Merci de votre visite

samedi 1 octobre 2016

Nos attitudes et comportements ont un sens



Regarder vers le sol était autrefois un signe de modestie, de timidité, de profondeur, mais celui qui regarde ainsi prouve par là qu'il est toujours influencé par le centre de la terre.

Lorsqu'une personne est tranquille et se tait, ce sont ses yeux que l'on regarde, mais si elle parle, on regarde sa bouche. La bouche représente le passé.

Actuellement, on forme ce qui sera pour l'avenir. On voit par exemple, des gens qui ont trouvé la solution de grands problèmes intérieurs et qui ont cependant une bouche semblable à leur état du passé. La forme est résistante. Elle possède une force d'inertie très grande. L'esprit change la volonté. Celle-ci transforme toute la vie psychique, mais les formes, elles, ne veulent pas se transformer et veulent conserver leur aspect ancien. Il faut que les pensées agissent longtemps sur l'ancienne forme pour qu'elle se modifie.

Le Maître dit qu'on peut cependant la changer, qu'on peut modifier le front, l'élargir. Or, le front est ce qui est le plus résistant. Les yeux sont les organes les plus sensibles. Ils manifestent immédiatement par des transformations, les vibrations spirituelles



Le visage des Initiés est construit d'après une courbe bien spéciale.

Commencez votre observation par les animaux et finissez par l'homme parfait, vous verrez quelles différences existent entre les inclinaisons du front, de la face.

Chez l'animal, le visage est un museau. Le front est très incliné et la face est allongée. Cette ligne se modifie de plus en plus en s'approchant de l'homme, elle se redresse à 90 degrés chez les dieux grecs, tels qu'on les a sculptés. Si cette ligne s'écarte et devient convexe, cela n'est pas normal. Ce sont les dieux qui ont construit la ligne du front. La racine du nez doit avoir une petite courbe entre le front et le nez. Il y a très peu de personnes qui connaissent l'importance de la ligne du nez entre les narines. L’angle qu'elle fait avec la lèvre supérieure est très important.

Si cette courbe est très courte ou très large, la signification est modifiée. L'angle que fait le dessous du nez avec la ligne joignant la lèvre supérieure, représente la noblesse ou la perfidie. Toutes les qualités sont représentées là. Faites des observations. La largeur et la longueur du visage ont beaucoup de sens. Parmi les signes très importants, il faut compter le menton. Le Maître dit que très peu d'hommes ont le menton bien construit. Il dit qu'il trouve des yeux, des nez parfaits, mais pas de mentons. C’est une science de l'avenir.

Lorsqu'on étudiera les reflets de la lumière et du son, on comprendra sur quelles formes "lumière et son" s’amplifient. Cela est lié à la nature de la peau naturellement et il faut aussi étudier celle-ci. D’après le Maître, la peau est le point de départ de toutes les choses les plus importantes. Il nous disait que d'après la peau, on peut connaître l'évolution de l'homme.

La peau est semblable à un tissu d'une certaine nature. Il y a des tissus épais qui n'ont que quelques mètres à la pièce. D'autres sont tellement minces, qu'il y a quantité de mètres dans une pièce de même dimension. La peau est semblable à un tissu. Parfois dans un petit espace, il peut y en avoir une grande surface, comme par exemple, dans le cerveau. Les circonvolutions du cerveau représentent l'intelligence de l'homme.

Il occupe peu d'espace, mais il est constitué de plis, et si l'on développe ces plis, on peut voir qu'il y a là beaucoup de peau. Les Égyptiens savaient préparer des écharpes d'une matière tellement souple et fine qu'ils pouvaient les plier et les introduire dans une noisette. Il y avait donc plusieurs mètres enfermés dans un si petit espace.

Le cerveau est ainsi construit. Les hommes intelligents et cultivés possèdent une bien plus grande surface dans le cerveau, c'est-à-dire que leur cerveau présente un bien plus grand nombre de circonvolutions. Chez les hommes ordinaires il y a beaucoup de plis et si on étalait leur cerveau en surface, on constaterait qu'il n'a pas beaucoup d'étendue. Les cerveaux des génies ont au contraire une grande surface quand ils sont développés.

Leur terrain est plus grand, ils peuvent semer davantage de semences, et c'est pourquoi ils récoltent quantité de fruits, poires, pommes, figues, raisins, etc., dans leur cerveau. L'autre homme est pauvre, il n'a pas cultivé beaucoup de terre. Actuellement, les savants trouvent le moyen de cultiver quantité de choses sur un tout petit espace. On fait même pousser du blé et du gazon dans des armoires spéciales. On fait de même avec le cerveau.

Propos de Omraam Audio MP3 sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/