Merci de votre visite

dimanche 28 février 2016

TOUT est condensation de lumière solaire


L’arbre est fait de terre, d’eau, d’air et de feu, mais c’est le feu, les rayons du soleil qui entrent en lui pour la plus grande part. Un arbre n’est donc pas de la terre, mais de la lumière solaire, condensée. D’ailleurs, si vous allez dans certaines forêts comme celles que j’ai vues en Inde, à Ceylan, aux Etats Unis, au Canada ou en Suède, vous pourrez constater que ces arbres, qui représentent des milliards et des milliards de tonnes, n’ont pas fait baisser le niveau du sol ; s’ils avaient puisé de la terre les éléments qui les constituent, le sol aurait dû s’enfoncer de plusieurs dizaines ou centaines de mètre. Voilà encore une preuve que l’arbre est une condensation de la lumière solaire.



Et si des arbres réussissent ainsi à capter et matérialiser les rayons du soleil, pourquoi certaines entités qui travaillent sous la terre ne pourraient-elles pas en faire autant pour fabriquer de l’or ? …. Oui, il y a de quoi réfléchir.

Vous cherchez de l’or, mais l’or n’est que la femme de chambre. La châtelaine, c’est la lumière du soleil, dont la condensation dans les entrailles de la terre a donné l’or. Et quand la châtelaine voit qu’au lieu d’essayer d’obtenir ses bonnes grâces, ses regards, ses sourires, vous poursuivez sa femme de chambre, elle se sent offensée et vous ferme la porte. Désormais adressez-vous directement à la châtelaine, à la lumière du soleil, tâchez de l’aimer, de la comprendre, d’attirer ses bienfaits et un jour ou l’autre, l’or viendra.

Pourquoi ne pas vous adresser très haut ? Si vous êtes l’ami du roi, tous ses sujets vous considéreront. Mais si vous n’avez gagné que l’amitié du concierge, vous resterez avec le concierge, les autres ne vous connaîtront pas….

Ce n’est pas seulement l’or qui est une condensation de la lumière solaire, mais aussi le charbon, le pétrole, le bois et tous les matériaux dont on fait toutes sortes d’objets. Tout ce que fabriquent les industries, et même les vêtements que nous portons, c’est le soleil qui l’a produit.

Toute l’économie est basée sur les produits du soleil, mais le soleil, lui, on l’oublie. On néglige le créateur pour courir vers les écorces, les épluchures, les scories de ses créations. Il y a donc quelque chose d’erroné dans la compréhension des humains, et c’est là l’origine de leurs plus grands malheurs, car lorsqu’on abandonne l’essentiel pour le secondaire, le centre pour la périphérie, on ne peut que se casser la tête, et c’est ce qui leur arrive. C’est pourquoi il faut maintenant qu’ils redonnent la première place à celui qui est la cause de tout : le soleil.

Oui, cela semble n’être qu’un détail, mais avec le temps, ce renversement des valeurs a fini par entraîner des conséquences extrêmement graves et compliquées dans tous les domaines de la vie.

Il suffit de réfléchir un peu pour comprendre que le soleil est à l’origine de tout ce qui existe sur notre terre. Demandez-lui de vous expliquer comment il a médiation et travaillé pour faire vivre les humains, comment il leur a préparé des conditions favorables d’atmosphère, de température… comment il a dosé la lumière et la chaleur pour que la vie apparaisse. Tout d’abord ce furent les végétaux, puis les poissons, les oiseaux, les mammifères, et enfin l’homme. C’est le soleil qui a tout préparé pour que naissent une culture et une civilisation. C’est encore le soleil qui a été le premier des agronomes, puisque c’est de lui que dépend la répartition de la végétation, mais aussi la croissance et son épanouissement. C’est lui qui fait la misère ou la richesse, la famine ou l’abondance.


sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/  retranscription des livres de Omraam