peut entraîner que des inconvénients supplémentaires.


Ils n’aident en rien ceux qu’ils préviennent car tout ce qui a été transgressé sera payé. Ce sera par nous ou alors, dans des cas exceptionnels, par d’autres : des protecteurs ou amis visibles ou invisibles, s’ ils y voient un intérêt pour notre évolution ou pour celle du monde et s’ils y sont autorisés.