Merci de votre visite

vendredi 16 mai 2014

La sensation de ne plus évoluer



Question : j'ai l'impression de ne pas avancer. Avez-vous des préconisations ?

Réponse de OMRAAM : Oui, chère amie. Il suffit d'avancer. Le fait de ne pas avancer ou l'impression de ne pas avancer est lié à la peur d'avancer. Il faut accepter d'avancer sans connaître de quoi demain sera fait, sans ça, on avance pas. On ne peut pas, comment dire, prétendre à la Lumière, prétendre à vivre des états spirituels, et refuser d'avancer. L'impression de ne pas avancer est liée souvent à, comment dire, une peur qui est à l'intérieur, qui est souvent la peur de l'inconnu et d'aller de l'avant. Avancer, tu conçois ça comme avancer. Et tu imagines qu'il faut aller de l'avant, comme j'ai dit. Mais il faut surtout accepter d'Etre, parce que c'est dans l'immobilisation, qu'on a appelé l'abandon à la Lumière, qu'on peut avancer réellement.


Donc la peur d'avancer, c'est la peur de l'inconnu, c'est la peur de l'abandon à la Lumière. Parce que si y a abandon à la Lumière, il y a établissement de la Joie et du Samadhi. S'il n’y a pas établissement de la Joie et du Samadhi, qu'est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que la Lumière n'arrive pas à s'établir dans le Cœur. Parce que si on est établi dans le Cœur, on se pose plus la question de savoir si on avance ou pas. On est dans la Vibration de la Joie. Donc le fait de ne pas aller au Cœur, quand on a ouvert les énergies de la tête, traduit effectivement une difficulté à s'abandonner à la Lumière. Et c'est ça qui permet d'avancer. Autrement dit, est-ce que tu sens la couronne radiante du Cœur ? Qu'est-ce qui fait que ça ne s'installe pas ?

C'est bien vous, n'est-ce pas, qui réalisez le fait que ça s'installe ou pas, on vous l'a toujours dit. Donc si ça va et que ça recule, ça veut dire qu'il y a une difficulté à s'établir au sein de cette Unité. Qu'est-ce que c'est, si ce n'est pas la peur de la Lumière et la peur de l'Unité ? La peur de la mort, si tu préfères, la peur de la dissolution. Beaucoup d'êtres éveillés préfèrent rester au niveau de la tête parce qu'ils gardent quoi ?

Le contrôle. Ils ont l'impression de garder le contrôle et la maîtrise. Toute la difficulté elle est là, pour tout le monde. Alors, que ça s'appelle quelque chose qui est resté en travers de la gorge, que ça s'appelle la peur du lendemain, que ça s'appelle la peur du manque, peu importe. Mais c'est toujours le même processus. Parce que, sinon, si y'avait pas d'obstacle, tu serais en Samadhi en permanence ou le plus souvent, ou à volonté. Si vous n'étiez pas dans une Voie (entre guillemets) spirituelle (entre guillemets aussi), la question ne se poserait même pas. Mais tous, qui êtes ici, avez la perception des Vibrations au niveau de la tête, n'est-ce pas ?

Donc qu'est-ce qui empêche que ça s'établisse dans le Cœur, à volonté, ou le plus souvent, si ce n'est la peur ? Je dirais même, la terreur d'aller au niveau du Cœur en permanence. Parce que, vous le savez, cette étape d'installation (non pas comme ça, par moments, par bouffées mais de manière définitive), c'est la dissolution, ce que j'ai appelé et que d'autres appellent avec moi la petite mort. Qu'est-ce qui ne veut pas mourir, si ce n'est le mental et l'ego ?

Alors, après, l'ego a beau dire : « mais non, je comprends pas, c'est pas vrai, je veux la Lumière ». Il peut dire tout ce qu'il veut. Mais c'est des problèmes de tuyauterie. Donc si le robinet est fermé, faut pas accuser autre chose que le robinet fermé. Encore une fois, la question ne se pose pas pour ceux qui ont même pas les Vibrations dans la tête. Ça s'appelle, ça aussi, accepter de voir la Vérité en face. Et faut accepter aussi que, pour tous les êtres humains (et je suis aussi passé par là), que tant qu'on veut aller dans le Cœur et qu'on voit les énergies, qu'on vit des expériences, on a beaucoup de mal à accepter que c'est l'ego qui refuse. On a toujours tendance à projeter à l'extérieur, à dire « c'est la faute de mon mari », « c'est la faute de ma vie », « c'est la faute de mes douleur », « c'est la faute de pas de temps », etc, etc.


On trouve des justifications, qui ne sont que des cache-misères, parce qu'on ne veut pas voir que c'est l'ego qui empêche. Rappelez-vous que l'ego, c'est pas toujours celui qui fait le fanfaron et qui se met sur le devant de la scène. Il y a aussi les ego que j'appelle de « fausse humilité ». C'est à dire qu'on se pense et on se voit (faussement) tellement pur et tellement éveillé, qu'on ne comprend pas pourquoi la couronne du Cœur ne s'installe pas. Mais la couronne du Cœur, elle ne s'installe que si vous capitulez totalement. Sans ça, ça veut dire que c'est l'ego qui vous empêche d'y aller. Y'a personne d'autre qui vous empêche d'y aller. Et ça va se manifester avec une acuité de plus en plus forte, pour tout le monde, pour tous les éveillés. Ça fait partie aussi d'accepter de se voir tel qu'on est, sans culpabilité.