Merci de votre visite

dimanche 22 novembre 2015

Pourquoi tomber dans le diabolique




En réalité, c’est très facile, même pour vous ; il suffit de donner issue à votre nature inférieure. Si vous transgressez sans cesse les lois de la bonté, de la justice et de l’amour en essayant de réussir aux dépens des autres, de les évincer, de les détruire, vous ne pouvez pas faire autrement que de devenir un magicien noir. C’est simple, c’est clair.

Beaucoup s’imaginent que pour devenir un magicien noir, il faut avoir un maître diabolique qui enseigne l’art des envoûtements et des conjurations maléfiques. Ça peut arriver, mais pour se mettre au service du mal, on n’a pas absolument besoin d’un maître ; sans instructeur, sans recette, sans rien, on peut devenir un magicien noir si on se laisse trop guider par sa nature inférieure.

Et de même pour un homme qui ne pense qu’à aider et à éclairer les autres ; même s’il n’a pas de Maître pour l’instruire, il est en train de devenir un mage blanc.

En réalité chaque être humain a un Maître, si ce n’est pas un Maître visible, c’est un Maître invisible. Les criminels ont dans le monde invisible un maître qui ne cesse de leur conseiller de nuire aux autres. Et même s’ils disent : "Nous, un maître ! mais jamais de la vie" eh bien, il faut qu’ils sachent, ces aveugles-là, qu’ils ont un maître dont ils suivent jour et nuit les conseils pernicieux.

Evidemment, moi, quand je vous parle de maîtres, je sous-entends toujours le s véritables grands Maîtres spirituels, les mages blancs. Je sais bien qu’on donne ce titre de maître à beaucoup d’artisans pour montrer qu’ils excellent dans leur profession et aussi aux notaires, aux magistrats, aux artistes, etc. c’est une façon de voir les choses et je ne leur refuse pas ce titre. Mais vous devez savoir qu’un véritable Maître, au sens spirituel du terme, est un être qui, premièrement, connaît les vérités essentielles, non pas ce que les humains ont écrits, créés ou racontés, mais l’essentiel d’après l’Intelligence cosmique.

Deuxièmement, il doit avoir eu la volonté de tout dominer, maîtriser et contrôler en lui et y être parvenu. Enfin, cette science et cette domination qu’il a acquises ne doivent servir qu’à manifester toutes les qualités et les vertus de l’amour désintéressé.

C’est à son désintéressement que vous reconnaîtrez un véritable Maître. Chaque Maître vient sur la terre pour y manifester plus particulièrement une qualité ; il y a donc des maîtres de la sagesse, des Maîtres de l’amour, ou de la force, ou de la pureté…. Mais tous les vrais grands Maîtres ont obligatoirement cette qualité en commun ; le désintéressement.

Il existe tellement d’imposteurs et de charlatans prêts à profiter de la naïveté des humains. Ils ont juste lu quelques petits bouquins de science occultes qui ont souvent été écrits par des ignorants, et ça y est, ils vont se présenter partout comme de grands Maîtres. Ils ne portent sur eux aucun signe que le Ciel les a reconnus, c’est eux-mêmes qui se sont déclarés Maîtres, et ils croient que cela suffit. Quant aux autres, au lieu d’étudier un peu un être pareil pour voir comment il se comporte, ils le suivent les yeux fermés.

Il va les tromper, les dépouiller, les asservir, mais ils ne s’en rendront même pas compte. Eh bien, c’est magnifique, voilà au moins un être intelligent. C’est les autres qui sont bêtes. Pourquoi ne se demandent-ils pas d’où il vient, comment il a vécu, qui était son Maître, qui l’a envoyé ?... Ah non, non, inutile de se poser la question ; du moment qu’il leur promet de les initier en trois jours – moyennant quelques milliers d’Euros, bien sûr – ils le croient. Ils sont pressés, vous comprenez, l’initiation ne doit pas durer plus de trois jours.

Le monde est plein de gens comme ça, des fumistes, des escrocs, qui profitent de la crédulité et de la stupidité des autres. Mais eux, au moins, sont intelligents.

Je ne nie pas que ces gens-là aient quelques pouvoirs – n’importe qui, en s’exerçant, peut obtenir certains pouvoirs – mais la question est de savoir comment ils les emploient et dans quel but. C’est là-dessus que le Ciel se prononce. Le Ciel ne se préoccupe pas des moyens que vous possédez, mais de l’usage que vous en faites. Ce qui compte pour lui, ce n’est pas votre science, votre clairvoyance ou vos pouvoirs, mais votre désintéressent. Vous pouvez avoir la science, la clairvoyance et les pouvoirs, tant que vous n’êtes pas désintéressé, même si les humains vous reconnaissent comme Maître, le Ciel ne vous reconnaît pas.


Les livres de Omraam sur le blog de Francesca : http://herosdelaterre.blogspot.fr/