Merci de votre visite

samedi 20 juin 2015

COMMENT SE CONNAITRE ET SE RETROUVER




Ce tableau que je dresse devant vous est un résumé de toute la Science initiatique, de tous les livres sacrés de l’humanité. Evidemment, on peut donner d’autres schémas de la vie psychique de l’homme nous en avons déjà étudié d’autres.

Regardez, par exemple : quand on veut donner une idée de la structure anatomique, pour la facilité de la compréhension on ne représente pas tout à la fois, on est obligé de faire des planches différentes pour les différents systèmes : osseux, musculaire, circulatoire, nerveux… en géographie aussi, il y a des cartes physique, politique, économique, géologique. Il peut donc exister différents tableaux pour expliquer la structure psychique de l’être humain, et bien que celui-ci soit différent de l’Arbre séphirotique par exemple, il représente la même réalité et on peut tout y retrouver. Je vous ai donné d’autres schémas et bien qu’ils soient tous différents, ils ne se contredisent pas entre eux.

Ce tableau que je vous présente aujourd’hui, vous ne le trouverez dans aucun livre, c’est la première fois qu’il est donné. Il est un résumé, une synthèse de toutes les vérités de la vie. Pour le moment vous ne voyez que des mots isolés sans lien entre eux, mais une fois expliqués, reliés, replacés dans cet ensemble, toutes leurs significations et leurs correspondances vous étonneront.

Vous voyez que ce tableau (que nous appelons "synoptique" parce qu’il présente une vue d’ensemble sur la structure de l’être humain et les activités qui correspondent à cette structure) se compose de cinq colonnes verticales.

La première colonne indique les Principes dont l’homme est constitué : le corps physique, la volonté, le cœur, l’intellect, l’âme et l’esprit.

Dans la seconde colonne vous voyez écrit : Idéal, car chaque principe tend vers un idéal. Le cœur, l’intellect, l’âme ont un idéal qui est évidemment différent pour chacun. Pour que chaque principe puisse atteindre son idéal, il a besoin d’être alimenté, nourri, renforcé, et il faut lui donner la possibilité de susciter afin qu’il continue de se manifester. C’est pourquoi la troisième colonne porte la mention : Nourriture.

Enfin, les deux dernières colonnes sont consacrées au Paiement, c’est à dire au prix qu’il faut payer pour obtenir cette nourriture et à l’Activité, c’est à dire au travail qu’il faut fournir pour obtenir ce paiement. Vous voyez donc que toutes ces notions sont liées entre elles d’une façon parfaitement claire et logique.

Pour la facilité de la compréhension, nous allons commencer par le corps physique, car tout le monde sait ce qu’est le corps physique, tout le monde affaire à lui, il est visible, palpable, c’est une réalité dont on ne peut pas douter. L’idéal du corps physique c’est la santé, la vie. Pour lui, rien n’est plus précieux, plus essentiel que d’être en bonne santé, vigoureux, plain de force. Pour posséder cette vitalité il a besoin d’être nourri de toutes sortes d’aliments solides, liquides et gazeux. S’il ne reçoit pas cette nourriture, il meurt. Sans être passés par les universités, tous savent que pour subsister, il faut manger. Même les enfants le savent. Mais pour avoir cette nourriture, il faut de l’argent. Vous connaissez l’histoire… On posait la question à un casseur de pierres : "Alors, Antonio, pourquoi casses-tu des pierres ? – Pour avoir de l’argent. – Et pourquoi avoir de l’argent ? – Pour m’acheter des macaronis. – Et pourquoi des macaronis ? – Pour manger. Et pourquoi manger ? – Pour avoir des forces. – Et pourquoi avoir des forces ? – Pour casser des pierres…" Oui, un cercle vicieux. Donc, vous êtes d’accord, n’est-ce pas ? Pour manger, il faut de l’argent et pour avoir de l’argent il faut travailler, c’est simple.

Mais attendez, ce qui vous paraît si évident dans le plan physique, vous n’avez jamais pensé qu’on le retrouve aussi dans les autres plans. La volonté, le cœur, l’intellect, l’âme et l’esprit tendent aussi chacun vers un but, et pour atteindre ce but, chacun a besoin d’être nourri ; pour avoir cette nourriture, il faut de l’argent et l’argent ne se gagne qu’en faisant un certain travail. Quand vous aurez bien ce tableau dans votre tête, vous posséderez la clé de la vie physique et psychique de l’homme.

Evidemment, le corps physique est le réceptacle de tous les autres principes plus subtils. L’âme et l’esprit par exemple ne sont pas vraiment dans le corps physique, mais ils se manifestent à travers lui, à travers le cerveau, le plexus solaire, les yeux.. Par exemple, quand vous regardez quelqu’un avec un grand amour, une grande pureté, une grande lumière, qui est-ce qui se manifeste à travers vos yeux ? Les yeux appartiennent au corps physique, mais celui qui se manifeste, qui se sert de ces moyens d’expression, qui est-il ? Peut-être est-ce l’âme, peut-être est-ce l’esprit, peut-être est-ce Dieu Lui-même… Si vous lancez à quelqu’un un regard ou des paroles terribles qui le rendent malade, c’étaient des forces hostiles qui se sont servies de vous et qui l’ont foudroyé. Donc le corps physique n’est souvent que l’instrument de forces bénéfiques ou maléfiques qui existent en lui ou en dehors de lui.

La volonté a pour idéal la puissance et le mouvement, voilà ce qu’elle demande. Vous direz : "Mais elle peut demander la sagesse, l’intelligence, la beauté…" Non, ce n’est pas de son domaine, ce sont d’autres principes qui demandent cela. La volonté peut être mobilisée pour acquérir l’intelligence ou créer une œuvre d’art, mais ce qu’elle souhaite pour elle-même, la seule chose qui la tente, c’est la puissance et le mouvement. Elle ne veut pas rester immobile, elle aime s’occuper, toucher, bouger, déplacer les choses. Mais comme pour le corps physique, elle ne peut réaliser son idéal sans nourriture. Et la nourriture de la volonté, c’est la force. Alimentée par la force, la  force, la volonté devient énergique, mais si on ne la nourrit pas, elle dépérit. Et l’élément qui pour elle correspond à l’argent et lui sert à acheter la nourriture nécessaire, c’est le geste. Oui, il faut toujours s’arracher à l’immobilité et à l’inertie pour actionner, stimuler, déclencher les énergies ; c’est en s’habituant à agir, à se mouvoir que la volonté "achète" de la force et qu’elle devient puissante.

Et savez-vous quel est le premier de tous les mouvements ? C’est le souffle. Au moment où l’enfant naît, il respire, et à ce moment-là tous les autres processus se déclenchent… donc, pour se procurer cet argent-là, il faut s’habituer à pratiquer les exercices qui sont préconisés dans l’enseignement : les exercices de respiration, de gymnastique, la paneurythmie .. Ils sont conçus pour renforcer la volonté. Bien sûr, vous pouvez y ajouter beaucoup d’autres activités de la vie courant que je n’ai pas le temps d’énumérer, il y en a un très grand nombre, mais je parle ici seulement de méthodes que nous apporte l’Enseignement et qui concernent plus particulièrement la vie spirituelle.


Les livres de Omraam retranscrits par Francesca