Merci de votre visite

mardi 18 mars 2014

La pureté est à la base de toutes les acquisitions spirituelles






 Quand nous parlons aux autres, nous leur faisons croire une réalité. La notre le plus souvent, qui n'est que notre réalité subjective, mais qui vient alors par les sons modifier la réalité des autres. Si nous disons des mots d'amour, le monde de l'autre se réchauffe, si nous disons des mots de sagesse, le monde de l'autre s'éclaire, si nous disons des mots d'espoir le monde de l'autre s'ouvre. Si nous disons des mots de haine, il s'assombrit. La parole annonce souvent une réalité future. Quand nous promettons, nous devons veiller à ne pas leurrer, à ne pas tricher tout en pensant que c'est sans conséquences. Leurrer nous-mêmes ou l'autre : nous devons veiller à avoir la capacité d'offrir la réalité future que nos mots annoncent. Notre parole et nos promesses, ce ne sont pas des mots en l'air, ce sont des causes puissantes dans notre monde, que nous en soyons conscients ou pas. Pendant les fêtes et les vacances de fin d'année, nous pouvons être vigilants avec notre parole. Nous pouvons redonner à ces fêtes une note spirituelle en offrant des paroles fiables, qui rendent paisibles, heureux, des paroles pleines de sens, des mots d'amour, reflets de notre désir d'aller vers la pureté qui est en nous. Comme des notes de musiques qui élèvent l'esprit vers ce qui est pur.