Merci de votre visite

jeudi 30 janvier 2014

Etre sensible au Verbe



Question : quand vous dites : « c'est vous qui décidez », il s'agit de l'Âme, de l'Observateur ? 

Alors là, cher ami, ça dépend de où, toi, tu te situes. Nous, nous nous adressons, à vous (et nous l'avons toujours dit), par les mots. Mais, au-delà des mots, y'en a, parmi vous (et c'est beaucoup de Frères, de Sœurs), qui vivent la Vibration des mots et là, bien évidemment, la personnalité n'est absolument pas concernée puisque l'impact Vibratoire va toucher, en vous, des cordes sensibles. Mais encore faut-il que ces cordes sensibles aient été éveillées, aient été vues. Donc, si vous vous situez au niveau de votre propre personnalité, vous allez, bien sûr, vous servir de votre raison, de votre logique, pour essayer de voir si ce que je vous dis (ou ce que nous vous disons) est en harmonie, on va dire, avec votre vécu, avec vos pensées, avec vos idées et avec vos croyances. Y'a un autre niveau qui est le niveau du Soi ou, si tu préfères, le niveau de l'Âme. L'Âme, elle a une polarité qui est de se débrouiller, au sein de ce monde, pour trouver, en quelque sorte, à la fois son origine, à la fois sa Source et, aussi, une certaine forme, je dirais, de Libération. Maintenant, si, toi-même, as vécu l'Abandon du Soi, si tu as vécu ce qui est directement issu de ce qui est en amont de la Conscience (qui a été appelé, je te le rappelle, de différents noms, c'est-à-dire :


Absolu, Para Brahman, a-conscience et, éventuellement, aussi, Infinie Présence ou Ultime Présence). Bien sûr, l'impact Vibratoire de ce que je te dis va se faire à un niveau ou à un autre, qui est fonction, uniquement, de ta capacité de réception. Ça ne veut pas dire que nous sommes plus haut, plus bas. Nous sommes sur une gamme de fréquences. Cette gamme de fréquences, elle est la plus large possible. Mais maintenant, encore une fois (et comme je l'ai toujours dit), si vous n'avez pas, en vous, les aspects Vibratoires de la conscience, vous aurez toujours matière à redire sur chaque mot que je peux prononcer. Donc, encore une fois, je m'adresse à ce que vous êtes capables de recevoir. Simplement, de là où nous sommes, il y a, si vous voulez, une capacité à émettre une gamme de fréquences (j'ai pas d'autres mots), de Vibrations, si tu préfères, qui peut s'adresser aussi bien à la personnalité, qu'à l'Âme, qu'à l'Esprit ou qu'à l'Absolu.

La différence de ce que tu capteras est fonction du propre niveau où tu te situes toi-même. « Niveau » : encore une fois, n'y vois pas une hiérarchie mais, bien plus, une polarité : soit l'Âme est tournée vers la personnalité, soit l'Âme est tournée vers l'Esprit, soit l'Âme est en train de se dissoudre, elle-même, dans ce fameux Absolu. Donc, ce que je dis peut être, à la fois, compris, interprété ou vécu, selon le niveau où tu te situes. C'est aussi simple que cela. Vous savez, tous, que, pour une même situation, pour un même mot, nous n'avons pas, tous, quand nous nous servons du langage, en incarnation, la même idée, le même concept qui est derrière les mots. Chacun a une coloration émotionnelle, mentale, affective, sur certains mots et d'autres, non. Il y a qu'à partir du moment où le langage n'existe plus et que nous rentrons, en quelque sorte, dans un autre langage qui est ce que nous avions nommé, dès le début, le langage de la Lumière Vibrale, qui, lui (quels que soient les mots empruntés), fait sens, non plus au niveau de la logique, de la raison ou d'une explication mais, directement, sur la Conscience elle-même.

Souvent, vous remarquez que, selon les Intervenants qui viennent vous parler, vous vous endormez, vous vous rappelez plus de ce qui a été dit, vous êtes baignés dans la Lumière où dans le sommeil. Encore une fois, ça dépend de ce que vous êtes capables de recevoir sur cette palette de fréquences que nous émettons, quand nous sommes en Communication, à la fois, directement, ici, mais, aussi, en lisant. C'est le même processus.

Tant que vous êtes dans la cogitation par rapport à ce que nous disons, les uns et les autres mais que vous n'avez pas l'expérience vécue de ce dont nous avons parlé (depuis des années, bien sûr), c'est toujours sujet, soit à contestation, soit à discrimination, soit à discernement. Mais, qui est fonction de votre propre capacité de résonance Vibratoire et d'affinité. Donc, si vous n'avez pas ouvert certains capteurs, on va dire, certains récepteurs, vous en resterez à un niveau plutôt que d'accéder à un autre niveau. Et ce qu'il arrive, quand tu as ouvert, je dirais, les Portes, à des niveaux qui sont Unifiés : je pourrais te dire « blablablablablablabla », ça ferait exactement le même effet parce que ce n'est plus le mot, c'est la Vibration qui est apportée, à ta conscience, par le mot. Mais le mot, en lui-même, n'a plus le contenu idéologique, sémantique, interprétatif (emploie les mots que tu veux) parce que tu vas au-delà des mots, c'est-à-dire tu as remplacé la parole par le Verbe.


Or, être sensible au Verbe c'est, soit un moment de Grâce (lors d'un miracle), soit un moment de Communion, soit un moment où ta Vibration atteint un état qui n'est plus celui de la normalité. Je crois, d'ailleurs, qu'après moi, vous aurez une Intervention de UN AMI qui va spécifier, si vous voulez, un certain nombre de choses sur la conscience elle-même et les états, que vous constatez, de votre propre conscience, en ce moment c'est-à-dire, un petit peu le « charleston ». C'est-à-dire, ça ne part plus dans tous les sens mais ça tourne autour d'un Centre. Et chacun a un Centre différent en fonction, justement, de sa gamme Vibratoire. Si tu veux, c'est un peu la même chose que la musique : vous avez des musiques qui s'adressent aux chakras du bas, vous avez des musiques qui s'adressent aux chakras du haut. Et puis, ceux qui sont sur les chakras du bas, la musique qui s'adresse du haut, ça leur semble ne correspondre à rien pour eux.