Merci de votre visite

dimanche 30 novembre 2014

Modifier notre point de vue


Il existe deux points de vue. Le premier prétend mensongèrement que le soleil tourne autour de la terre; c'est le point de vue inférieur. Le second fait tourner la terre autour du soleil; c'est le point de vue supérieur. Nous devons nous appliquer à changer de point de vue. En venant ici le matin, en regardant le soleil se lever et monter au-dessus de l'horizon, déjà vous modifiez, inconsciemment, votre point de vue. Vous déplacez en vous même une chose importante, votre centre d'intérêt. Vous le mettez en un point d'où vous pourrez voir toutes choses d'une façon nouvelle. Tandis que vous contemplez le soleil en le considérant comme la source de tous les biens, en vous tout se transforme et un jour, plus tard, vous verrez la vérité telle qu'elle est.

Continuez l'expérience; vous en viendrez à voir que la lumière est un esprit vivant, un grand Maître qui chaque jour vous instruit, un protecteur puissant. Jamais vous n'avez considéré la lumière comme un esprit. On pense que le soleil et les rayons qu'il nous envoie sont de nature purement physique. C'est à cause de ce raisonnement que la lumière ne peut pas nous donner toutes ses bénédictions. Dans l'initiation, la première règle demande que l'on considère la lumière comme étant au-dessus de tout autre chose. Les Initiés y déchiffrent la science de la vie et des forces qui y sont encloses. Ces forces sont au nombre de trois:

1) La lumière nous vivifie
2) La lumière éclaire, elle permet de voir
3) La lumière renforce la volonté

Une supposition: vous vous trouvez dans une cave sombre ou un labyrinthe obscur.

 Vous ne voyez rien. Il se passe trois choses en vous. D'abord, vous n'êtes pas libre de bouger, d'agir. Immobile, vous attendez, par peur de dangers invisibles. Donc votre volonté est contractée, paralysée, limitée. Secondement, la vie est diminuée en vous, parce que vous ne pouvez être ni joyeux, ni content. Enfin, ne voyant rien, vous ne savez rien non plus.

Savoir, c'est voir, ou l'inverse. Vous ne savez pas ce qui est autour de vous, ni ce qu'il adviendra de vous. Cette incertitude vous rend malheureux et inquiet. Voici que quelqu'un apporte une lampe! Aussitôt vous pouvez agir, vous savez où marcher, la vie entre en vous, votre volonté et votre savoir existent de nouveau. C'est exactement cela que produit la lumière du soleil; elle apporte aux Initiés et aux disciples une vie splendide, elle donne de la puissance à leur volonté et de la sagesse à leur intelligence.

Alors, vous vous demandez pourquoi les hommes, éclairés et chauffés par le soleil depuis leur naissance, ne deviennent ni sages, ni puissants, ni plus vivants. Eh bien! c'est parce qu'ils ne considèrent pas la lumière comme ils le devraient. Si l'humanité change un jour sa façon de considérer la lumière et le soleil, elle changera rapidement; les hommes deviendront plus sages, plus puissants et plus heureux. Nous attachons donc une grande importance à cette habitude d'aller le matin, à l'aube, à la rencontre du soleil pour assister à son lever. Ainsi faisons-nous dans la Fraternité. En regardant le soleil, nous nous efforçons d'entrer en liaison avec son incommensurable force de vie et nous sentons que le soleil nous éclaire intérieurement et qu'il nous ressuscite. Après une telle contemplation consciente, nous sommes heureux et dilatés toute la journée, il nous vient des idées, des révélations, des réponses nouvelles. Oui, la lumière nous apporte la vie et aussi le savoir.

Le soleil est la source unique, inépuisable d'où coule toute énergie, d'où proviennent tous les biens et toutes les connaissances. Le soleil est le symbole le plus parfait de Dieu, du Créateur. Il nous donne tout, il nous habille et nous nourrit, puisqu'il fait croître les plantes et prépare les fruits. Il est la banque universelle où toute créature, petite ou grande, puise la totalité de ses ressources. Lorsque le soleil se lève, les hommes s'éveillent et fonctionnaires, commerçants, ouvriers, écoliers, tous vont à leur travail. Les insectes, les oiseaux, tous les animaux recommencent à s'agiter, à chanter, à se nourrir. C'est le soleil qui fait cela! Mais cette loi, pas plus qu'une autre, d'ailleurs, nous ne devrions pas nous limiter à la considérer sous son seul aspect physique.

Textes extraits de plusieurs conférences OMRAAM MIKHAËL AÏVANHOV 1962