Merci de votre visite

mardi 24 juin 2014

Pour éclairer le Monde



La meilleure façon d’éduquer et de protéger les êtres est de les éclairer sur le sens et l’importance de ce qu’on leur demande de faire et de croire. Il fallait montrer aux chrétiens que les pratiques religieuses sont en réalité des pratiques magiques, et les conduire ainsi peu à peu sur le chemin de la magie divine. Car voici la situation à laquelle on est arrivé : maintenant que l’Eglise a perdu cette autorité qui lui donnait la possibilité d’interdire les sciences occultes et de combattre ceux qui s’y adonnent, on ne peut pas savoir jusqu’où cet intérêt pour les pratiques magiques finira par entraîner les humains. Non seulement on trouve maintenant sur le marché des livres de magie noire, mais aussi des baguettes magiques, des talismans, des pantacles, des onguents et des parfums destinés aux envoûtements… Mais que vont devenir tous ces gens qui jouent à l’apprenti-sorcier si on ne leur montre pas les dangers qui les guettent ?

Parce qu’il ne faut pas croire que tous ceux qui ont fini par sombrer dans la magie noire l’ont fait consciemment, sciemment. Cela peut arriver, bien sûr, mais il y a très peu de gens qui se disent un jour qu’ils veulent devenir des mages noirs et qu’ils feront tout pour réussir. Beaucoup d’entre eux n’ont peut-être d’abord aucune mauvaise intention ; mais ils sont ignorants, curieux, imprudents, ils présument de leurs forces et de leur maîtrise, et ils se laissent entraîner… Quand les humains commencent à pressentir la réalité d’un monde invisible peuplé d’êtres avec lesquels ils peuvent entrer en communication, et qu’on leur révèle l’existence en eux de facultés psychiques qui leur donnent la possibilité d’agir dans ce monde, ils sont tentés d’essayer. Seulement il est dangereux d’avoir de telles ambitions, surtout si on se laisse embarquer dans des pratiques dont on ne connaît pas les conséquences.

Combien de "clairvoyant", de "médiums" j’ai rencontré, des hommes et des femmes qui étaient dans un état déplorable parce qu’ils n’avaient plus aucun moyen de se défendre contre les entités et les courants du monde astral où ils s’étaient aventurés.

C’est bien d’avoir certaines facultés psychiques, mais on n’a pas appris le discernement, si on n’a pas exercé sa volonté pour résister aux puissances de l’astral, on est perdu. Il ne faut pas s’imaginer par exemple que pour faire des prédictions il suffit de s’abandonner aux esprits. Car les esprits, vous savez, il y en a de toutes sortes. Certains, en voyant les humains sans défense, en profitent pour se servir d’eux, pour les tromper, pour prendre leurs forces. Et quelques années après, ces pauvres gens sont complètement désaxés ; que ce soit dans un domaine ou un autre, ils périclitent ; ou ils se mettent à boire, ou ils s’abandonnent à la débauche, ou ils ont des hallucinations, ou ils perdent leur santé.

Tant qu’ils ne sont pas suffisamment développés pour être capables de s’élever très haut jusqu’à la contemplation des choses célestes, les humains ne seront que de malheureuses victimes. Comment leur faire comprendre cela ? Ils font comme si "voir" était le sommet de la vie spirituelle. Voir par avance les gains d’argent, les faillites, les futurs mariages, les divorces, les ennemis, les amis, les maladies, etc… mais quel est l’intérêt de se trouver toujours plongé dans les mêmes misérables affaires humaines ? Est-ce qu’on ne voit pas assez de choses de ce genre avec ses seuls yeux physiques ? Combien de foi son est fatigué, écœuré de tout ce qu’on voit. Alors, pourquoi vouloir en voir davantage pour finir par être écrasé, malade ? Est-ce intelligent ? Voir… voir… mais voir quoi ? C’est là la question. Que tous ces candidats à la clairvoyance se disent bien que cette faculté les empêchera d’évoluer, s’ils cherchent à la développer avant d’avoir développé les qualités qui leur permettront de faire quelque chose d’utile avec e qu’ils voient. Il ne suffit pas de voir, il faut être capable de saisir et de comprendre ce qu’on découvre dans les plans subtils, mais aussi d’affronter et de supporter les visions de l’Enfer. Donc, la première chose, c’est de se renforcer, de se purifier en se liant à la lumière du soleil. Ce n’est qu’à cette condition qu’on peut développer la clairvoyance sans courir de risques, car à ce moment-là on possède même des pouvoirs sur les esprits mauvais.


 Omraam.