Merci de votre visite

dimanche 13 octobre 2013

LE NOYAU DE L'ENSEIGNEMENT DIVIN : par Peter DEUNOV


Vous me demandez :
"Quel est le noyau de l'enseignement ?"

Je vous ai dit et je vous dirai de nouveau :
Le noyau de l'Enseignement, c'est l'Amour, la Sagesse et la Vérité. Mais ces trois choses, que sont-elles ? me demandez-vous encore.

Ecoutez, vous qui avez déjà commis l'irréparable faute, qui avez brisé la coque de la vie pour en goûter l'amande. L'amande dont tous mangent sans jamais arriver à la manger. Continuez dans le même sens - mangez de l'amande. Mais que les coquilles ne vous soient pas une entrave.

Et je vous dis : "Mangez de l'amande, voyez quel goût a la vérité ; mais que les coquilles ne vous fassent pas trébucher - ne demandez pas de "preuves".

Maintenant, écoutez la réponse à votre question :
L'Amour est ce sans quoi aucune vie ne peut exister. La Sagesse est ce sans quoi aucun mouvement n'existe. La Vérité est ce sans quoi aucune limite n'existe. L'Amour est le commencement de la vie. La Vérité est la fin de la vie. Ce sont les deux bornes de la Grande Réalité dans le monde. Ce qui se meut au milieu et donne une forme aux choses, c'est la Sagesse divine. La Sagesse ne peut agir que s'il y a un commencement et une fin. C'est entre ces deux bornes que travaille la Sagesse, dans l'intervalle formé par le commencement et la fin, et qu'emplissent toutes les éternités sans jamais pouvoir le remplir.

C'est dans cet intervalle que se meut la Sagesse montrant dans leur vrai jour l'Amour et la Vérité. La Sagesse déclare : Moi, qui me meut entre le commencement et la fin, je vous dis :

L'Amour est le commencement de tout ce qui existe. La Vérité en est l'ultime limite, le but suprême. Et au delà de la Vérité ? Au delà de la Vérité il n'y a rien. Tu ne peux aller au delà de la Vérité. Chaque chose créée se meut, se meut et s'arrête enfin à la Vérité. Elle peut se mouvoir des millions et des milliards d'années ; mais une fois arrivée jusqu'à la Vérité, elle s'arrête. Et alors c'est l'un des deux : ou elle prendra en considération les lois de la Vérité et y conformera sa vie ou elle sera réduite en cendres.

Tu t'écries : "Dis-moi la Vérité !" La Vérité ne peut se dire. Il faut la vivre. La Vérité représente le fruit de la totalité de la vie. Elle renferme ce en quoi Dieu se manifeste. Elle renferme ce en quoi tous les êtres parfaits se manifestent. Elle renferme toute l'éternité qui est composée de milliers et de millions "d'éternités". Parce qu'il y a des éternités qui ont des bornes, et il y a des éternités qui sont sans bornes.

Et ainsi rappelle-toi :
Si, avec ton amour, tu ne peux passer du commencement à la fin, et entrer dans la Vérité ; et si, d'autre part, avec ta vérité, tu ne peux passer de la fin au commencement, tu ne comprendras jamais ce que c'est que la vie.

Tu dois unir le commencement et la fin. Si tu n'y arrives pas, tu ne pourras rien faire, tu ne pourras rien comprendre.

Et qu'est-ce qui peut réunir le commencement et la fin ?

Seulement la Sagesse.