Merci de votre visite

mardi 27 août 2013

Rapports de Dieu et des êtres




I – Fluide divin : substance et mouvement de vie

Magnétisme divin
Entre Dieu et les êtres existe un magnétisme vital constant qui permet à ceux-ci de vivre et d'évoluer. Attirée sans cesse vers le Principe Créateur, la multitude des créatures parcourt le cycle des formes et sous la poussée du courant vital développe en elle la faculté de la conscience et de la puissance de vie.

Plus un être est évolué, plus il vit et plus il a conscience de cette vie ; mieux surtout il en comprend l'origine, la raison et le but ; et c'est à cette fin que l'homme aspire, comme toute créature ayant déjà parcouru une certaine échelle de formes et ayant acquis la conscience d'être. De même, entre les êtres existe un magnétisme spécial réglé par des lois d'affinité, d'attraction ou de répulsion ; c'est ce qui explique que toute la création évolue continuellement suivant un plan ascensionnel déterminé ; une échelle de formes et d'états régie par les grandes lois d'Harmonie et de Progrès : magnétisme dont nous pouvons nous rendre compte dans la vie physique elle-même sous ses aspects inférieurs et mieux encore, dans nos essais de vie supérieure dont les formes ordinaires sont la méditation et la prière.
Pour les âmes d'une certaine évolution, le magnétisme Divin et vital est réellement sensible et perceptible ; ces âmes communient vraiment dans l'Univers avec le Principe de Vie. Le fluide est une émanation vitale, c'est le rayonnement de la vie émanant de tout être. Il peut prendre différentes formes et avoir une subtilité plus ou moins grande mais il demeure, en somme, l'expression la plus directe du Principe de Vie en l'être.

Alors que le mouvement n'est qu'une manière de vivre, le fluide est le rayonnement de l'être ; il conserve toutes les puissances que l'Être dont il émane possède ou peut lui donner. Ainsi, le fluide Divin a la propriété de créer, de donner vie, et le fluide humain d'intensifier ou raréfier la vie déjà existante dans un certain cycle de vie.

Le fluide vital
En somme, ce que vous appelez matière n'est que le fluide vital arrivé aux plans inférieurs, mais suivant les formes qu'il épouse et la rapidité de ses vibrations, il est ou fluide minéral ou fluide végétal ou fluide animal.  Mais ces fluides ne sont à la Source première dans l'état vierge que le fluide Divin lui-même. Ainsi, l'électricité peut vous apparaître comme synthèse des forces de vie connues des hommes ; plus tard, ceux-ci découvriront des nouvelles forces ou fluides plus puissants encore, mais dès maintenant ils peuvent se faire une idée de la relation des êtres avec leur Principe ou mécanisme Divin, et de l'Unité de la vie ; Unité qui permet de retrouver dans tous les domaines de cette vie les mêmes principes, les mêmes lois, les mêmes primordiales directions ; en un mot, le même Esprit.

L'évolution de la substance divine - Les types et les formes  
Le fluide universel ou fluide vital émane incessamment et éternellement de...