Merci de votre visite

samedi 8 octobre 2016

LE RÔLE DES HAUTES MONTAGNES - L'EAU




Sur les hauts sommets, il y a toujours de la neige. Grâce à cette neige qui fond, les rivières se forment. Tous les cours d'eau descendent des hautes montagnes. Si nous interprétons ce symbole, nous verrons quel mystère il cache. Toute la terre et toutes les créatures, plantes, animaux, hommes, sont nourris grâce à l'existence des montagnes. S'il n'y avait pas de montagnes, y aurait-il des mers ? En tout cas il n'y aurait pas de rivières. L'eau ne se jette pas tout de suite dans la mer et le chemin qu'elle suit en passant dans les plaines permet aux êtres et aux plantes de se nourrir. Peut-être pourrait-on découvrir d'autres moyens si les hauts sommets n'existaient pas, mais ce ne serait pas la vie créée par Dieu.



Les hautes montagnes sont les matrices de la terre. C'est par elles que la terre communique avec le ciel, qu'elle absorbe le fluide céleste et, fécondée par lui, elle le transmet aux créatures. Les montagnes sont les grandes antennes par lesquelles la terre communique avec le ciel. La mieux située de toutes, c'est l'Himalaya. Son emplacement est l'endroit le plus sacré de la planète. Les esprits de diverses catégories visitent les montagnes, parce que les sommets absorbent la puissance et la force qui descendent du ciel, et s'imprègnent de leurs hautes qualités. Les esprits profitent de ces forces qui se manifestent là sous forme de grands tourbillons, d'ondes puissantes et lumineuses de diverses couleurs. Ils se baignent dans ces effluves, s'y lavent et s'y renforcent, puis ils repartent. De même que nous allons nous plonger dans la mer, dans les rivières pour nous laver, nous reposer, les esprits viennent sur les sommets.

Nous ne savons pas absorber les richesses offertes par l'eau, mais eux savent absorber les forces qui se trouvent sur les montagnes. Nous ne savons pas ouvrir les pores de notre âme; notre corps physique seul se lave un peu et l'humidité pénètre légèrement dans le corps, ce qui est déjà très utile.

Je vous ai déjà dit que l'humidité et la sécheresse, la chaleur et le froid sont indispensables et que leurs vibrations entraînent d'autres variations importantes dans l'homme. Si l'on connaît ces quatre facteurs, on connaît aussi les mobiles, les facteurs prépondérants dans la vie. Lorsque la sécheresse augmente et que l'humidité diminue, on ne peut l'augmenter seulement en buvant de l'eau, cela ne peut enlever la sécheresse que l'on ressent. Pour la vaincre, il faut se plonger dans l'eau et surtout, se laver les pieds, car ceux-ci absorbent une partie de l'humidité et l'envoient dans tout l'organisme, si bien que la sécheresse si dangereuse pour le système nerveux, disparaît. C'est un grand secret que je vous donne, vérifiez-le. Les pieds aident la tête, parce qu'ils sont en étroite liaison avec elle. Pourquoi? Parce que la tête et les pieds sont les deux pôles. La tête représente les hautes montagnes, c'est-à-dire la partie par laquelle l'homme communique avec le ciel. Les pieds représentent la terre, la plaine. Pour que la communication soit bonne entre tête et pieds, il faut que ceux-ci soient bien lavés. Les pieds sont liés à la tête, parce que ce sont les pôles opposés. Pour toucher la tête, touchez les pieds. Vous pouvez améliorer la tête, le cerveau, le système nerveux en soignant les pieds. Il faut laver les pieds, les toucher, les palper, leur parler, les traiter avec attention. Il est curieux que l'homme aime à toucher les pieds des autres et pas les siens, alors que les femmes aiment beaucoup que quelqu'un leur touche les pieds, les caresse; mais elles ne s'intéressent pas aux pieds des autres.

Cependant Marie-Magdelaine a soigné les pieds de Jésus. Pourquoi, dans le passé, les femmes lavaient-elles les pieds des hommes?

Parce que la tête (homme) est liée avec les pieds (femme). Lorsque Marie-Magdelaine a lavé les pieds du Seigneur, tous ceux qui étaient présents étaient révoltés. Pourquoi le Christ n'était-Il pas mécontent? Il dit que Marie-Magdelaine instinctivement connaissait et appliquait une loi, et Il a fait taire les murmures de l'assistance. Et pourquoi Lui-même a-t-Il lavé les pieds de ses disciples?

On raconte que dans les couvents, dans les institutions religieuses, on conseille de ne pas se laver pour devenir saint, car on ne doit montrer sa nudité ni aux autres ni à soi-même. Il est triste de comprendre les choses de cette façon et d'identifier la sainteté avec la saleté; certains sont restés sans se laver, pendant des années, pensant de cette manière devenir des saints!

D'où provient cette habitude?

Sans doute des ascètes qui, dans le désir de mépriser et maîtriser leur corps auquel ils attachaient trop de prix, ne se lavaient plus. Ils auraient dû aussi ne pas le nourrir, car c'est également une occupation dangereuse qui forcément conduit ensuite à d'autres soins. Comment comprendre que des femmes acceptent de ne plus se laver normalement, de ne plus se déshabiller normalement? Dans certaines institutions religieuses, c'est toute une science que de se déshabiller, paraît-il. On doit se vêtir et se dévêtir sans qu'à aucun moment le corps ne soit visible dans sa nudité, même partielle. Quel problème. Croyez-moi, la sainteté n'a rien à faire avec de telles aberrations! Elle commence par la pureté physique avant toute autre chose.


Propos de Omraam Audio MP3 sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/