Merci de votre visite

lundi 17 février 2014

Les exercices de respiration en relation avec les Anges des quatre éléments



Les échanges sont la base de la vie : échanges avec la nourriture, l’eau, l’air, le soleil, les êtres humains, mais aussi avec toutes les créatures de l’univers, avec les anges, avec Dieu. Les échanges, ce n’est pas seulement se nourrir : manger et boire. Ou bien on peut dire que c’est manger et boire,  mais dans tous les plans. Et si je donne une telle importance à la nutrition, c’est parce que j’entends par « nutrition » tous les échanges que nous devons faire avec les différentes régions de l’univers, afin d’alimenter non seulement notre corps physique, mais aussi nos corps psychiques et spirituels.

Aujourd’hui, je vous parlerai des exercices de respiration en liaison avec les Anges des quatre éléments : l’Ange de la terre, l’Ange de l’eau, l’Ange de l’air et l’Ange du feu.

Les quatre éléments que nous connaissons ici sous l’apparence du feu, de l’air, de l’eau et de la terre, ne sont que des formes très condensées de cette matière subtile qui se trouve en haut dans le monde divin. Cette matière dans laquelle le Créateur s’est habillé pour se manifester, c’est avec elle que les quatre Animaux saints, les quatre Vivants, travaillent sur toute la création. Ces quatre Animaux qui symbolisent la matière primordiale sont aussi inconcevables que la région dans laquelle ils se trouvent : Olam Atsilouth, le monde des émanations. Et ces quatre principes de la matière ont des représentants dans les autres mondes : Olam Briah, Olam Iétsirah et Olam Assiah, le plan physique. Les quatre éléments se retrouvent donc dans les quatre plans.

Les exercices de respiration que nous faisons chaque matin sont basés sur le nombre quatre ; Dans les premières années je vous ai indiqué le rythme 4-16-8 : inspirer l’air pendant 4 temps, le retenir 16 temps et expirer 8 temps. Puis, lorsque j’ai senti que vous pouviez aller plus loin, je vous ai donné le rythme 8-32-16 ; inspirer 8 temps, retenir 32 temps et expirer 16 temps. Voici donc ces exercices :

1.      Boucher la narine gauche avec le majeur de la main droite et aspirer l’air profondément par la narine droite en comptant 8 temps.
2.      Retenir le souffle pendant 32 temps.
3.      Boucher la narine droite avec le pouce de la main droit et expirer par la narine gauche en comptant 16 temps.

Recommencer l’exercice en inversant :
1.      Garder le pouce de la maint droite sur la naine droite et aspirer l’air par la narine gauche en comptant 8 temps.
2.      retenir le souffle en comptant 32 temps.
3.      boucher la narine gauche avec le majeur de la main droite et expirer par la narine droite en comptant 16 temps.

Répéter 6 fois l’exercice pour chaque narine.

Les exercices de respiration sont évidemment d’abord favorables à la santé car ils contribuent à la purification du sang. Le sang circule dans notre corps à travers une multitude d’artères, de veines, de capillaires et, de la tête aux pieds, il irrigue tout notre organisme. C’est lui qui reçoit les matériaux nutritifs provenant de la digestion des aliments et qui recueille les déchets. Il est composé de globules rouges et de globules blancs : les globules rouges transportent et distribuent l’oxygène des poumons à toutes les cellules du corps et ramènent le gaz carbonique aux poumons ; et les globules blancs détruisent, en les absorbant, les microbes et les autres éléments nocifs. Le sang est donc ce liquide essentiel porteur de vie, et il est important que vous appreniez à mieux l’oxygéner grâce à des exercices de respiration.

Par la respiration, il vous est aussi possible d’attirer du monde supérieur les éléments vivifiants qui contribueront à nourrir vos corps psychiques et spirituels, mais à condition d’accompagner ces exercices d’un travail de la pensée. Vous choisissez par exemple quatre vertus et vous vous concentrez sur elles. Vous inspirer l’air et, en retenant votre souffle, vous répétez leur nom huit fois pour chacun des quatre plans en imaginant par exemple que vous vous élevez dans l’Arbre séphirotique, ou bien en vous concentrant sur vos propres corps ; physique, astral, mental et causal, qui correspondent à ces quatre plans. Puis, quand vous expirez – et c’est justement ce que je voulais vous dire aujourd’hui – vous pouvez faire appel aux anges des quatre éléments.

Même si la durée de l’expiration n’est pas très longue (16 temps) vous avez la possibilité de former des images. Pendant les quatre premiers temps, vous imaginez que le feu passe par votre tête et y brûle tout ce qui est ténébreux ; ainsi l’Ange du feu vous sanctifie. Les quatre temps suivants, imaginez que l’Ange de l’air fait passer à travers vos poumons un souffle tellement vivifiant, spirituel, qu’il les purifie complètement ; Puis, encore quatre temps, pendant lesquels vous imaginez qu’une eau cristalline passe à travers la partie inférieur de votre corps (l’estomac, le foie, la rate, les intestins, le sexe) pour laver tous ces organes, et c’est l’Ange de l’eau qui fait ce travail. Enfin, pendant les quatre derniers temps, imaginez qu’avec l’aide de l’Ange de la terre les déchets de votre corps physique sont absorbés, engloutis et serviront de matière première aux entités qui travaillent dans les chantiers souterrains. Cette dernière partie de l’exercice – l’expiration – se fait rapidement et il faut en prendre l’habitude.

Le feu chasse donc les impuretés qui se trouvent dans le cerveau ; l’air fait le même travail dans les poumons ; l’eau dans l’estomac et le ventre ; et la terre pour tout le corps : tout ce qui entrave le bon fonctionnement du corps doit s’engouffrer dans les entrailles de la terre. Vous voyez, c’est là un champ d’activités très vaste qui s’ouvre devant vous ; Pour le moment, vous n’en comprenez peut-être pas encore l’importance, mais sachez que c’est avec ces méthodes que les véritables Initiés arrivent à se nettoyer, à se laver, à se purifier, à se sanctifier, à se diviniser ; Peut-être les humains seront-ils incapable de sentir les transformations que ces exercices produisent en vous, mais les créature du monde spirituel les perçoivent, car lorsqu’un être purifié passe quelque part, il projette dans l’espace des courants de particules puissantes et lumineuses.


Maintenant, je vous dirai qu’au début vous devez procéder avec précaution. N’exigez pas trop de vos poumons, ni non plus de votre cerveau, car il est encore très délicat ; il faut le préparer progressivement. Certains se jettent sans mesure et à corps perdu sur certains exercices, et ensuite s’étonnent quand, au lieu de leur être bénéfiques, ces exercices les fatiguent, les rendent nerveux, ou même malades. Evitez donc toute tension. Les exercices spirituels n’ont rien à voir avec des compétitions sportives, il ne s’agit pas de réaliser tel ou tel exploit. Apprenez lentement à former ces images ; le feu le plus pur, l’air le plus pur, l’eau la plus pure, et la terre qui attire à elle et absorbe toutes les impuretés. Puis, remerciez les Anges des quatre éléments qui ont contribué à votre travail.