Merci de votre visite

vendredi 10 janvier 2014

Astrologie sidérale et Astrologie tropicale sont complémentaires



Chaque plan de conscience a un double éthérique auquel il s’oppose et qui le nourrit. 

L’éther atmique, le plan de l’Esprit non manifesté est représenté par le point immatériel, l’infiniment petit dans l’Univers éthérique.

 Le plan atmique, le plan de l’Esprit manifesté est représenté par le point matériel, l’infiniment petit dans le plan physique.

 L’éther bouddhique, le plan de l’Ame non manifestée est représenté par l’éther du plan physique ou Univers éthérique.

 Le plan bouddhique, celui de l’Ame universelle, est représenté par l’Univers physique.

D’après les Initiés, derrière chaque soleil, chaque étoile se cache un soleil noir qui lui enverrait une lumière invisible, un courant d’énergie qui lui permet de briller. Son action est comparable à celle du tube cathodique du téléviseur qui bombarde d’électrons l’écran pour obtenir une image.

 L’éther causal, le plan des idées abstraites, est représenté par les soleils noirs.

 Le plan causal, le plan des idées concrètes, est représenté par les étoiles fixes.
 
 Chaque étoile représente donc une idée concrète, un idéal dans le plan physique, un événement à venir.

Notre vie actuelle est la résultante de ce que nous avons pensé et désiré dans nos incarnations passées. Ce qui compte ce ne sont pas nos actes mais l’intention qu’il y a derrière. Le Karma n’est pas une punition en rémission de nos péchés mais la Loi qui nous obligent à terminer parfaitement ce que nous avons commencé dans le plan physique. Et cela peut durer des vies… Un acte parfait n’est pas un acte réalisé avec une habilité extrême. C’est un acte accompli avec le bon état d’esprit, c’est-à-dire avec amour.

Les Seigneurs du Karma, appelés aussi 24 Vieillards ou Aralim dans la Kabbale ou encore Trônes par les chrétiens, résidant dans le plan causal, sont les Serviteurs de la Justice Divine. Leur Mission est de nous permettre d’élever notre conscience, de ne plus juger les autres, d’être tolérant. Ils nous apprennent à nous détacher de l’émotionnel et de nos passions pour accéder à l’amour véridique. C’est à Eux qu’est dévolu le rôle de calculer l’heure exacte de chaque naissance, du premier inspir déterminant tous les événements heureux ou malheureux d’une existence terrestre. Ils ont la réputation d’être intraitables, de manifester aucun état d’âme. Ils n’expriment pas la moindre compassion. Derrière leur apparente froideur, il y a une volonté authentique de nous aider. Si nous acceptons de porter notre croix, en comprenons le sens en y voyant l’Intelligence de Dieu, si nous reconnaissons nos erreurs alors certaines épreuves ne seront plus nécessaires et notre fardeau sera allégé. Un accident de voiture décrété à une date déterminée pourra se transformer ce jour-là en un ratage de marche aux conséquences beaucoup moins fâcheuses. Les astrologues qui donnent des conseils pour échapper aux désagréments prévus par l’Intelligence Cosmique sont des tricheurs.

A la place d’expliquer les causes, la raison des épreuves pour les surmonter, ils encouragent à fuir. Ce qui ne peut entraîner que des inconvénients supplémentaires. Ils n’aident en rien ceux qu’ils préviennent car tout ce qui a été transgressé sera payé. Ce sera par nous ou alors, dans des cas exceptionnels, par d’autres : des protecteurs ou amis visibles ou invisibles, s’ ils y voient un intérêt pour notre évolution ou pour celle du monde et s’ils y sont autorisés. 

 Plus une couleur a une vibration élevée, plus elle correspond à un plan supérieur :

 Plan atmique Violet 
 Plan bouddhique Bleu 
 Plan causal Vert 
 Plan mental Jaune 
 Plan astral Orange 
 Plan physique Rouge
 
Le Vert et le Rouge sont des couleurs complémentaires et se renforcent mutuellement. En fixant une tache rouge sur un mur blanc, du vert va apparaître et inversement si on fixe du vert, c’est le rouge qui apparaîtra. Le plan causal et le plan physique auxquels sont associés ces deux couleurs sont liés. En agissant dans le plan physique, en expérimentant, en se confrontant à des résistances pour réaliser ses rêves ou satisfaire ses désirs, on découvre ses propres limites et on développe la raison qui est le mental supérieur, le corps causal.

De la même façon, ce sont les idées à concrétiser, venant du plan causal, qui poussent à développer la volonté, à renforcer le corps physique en lui donnant de la vitalité. C’est ainsi que pour prédire des événements dans le plan physique, il faut utiliser les étoiles fixes associées au plan causal, pratiquer l’Astrologie sidérale comme le faisait les Anciens.

La destinée est inscrite dans les étoiles. On dit : « Etre né sous une bonne ou mauvaise étoile ».
Un homme, peu conventionnel, un artisan au parcours social exceptionnel très vraisemblablement dû à son appartenance à un groupe, une loge maçonnique pratiquant la magie, dit un jour à sa petite fille : « Tu sais avec les étoiles on peut réaliser de grandes choses ». Si quelqu’un sait à l’avance ce qui va se passer et qu’il s’en sert pour son intérêt personnel, on parle alors d’un délit d’initié. Si une planète transite telle étoile, cela peut être très favorable ou alors très défavorable pour démarrer une entreprise selon qu’elles soient l’une et l’autre ou l’une par rapport à l’autre dans de bonnes ou mauvaises dispositions célestes. Si une étoile, bien aspectée, dans le thème natal, arrive par direction au Milieu du Ciel, cela laisse présager une bonne fortune à celui qui utilise ce moment pour agir.

Le Soleil, la Lune et les planètes représentent dans l’horoscope ou la carte du ciel de naissance les personnages du quotidien : le père, la mère, les frères et sœurs, les enfants, les voisins, les enseignants, le patron, les amis, etc. Une étoile représente quelqu’un d’extraordinaire,
d’extrêmement important : une « star » qui si elle vient nous visiter par transit parfait sur des points importants de notre carte du ciel de naissance, fait exceptionnel dans une vie, ou même par direction, peut faire basculer celle-ci.

Le transit et la direction sont des termes astrologiques indiquant des déplacements physiques ou symboliques des astres tout particulièrement à des points remarquables et provoquant des événements extérieurs ou intérieurs.

Comment peut-on différencier l’influence de chaque étoile ?

On regardera à quelle constellation elle appartient, sa place par rapport à ses sœurs, puis sa grosseur et sa luminosité. Plus elle sera vers le début d’une constellation, plus elle correspondra à l’Esprit du Signe, plus l’impression qu’elle fera sur le moment sera forte et parfois violente. Plus elle sera vers la fin, plus elle correspondra à l’expression mature du Signe, plus l’impression sera durable et profonde. Plus elle sera grosse, plus ses effets seront spectaculaires.

Plus elle sera petite, plus ce sera intense. Plus elle est lumineuse, plus ce sera éclatant. Moins elle est lumineuse, plus ce sera discret et intériorisé.

A chaque constellation correspond une partie du corps : le Bélier, c’est la tête ; le Taureau, le cou; les Gémeaux, les poumons, les bras et les mains ; le Cancer, l’estomac ; le Lion, le cœur et le dos ; la Vierge, le plexus solaire et les intestins ; la Balance, les reins ; le Scorpion, le sexe et le derrière ; Le Sagittaire, les cuisses ; le Capricorne, les genoux ; le Verseau, les chevilles et mollets ; les Poissons, les pieds.

Les étoiles qui sont distinctes doivent logiquement correspondre a des parties distinctes de chaque organe.

Pour Omraam Mikhaël Aïvanhov, si les Anciens étaient capables de prédire à quelle date, telle personne allait être blessé à tel doigt, c’est parce qu’ils possédaient la connaissance aujourd’hui perdue des degrés astrologiques. Cette connaissance est au moins en partie celle des étoiles qui les habitent et qu’ils étudiaient.

Un doigt aura une forte probabilité d’être coupé quand l’étoile des Gémeaux à laquelle il correspond sera affligée par une ou plusieurs planètes et si elle est déjà en très mauvais aspect avec Mars dans le thème natal ou carte du ciel.

Les Anciens qui avaient une structure leur permettant plus facilement de se dédoubler que nous pouvaient, du moins pour les plus évolués, aller consulter certaines archives dans le plan invisible, des bibliothèques secrètes et voyager dans l’espace pour en tirer des informations sur chaque étoile.

Le Bleu et l’Orange sont des couleurs complémentaires et sont associés respectivement au plan bouddhique, celui de l’âme, de la Psyché, et au plan astral, celui des sentiments.

Les astrologues qui se servent du Zodiaque tropical représentant le plan astral se risquent de moins en moins à faire des prévisions précises et concrètes parce que cela ne concerne pas leur domaine.

Pour la psychologie, c’est l’Astrologie tropicale utilisée par les Modernes qui est la plus adaptée. 

Astrologie sidérale et Astrologie tropicale sont complémentaires. 

Pour les Anciens, c’est le Soleil qui tournait autour de la Terre qu’ils imaginaient plate. Ils ont divisé son parcours apparent et circulaire en 12 parties égales que l’on appelle écliptique. L’étoile qui était à l’époque la plus proche du Soleil à l’équinoxe du Printemps fût considérée comme la première de la constellation du Bélier. Le problème, c’est que le point vernal qui représente le début du printemps sur l’écliptique rétrograde d’1° tous les 72 ans et qu’ils ne pouvaient s’apercevoir durant leur vie du décalage très lent entre le Zodiaque des étoiles et celui des saisons. Ce phénomène s’appelle précession des équinoxes. Pour les Anciens, les étoiles tournaient aussi autour de la Terre et provoquaient les changements de saison.

Chaque fois que le Soleil, la Lune ou une planète transitaient l’une d’entre elles, cela correspondait à un événement cosmique important avec des implications pour la vie sur la Terre qu’ils avaient loisir d’étudier. Ils ont acquis ainsi une science des influences stellaires qui s’est perdue.

Actuellement le point vernal se trouverait dans les premiers degrés de la constellation des Poissons et se rapprocherait de celle du Verseau.

Même si les croyances sont erronées, elles ont une puissance. Elles agissent sur le plan physique et le conditionnent. « Il te sera donné selon ta foi ». Croire, ce n’est pas penser mais c’est avoir le sentiment que, c’est donner crédit, faire confiance. On a donné un pouvoir effectif aux étoiles – et même aux planètes - qu’elles n’avaient pas initialement et on en est arrivé à parler d’Eres zodiacales. Hasard voudrait dire « Volonté de Dieu » et s’il fût attribué telles étoiles à telle constellation, il faut y voir aussi a Main et un Plan de Dieu.

Les Rois Mages qui étaient des Initiés et, paraît-il, de grands astrologues ont su que l’époque d’un messie venait en observant le Ciel. Jésus a incarné de façon sublime les vertus du Signe des Poissons, symbole d’ailleurs des premiers chrétiens, que sont le sacrifice, la compassion, l’amour du prochain. De même, Moïse, entraînant tout un peuple vers l’inconnu, est associé au Bélier. Précédemment, les Egyptiens vénéraient le Dieu Apis, le Dieu Taureau qui rend les terres fertiles et les récoltes abondantes. Actuellement, le développement des communications avec les satellites, les avancées technologiques, l’accélération des découvertes dans le temps et l’espace peuvent apparaître comme les prémices de l’Ere du Verseau.

Dans l’hémisphère Sud, le point vernal est dans la constellation opposée à celle des Poissons : celle de la Vierge. Et logiquement, dans cette partie du globe, on se rapprocherait de l’Ere du Lion.

Le Zodiaque sidéral concerne donc le côté physique et le Zodiaque tropical, le côté psychique. Si statistiquement, comme cela a été calculé (voir le dictionnaire de l’astrologie de Gouchon) et comme j’ai pu le vérifier par moi-même, les natifs du Bélier tropical sont les plus nombreux parmi les voyants, c’est qu’ils sont pour la plupart Poissons en sidéral et par là sous l’influence de Neptune qui leur accorde ce don. Il ne faut donc plus s’étonner de voir, comme j’ai pu aussi le constater, des personnes avec l’Ascendant au début du Scorpion tropical, Signe donnant théoriquement une humeur piquante, se comporter plutôt en Balance, c’est-à-dire avec beaucoup de diplomatie.


 Des clefs pour l’astrologie données par Omraam Mikhaël Aïvanhov et  révélées par un de ses élèves : Hugues Lecharpentier