Merci de votre visite

mardi 7 janvier 2014

La prière





La prière est un élan de l’homme vers le Ciel, vers Dieu, et cet élan peut être muet, comme il peut être soutenu par des mots. Évidemment, l’essentiel de la prière n’est pas dans les mots, mais dans l’intensité, la ferveur. Souvent, quand les gens prient à voix haute, les mots qu’ils prononcent retombent à côté sans force : leur bouche marmonne quelque chose, mais eux ne prient pas, car rien ne vibre en eux. Or, pour aider à la réalisation, la parole prononcée est très importante, car les vibrations sonores ont de grands pouvoirs sur la matière.

Demander… ou ne rien demander 

Prier, c'est donc demander, mais il y a demandes et demandes. La majorité des gens pensent que prier Dieu, c'est Lui demander tout ce qui leur manque. On a besoin d'un abri, de vêtements, de quelques sous… on veut échapper à un danger, à une maladie… on désire avoir un mari, une femme, des enfants, et on demande tout cela à Dieu. Quel est celui qui, avant de prier, se dit qu'il ne demandera rien, qu'il priera seulement pour se sentir plus proche du Seigneur ? L'être qui prie véritablement ne demande rien. Et d'ailleurs, à ce moment-là, même sans rien demander il obtient tout. Dieu est la puissance, la sagesse, l'amour, la pureté, la beauté, et celui qui se fusionne avec Lui acquiert peu à peu chacune de ses vertus, de ses richesses. Alors, comment peut-il douter qu'il obtiendra un jour tout ce qu'il désire ? 

La prière est une force dans les épreuves 

Les personnes pour qui la prière est un mouvement naturel ont plus de possibilités que les autres de triompher des épreuves. Quand des difficultés surviennent, intérieurement elles sentent moins le découragement, l'amertume, la désolation.

Beaucoup d'événements pénibles concernent l'ensemble de la collectivité et il est impossible de les éviter : une inondation, un tremblement de terre, une guerre par exemple. Pendant une guerre, on ne peut pas échapper aux privations, aux malheurs, aux grandes pertes, mais intérieurement celui qui prie, qui agit par son âme et son esprit, transforme en lui-même ces épreuves. Bien qu'extérieurement les événements restent les mêmes, là où les autres flanchent, se découragent ou même se suicident, il trouve en lui-même des forces, une nourriture, un encouragement. 


S'unir à toutes les âmes en prière dans le monde

Au moment où vous priez, tâchez de créer une image : celle d'une multitude d'esprits dispersés dans le monde entier, mais qui, là où ils se trouvent, sont en train de se concentrer sur le Créateur, de se lier à Lui. Par la pensée, vous vous joignez à ces êtres pour prier avec eux, et ainsi votre voix n'est plus isolée dans le désert de la vie. Quand vous sollicitez le Ciel avec des milliers d'êtres lumineux, votre prière est entendue à cause de la collectivité, et vous en bénéficiez également. C'est parce que vous agissez seul que votre pensée n'atteint pas son but et vous revient. Le secret, c'est de se lier à tous ceux qui prient, car à tout moment il y a quelque part dans le monde des êtres en prière.

Citations d'Omraam.