Merci de votre visite

samedi 8 février 2014

La vie individuelle et la vie collective ...



Tout le monde devrait être en mesure de s'adapter à la question de la vie individuelle et la vie collective.

L'être humain est une personne physique qui a sa propre vie, mais il n'est pas seul, il fait partie d'un ensemble, et la question qui se pose à tous est de concilier les exigences de la vie individuelle à la vie collective. Chaque individu est particulier et l'Intelligence cosmique qui a créé cette diversité de créatures s’est efforcé de ne pas essayer de les niveler. Tout le monde a le droit d'exprimer leurs différences, leur originalité, mais à condition qu'ils s'harmonisent avec l'ensemble comme un orchestre. Il y a de grandes différences entre violon, violoncelle, piano, hautbois, flûte, harpe, trompette, cymbales ou tambour en forme, le matériau, le son ! Mais cette diversité est une parfaite harmonie.

Chacun est indépendant, autonome, bien entendu, mais est également connecté à la communauté humaine et au-delà, à tous les règnes de la nature, la communauté cosmique. Donc, nous vivons deux vies en même temps. Pour la plupart des gens, cela se fait sans le savoir, mais il est souhaitable qu'ils deviennent conscients. Celle qui tend à fusionner dans la vie cosmique ne doit pas perdre la conscience de son «je», de sorte que vous pouvez toujours penser et agir comme un être responsable. Et celui qui se sent une personne très distincte doit être conscient de l'autre, tout en préservant le sentiment de votre propre personnage, qui est une cellule du corps cosmique qui appartient à un ensemble.

Oui, mais l'être humain n'appartient pas à cet ensemble de l'univers comme s'il ne s'agissait que d'une pierre, une plante ou un animal. Comme un être pensant, il a un autre rôle: participer à la construction de l'immeuble qui est la vie collective. Alors qu'il ne fonctionne que pour lui-même, rien de bon ne peut venir à vous. Vous direz: «Comment ça? Si je travaille pour moi, gagner quelque chose! ». Non, parce que ce «je» pour lequel vous travaillez, l'auto égoïste, séparé, est une falaise, et vous travaillez pour lui jeter tout ce que falaise il y a. Ce n'est pas comme cela que ça fonctionne. 

Individualiste, égoïste c’est ne pas voir tout ce qui pourrait être gagné en travaillant pour la communauté. Ils disent: «Je ne suis pas stupide, le travail pour moi, toujours moi ..." Et c'est là qu'ils perdent tout.

Mais comprendre : moi quand je dis «communauté» ce n'est pas seulement la communauté humaine, mais aussi l'univers, toutes les créatures de l'univers, de Dieu lui-même. Cette communauté, cette étendue pour laquelle vous travaillez, c'est comme une banque, et quoi que vous fassiez pour lui sera retourné à vous, un jour, et augmenté. Comment l'univers quotidien peut  devenir une formidable entreprise - il enrichit en permanence avec de nouvelles constellations, nouvelles nébuleuses, de nouvelles galaxies - toutes ces richesses viendront à vous un jour. Peut-être ne  viendra-t-il pas immédiatement, bien sûr, mais il viendra.


Lorsque vous déposez un montant dans une banque, ce n'est pas le jour même où vous recevez l'intérêt, vous devez attendre, et plus vous attendez et plus l'intérêt est grand. Sur le plan spirituel, la loi est exactement le même. Vous travaillez avec beaucoup d'amour, beaucoup de patience, beaucoup de confiance, et d'abord, vous n'avez pas de résultats. Ne vous découragez pas. C’est que vous ne comprenez pas bien le sens des lois qui régissent la vie en société. Oui, vous devez connaître les lois de la banque et de la gestion. Il vous faut comprendre que vous devez attendre. Puis la pluie de richesses viendra par tous les côtés, et même si vous tentez une évasion, elle sera impossible, l'univers entier vous jette des richesses extraordinaires sur la tête, parce que vous les avez provoqué. La justice est telle !