Merci de votre visite

jeudi 16 janvier 2014

A l’origine de la Lumière explique Omraam



L’origine de la lumière que nous voyons est le soleil. Mais qu’est-ce que le soleil ? Ses rayons, que la science présente seulement comme un flux de photons, transportent partout dans l’espace non seulement les éléments nécessaires à la vie et à la croissance des végétaux, des animaux et des hommes, mais aussi des éléments beaucoup plus subtils dont nous pouvons nous servir pour notre développement spirituel. Au risque de vous choquer, je vous dirai que les rayons du soleil sont comparables à de petits wagons remplis de victuailles. Ils arrivent à toute vitesse sur la terre où ils se vident et déposent leurs trésors, puis par un chemin invisible, ils retournent à nouveau vers le soleil. C’est toute une circulation extraordinaire. Et dans ces wagonnets, non seulement il y a des vivres, mais aussi des créatures qui viennent sur la terre faire un travail, puis repartent vers le soleil pour se restaurer, se recharger. Tout cela est nouveau, incroyable pour vous, n’est-ce pas ?

En se posant sur un objet ou sur un être, quel qu’il soit, chaque rayon du soleil lui apporte quelque chose. Même les pierres ont besoin de cette vie qu’elles reçoivent du soleil. Car les pierres, bien qu’inanimées, sont vivantes. Cette vie est évidemment plus perceptible chez les plantes, qui croissent et se multiplient grâce à la lumière solaire. Chez les animaux, les rayons du soleil se transforment non seulement en vitalité, mais aussi en sensibilité. Oui c’est grâce aux rayons du soleil que les animaux commencent à éprouver des sensations comme la douleur, le bien-être, mais aussi quelque chose qui ressemble au chagrin et à la joie. Enfin, chez les humains les rayons du soleil se transforment en intelligence, en raison, car c’est à partir du règne humain que la lumière trouve un accueil assez complet pour se manifester comme pensée. L’esprit qui vous parle par la bouche d’un homme est donc une émanation de la lumière solaire. C’est la lumière qui pense, qui parle, qui chante, qui crée. Au fur et à mesure que la lumière se fraie le chemin dans l’âme humaine, elle se reflète sous forme d’intelligence, d’amour, de beauté, de noblesse, de force.

Seuls les rayons du soleil sont capables de maintenir, d’alimenter et d’accroître la vie en nous, mais à condition d’apprendre à les recevoir, de nous ouvrir à eux de tout note cœur ; Je sais bien que c’est difficile de faire admettre aux humains que la lumière est plus qu’une vibration physique, qu’elle est un esprit vivant. Mais c’est parce qu’ils sont fermés à cette idée qu’ils ne peuvent pas recevoir du soleil toutes ses bénédictions.  Tâchez donc d’arranger votre existence de telle sorte que la lumière y occupe de plus en plus de place. Mais surtout, commencez par prendre conscience de sa présence en chaque chose pour pouvoir en bénéficier. Si vous mangez en ayant conscience que la nourriture, les céréales, les fruits, les légumes, sont une condensation des rayons solaires auxquels ils ont été exposés, vous créez les meilleures conditions physiologiques pour que ces rayons soient bien absorbés et bien répartis dans votre organisme. Si vous respirez avec la conviction que dans la respiration, vous pouvez attirer la lumière en vous, vous vous mettez en état de recevoir la lumière céleste, l’esprit de Dieu. Car évidement, comme je vous l’ai déjà dit, cette lumière que vous voyez venant du soleil n’est que la forme la plus matérielle de la lumière. Derrière cette lumière il existe d’autres formes de lumière plus subtiles qui, si vous savez entrer en relation avec elles, vous apporteront la vie éternelle.

Quand vous regardez le matin le soleil se lever, pensez que ces rayons qui viennent jusqu’à vous sont des créatures vivantes qui peuvent vous aider à résoudre vos problèmes de la journée ... Mais seulement ceux de la journée, pas ceux du lendemain. Le lendemain vous devrez de nouveau les consulter et encore pour une journée seulement. Elles ne vous répondront jamais pour deux ou trois jours à l’avance. Elles diront : Inutile de faire des provisions pour plus d’un jour. Venez de nouveau demain et nous vous répondrons ». Chaque jour, quand vous mangez, vous ne faite spas dans votre estomac des provisions pour une semaine, n’est-ce pas, mais seulement pour la journée. Vous mangez pour aujourd’hui, et demain vous recommencerez. Eh bien, avec la lumière ce doit être la même chose, car la lumière est une nourriture que vous devez chaque jour absorber et digérer pour qu’elle devienne en vous sentiments, pensées, inspirations… Pourquoi n’avez-vous pas envers la lumière la même logique qu’envers la nutrition ? Vous dites : « C’est vrai, j’ai mangé hier, mais cela comptait pour hier, aujourd’hui je dois recommencer à manger ». Donc pour la lumière aussi, c’est quotidiennement que nous avons besoin de cette nourriture. Au premier jour de la création Dieu a dit : « Que la lumière soit ! » Le Créateur a commencé avec la lumière comme s’il ne pouvait rien faire sans elle, Alors, vous, vous croyez que vous allez pouvoir réussir quelque chose dans la vie sans la lumière ?

Nous allons le matin contempler le lever du soleil pour recevoir sa lumière comme nous recevons la nourriture, l’eau et l’air. Alors, nous pouvons nous adresser à lui en disant : « O rayons lumineux, pénétrez en nous, chassez de nous ces nuages sur lesquels seule votre lumière peut agir ». Et la lumière pénètre en nous par de minuscules canaux, produisant dans tout notre être des vibrations plus intenses. Elle peut évidemment nous pénétrer à notre insu, mais si nous sommes conscients, attentifs, si nous nous imprégnons de la lumière et de la chaleur du soleil avec la conviction que quelque chose croît et se développe au-dedans de nous, nous nous sentirons peu à peu animé spa rune vibration nouvelle.


Il est dit que Zarouthoustra demanda un jour au dieu Ahoura Mazda comment se nourrissait le premier homme. Et Ahoura Mazda répondit : « Il mangeait du feu et buvait de la lumière ». Pourquoi ne pas apprendre, nous aussi, à manger du feu et à boire de la lumière, pour revenir vers la perfection du premier homme ?