Merci de votre visite

mardi 23 juillet 2013

L’énergie du Héros de la Terre


Il nous faut admettre l’hypothèse suivante : la conscience humaine serait associée à un champ de matières, différent de ce que l’on connaît actuellement et que l’on pourrait nommer champ d’énergie lumière. La conscience humaine est multiple, elle comporte plusieurs paliers qui correspondent à l’évolution de chaque individu. Dans le processus d’évolution de l’être humain, elle fonctionne par l’ouverture à la connaissance, laquelle permet de recevoir l’énergie pure par les centres énergétiques d’une manière progressive.

La vision réductrice de l’homme ne lui permet d’entrevoir qu’une réalité basée sur un monde sous lumineux dont le cerveau fait office de filtre. Ce cerveau filtre nous réduit à vivre avec des limites. Nous concevons un monde et une réalité qui ne sont que le reflet de nos propres désirs puisqu’ ils sont retenus par notre système réactionnel. Ce que nous appelons réalité, n’est en fait qu’une vision de l’extérieur, évaluée par nos organes sensoriels et notre mode de penser réducteur. Prenons comme exemple le fait de toucher un tissu de velours : la perception sensorielle va évaluer le tissu comme agréable au toucher. Elle fait abstraction de la constitution du tissu et de toutes les composantes de la structure atomique du tissu, formé de particules élémentaires en mouvement. Nous ne percevons donc qu’une information limitée (la douceur). Le reste ne suscite ni information, ni évaluation. C’est ainsi que l’homme voit la réalité et qu’il fonctionne, dans l’univers sous lumineux.

Mais la réalité de la conception universelle est tout autre. Il y a trois visions différentes de l’univers et de leur espace-temps :

L'univers humain sous lumineux composé de particules élémentaires (les bradions) allant moins vite que la lumière. L'univers des luxons, particules allant à la même vitesse que la lumière comme les photons. L'univers super Iumineux composé par les tachyons, particules élémentaires dépassant la vitesse de la lumière (c'est une énergie qui est supposée être associée au champ de matière connue actuellement dans la conscience humaine). L'énergie pure est une force vitale qui vient de l'univers super lumineux, on l'appelle aussi lumière ou énergie universelle. Chez les orientaux, elle est appelée prana , ch'i, ki.

Cette force vitale maintient l'ordre et l'harmonie dans la matière. Elle vivifie les cellules et tonifie le corps physique. Associée à ce dernier et aux champs électromagnétiques, elle forme le champ d'énergie humaine.

L'ego de chaque être humain joue un rôle important dans la réception de l'énergie pure. Le système réactionnel, en produisant sa propre énergie, l'énergie mentale, bloque la réception de l'énergie pure si l'individu est constamment dans un état réactionnel, en déséquilibrant les chakras, eux-mêmes reliés directement aux glandes endocrines.


L'énergie pure emprunte plusieurs moyens pour se manifester : Les centres énergétiques (les chakras) lorsqu'ils sont ouverts et équilibrés La phase où l'on est dans l'espace libre lors de la non réaction Le champ magnétique quand il s'épure des mémoires émotionnelles le chemin de l'empathie qui se manifeste lorsque l'être réussit à maîtriser le cerveau émotionnel.

Les récepteurs d'énergie pure sont reliés aux glandes endocrines. La quantité d'énergie reçue est équivalente au degré de l'évolution de la conscience. Plus nous évoluons, plus notre champ magnétique s'épure et plus nos récepteurs d'énergie s'ouvrent et permettent à l'énergie pure de passer.


Elle se transmet par un être humain qui la canalise par ses centres énergétiques ouverts, et que l'on appelle "Canal". Ce peut être un guérisseur énergéticien, un thaumaturge, mais aussi toute personne ayant maîtrisé son système réactionnel et dont les chakras sont ouverts. Selon nous, l'énergie pure canalisée aurait sa propre intelligence qui puiserait dans les particules de l'univers, celles qui correspondent aux besoins physiques ou moraux, de chaque individu. Lors du contact avec l’énergie pure, la cellule reçoit les informations par de hautes vibrations supérieures. L’énergie pure tonifie, vivifie les cellules et tout le corps physique. Elle rééquilibre les zones où il y a blocage énergétique, telle une tension sur le corps due à une réaction passée.

Elle relâche les tensions musculaires et rééquilibre les glandes endocrines. De plus, en inondant le champ magnétique, l’énergie pure libère les mémoires émotionnelles (c’est l’abréaction, ou la déprogrammation cellulaire émotionnelle). Lors d’une transmission massive, elle inonde le système réactionnel ainsi que tous les neurones et les cellules du corps, ce qui provoque un relâchement total et un apaisement pouvant aller jusqu’à la béatitude. C’est une sorte d’anesthésie du cerveau émotionnel.

Pendant ce passage de la transition, l’énergie lumière se vit comme une résurrection pour tous ceux qui la reçoivent. Grand nombre d’êtres humains vivant actuellement dans le monde en trois dimensions, ignorent qu’ils ont commencé à vivre dans la quatrième dimension. Ils ne peuvent imaginer le cadeau extraordinaire que nous offre la création. A nous d’en être conscient et d’en profiter pour connaître la libération. Vivre avec un champ magnétique restreint et des fréquences terrestres élevées, permet à tout être humain l’accès direct à la libération de son inconscient.

Votre libre arbitre vous laisse le choix de refuser et refouler cette libération émotionnelle, de rester dans l’ancien monde avec toutes les conséquences négatives que cela entraîne, ou d’accepter cette délivrance pour y vivre l’expérience de l’unité. Vivre l’unité, c’est vivre avec une nouvelle conscience où la séparation entre le conscient et l’inconscient n’existe plus. Pendant cette résurrection (passage de l’ancien monde au nouveau), les hautes fréquences de l’énergie lumière spiritualisent votre conscience. Votre structure biochimique et votre ADN se modifient. Vous vous libérez de vos peurs et de vos pulsions. Vos pensées se réalisent presque instantanément, votre intuition se développe, vous vivez dans l’absence de jugement. Vous pratiquez le pardon, vous êtes amour et compassion, vous connaissez le ravissement et vous ne vous réincarnerez plus.


Par Gilles Sinquin