Merci de votre visite

dimanche 14 février 2016

Comment s’est formée notre nature inférieure



L’origine de la personnalité est dans l’esprit : c’est l’esprit qui l’a émanée, sécrété. A l’origine il y a l’esprit, et lorsque l’esprit a voulu se manifester, il a dû se façonner des véhicules adaptés aux régions de plus en plus denses de la matière dans lesquelles il allait descendre. On appelle ces véhicules des corps. Ce sont, du plus subtil au plus épais, les corps atmique, bouddhique, causal, qui correspondent à notre nature supérieur, l’individualisé ; puis les corps mental, astral et physique qui correspondent à notre nature inférieure, la personnalité.



La science ésotérique nous explique que l’homme est un être d’une très grande richesse et complexité, et surtout qu’il est beaucoup plus que ce qu’on peut voir de lui. C’est là la grande différence entre la Science ésotérique et la science officielle. La science officielle dit : "L’homme, le voici, nous le connaissons bien, on peut le diviser en tant de parties, il a tels organes, telles cellules, telles substances chimiques que nous pouvons énumérer et auxquelles nous avons donné des noms. Voilà l’homme, il est là tout entier".

Tandis que la Science ésotérique, elle, affirme l’existence d’autres corps que le corps physique….

Tout être humain qui descend s’incarner sur la terre porte en lui les germes des deux mondes, intérieur et supérieur. C’est pourquoi on peut dire qu’il est en même temps une divinité et un animal. Oui, c’est la rencontre de ces deux natures, divine et animale, qui fait qu’il est un homme.

Il ne peut se séparer ni de l’une ni de l’autre, amis il doit travailler avec elles afin de les ajuster.

Le jour où vous y verrez clair sur cette question, vous posséderez la clef qui permet de résoudre tous les problèmes de l’existence. Et pour y voir clair, commencez par vous étudier, afin de savoir à tout moment de la journée si c’est votre nature inférieure ou votre nature supérieure qui est en train de se manifester. Rien ne doit passer à travers vous sans que vous cherchiez à l’identifier.

Que vous arriviez ensuite à marcher sur la bonne voie, à trouver le meilleur comportement, c’est une autre question, car on ne se transforme pas si vite. L’essentiel est de discerner avant d’agir laquelle des deux natures vous inspire. Il faut d’abord voir ce qu’il est bon de faire, et ensuite vérifier si c’est réellement cela qu’on a fait.

Vous direz : "Mais comment se fait-il que la personnalité, si elle est un reflet de l’individualité, soit tellement limitée, faible, aveugle et sujette aux erreurs" ? Je vous répondrai que chacun de nous possède cette individualité qui est d’essence divine ; elle habite les régions célestes où elle jouit de la plus grande liberté, de la plus grande lumière ; elle st dans le bonheur, dans la paix et elle possède tous les pouvoirs. Mais dans les régions plus denses de la matière, elle ne peut s’exprimer qu’autant que les trois corps inférieurs (la personnalité) le lui permettent.

Une personne que l’on voit ici faible, ignorante, méchante, est en même temps, en haut, une entité qui possède la connaissance, l’amour, la puissance. Voilà pourquoi on trouve dans le même être cette limitation en bas, et cette richesse, cette toute-puissance en haut.


sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/  retranscription des livres de Omraam