Merci de votre visite

mardi 30 juillet 2013

Ouvre-toi et rayonne !



Chaque matin le soleil vous dit : « Abandonne tes pensées et tes sentiments égoïstes, apprends à t’ouvrir, à rayonner, à éclairer et à chauffer les créatures ». Et ne craignez pas de vous appauvrir, au contraire, car il existe une loi cosmique selon laquelle plus vous donnez, plus vous recevez. Il n’y a pas de vide dans l’univers ; dès qu’il se produit un vide, aussitôt quelque chose vient le combler. Cette loi agit dans tous les plans, et si ce que vous donnez es lumineux, rayonnant, bénéfique, par la loi de l’affinité qui entre aussi en action, vous recevrez de l’autre côté des éléments de la même qualité, de la même quintessence lumineuse et rayonnante.

Le soleil est inépuisable, parce que dans son désir de donner, il se remplit : il nous envoie ses rayons, mais en même temps il ne cesse de recevoir de l’immensité des énergies nouvelles. Tandis qu’il rayonne vers la périphérie, il absorbe en son centre les richesses et les énergies de Dieu lui-même.

Il vous dira : « Parce que j’envoie à travers l’espace ma lumière et mon amour, j’attire en retour les éléments  les plus purs, les plus vivifiants. Apprenez à travaillez comme moi et vous constaterez que, dès que vous dépensez vos énergies pour le bien des autres, très peu de temps après vous vous sentez rechargés d’énergies nouvelles ».  Comment cela se fait-il ? C’est mystérieux, mais c’est tellement vrai !

Commencer à regarder le soleil avec des yeux nouveaux et il se produire en vous de grands changements. Tout est dans la compréhension, dans la façon de voir les choses. C’est par une compréhension profonde et véridique des choses que l’homme peut déclencher les courants célestes en lui ; alors il se transforme, il devient comme le soleil, il commence à donner et il découvre qu’il ne s’est jamais senti aussi riche, aussi lucide, aussi puissant.

Lorsqu’intérieurement on devint véritablement riche et puissant, on se sent à l’abri de toutes les formes de peur qui peuvent nous assaillir. C’est la personnalité qui a peur. La personnalité a peur parce qu’elle se sent pauvre, sans défense, exposée à tous les dangers, alors elle ne s’occupe que de prendre et d’entasser pour assurer sa subsistance, sa sécurité, et elle tâche d’éliminer ceux qui lui paraissent les menacer. Quand on a peur, on ne peut manifester aucune générosité, on n’est même plus ni sincère ni honnête, on devient faux, hypocrite et on essaie d’exploiter toutes les situations, même si c’est au détriment des autres…

Devenir comme le Soleil… seul ce haut idéal peut faire germer tout ce qui est le meilleur dans votre cœur et dans votre âme. Sans même que vous insistiez, sans même que vous y pensiez, vous manifesterez les meilleures dispositions. La seule vérité qui vaut la peine d’être cherchée, c’est le soleil spirituel qui, dès qu’il brille en nous, fait apparaître toutes nos bonnes qualités exactement comme le soleil physique fait éclore la vie dans toute la nature.

Le soleil est le symbole de la générosité et c’est pourquoi nous devons le prendre pour modèle. Même s’il n’est pas humain, il est préférable de se lier à une créature non humaine, mais  qui peut nous influencer par sa lumière et sa chaleur, que de rester auprès de gens qui sont faibles, sombres, égoïstes. Et supposons même que le soleil ne soit qu’une roche ou du métal en fusion, cela m’es égal : du moment qu’il manifeste des qualités supérieures à celles des hommes, j’irai vers lui, car auprès de lui je m’exalte, auprès de lui je grandis, auprès de lui je deviens plus intelligent, auprès de lui je me guéris.

Pourquoi ne voulez-vous pas faire comme moi ?


Celui qui est allé longtemps auprès du soleil et qui a appris à s’identifier à lui, peut aller ensuite à la rencontre des humains, il ne les lésera pas : il les salue, les regarde, leur sourit, leur serre la maint, leur parle ou travaille avec eux, il ne cesse de leur donner quelque chose de bon, de lumineux. Et en faisant cela, il s’épanouit, grandit, avance, s’élève de plus en plus, parce qu’il obéit à la loi de l’amour, la véritable loi de l’amour qui est de donner. Mais en même temps qu’il donne, il reçoit, car la lumière divine, comme une rivière d’eau claire, descend jusqu’à lui.