Merci de votre visite

mardi 31 mars 2015

La chaîne vivante des Créatures



Tous les êtres des différents royaumes de la nature sont liés entre eux. Que nous en ayons conscience ou non, les êtres qui sont au-dessous de nous, comme ceux qui sont au-dessus de nous, sont liés à nous. Il existe une hiérarchie vivante dans la nature, et c’est grâce à elle, grâce au lien qui nous unit à tous les êtres supérieurs, que nous avons la possibilité de nous élever. Mais nous sommes aussi liés à tous les êtres qui sont au-dessous de nous, les animaux, les plantes, les pierres, et ce lien est extrêmement puissant.

Si nos pensées, nos sentiments et nos actes sont honnêtes et purs, nous recevons du Ciel des forces bénéfiques qui se déversent en nous à travers cette chaîne vivante et ininterrompue des créatures. Mais ces courants Divins ne s’arrêtent pas à nous, ils nous traversent et descendent jusqu’aux créatures situées en dessous de nous et également liés à nous dans les règnes animal, végétal, minéral.

C’est ainsi que chaque état harmonieux que nous sommes en train de vivre influence bénéfique ment non seulement les humains autour de nous, mais tous ces frères et sœurs que sont aussi pour nous les animaux, les plantes et les pierres. Et en même temps, grâce à un autre courant de circulation, les énergies remontent du minéral jusqu’aux règnes supérieurs de la nature.

On peut comparer ce phénomène aux deux courants qui circulent dans le tronc de l’arbre : 
Le courant descendant transporte la sève élaborée qui nourrit l’arbre, tandis que le courant ascendant transporte la sève brute jusque dans les feuilles où elle se transforme. Dans l’arbre cosmique, l’homme se trouve aussi sur le passage de ces courants qui le traversent et il doit apprendre à travailler avec eux consciemment.

Celui qui s’efforce de se lier à cette chaîne vivante des êtres est sans cesse nourri, abreuvé.
Tandis que celui qui cri pouvoir s’en retrancher n’a plus la possibilité d’y puiser des énergies, et il s’affaiblit. 
Car d’où recevra-t-il l’élan, l’inspiration, la sagesse, l’amour, les forces nécessaires pour la vie de chaque jour ? « il les trouvera en lui-même », direz-vous. Oui, pour quelque temps peut-être, mais il aura vite épuisé ses réserves.

Même s’il a commencé avec de vastes projets, il devra interrompre ses travaux, parce qu’il est impossible de réaliser quelque chose de grand si l’on ne reste pas lié à la chaîne vivante des créatures. C’est exactement comme une lampe, qui s’imaginerait qu’elle peut éclairer sans être reliée à la centrale électrique. Eh non, c’est la centrale qui lui envoie le courant ; la lampe, elle, n’est qu’un conducteur.

En réalité, que nous le voulions ou non, nous sommes liés, branchés à la source divine, mais cette liaison doit devenir consciente : ainsi nous en bénéficierons pleinement pour notre évolution et celle de toutes les créatures de l’univers.


L’homme peut être puissant, il peut faire des miracles, mais à une condition, c’est qu’il devienne le conducteur conscient des énergies d’en haut."

Omraam