Merci de votre visite

lundi 12 août 2013

Tout ce qui existe possède une aura



L'AURA - Tout ce qui existe, je vous l’ai dit, possède une aura. Les minéraux, les métaux, les cristaux projettent certaines forces qui forment autour d’eux une sorte de petit champ magnétique coloré. Chez les plantes, le corps éthérique ajoute sa vitalité, son besoin de croissance et rend leur aura plus intense, plus vivante que celle des minéraux. Chez les animaux, l’aura est encore plus riche parce qu’ils ont déjà un corps astral, le corps des désirs, des émotions. En général, ils n’ont pas encore commencé à développer leur corps mental, sauf certains, comme le chien, le cheval, l’éléphant, le singe, le dauphin… chez qui les biologistes discernent un début de facultés mentales. Ces facultés sont encore rudimentaires, mais au contact de l’homme, le corps mental des animaux commence à se développer, car en s’occupant d’eux, en les aimant, en les soignant, l’homme contribue beaucoup à leur évolution. Quant aux humains, ils développent actuellement leur corps mental d’une façon prodigieuse, et même s’ils ne le font pas toujours dans le sens le lus favorable, ceux qui savent diriger et maîtriser leur pensée renforcent énormément leur aura.


Si l’on veut savoir ce que peut être véritablement l’aura, c’est vers les Initiés et les grands Maîtres qu’il faut se tourner ; par leurs pensées élevées, par leur amour envers le Créateur, ils développent leur corps causal, leur corps bouddhique et leur corps atmique, dont les émanations forment une aura d’une splendeur extraordinaire avec des couleurs en perpétuel mouvement, comme des feux d’artifice. Cette aura est aussi très vaste, et on raconte même que celle de Bouddha s’étendait sur plusieurs lieues.  Les Initiés n’ont pas d’autre désir, ils n’ont pas d’autre but que d’élargir leur aura pour atteindre et prendre sous leurs ailes le plus grand nombre de créatures. C’est par leur aura qu’ils purifient l’atmosphère autour d’eux, qu’ils embellissent, illuminent et vivifient les créatures. C’est par elle qu’ils travaillent sur la végétation, qu’ils changent les courants atmosphériques. Et c’est par elle aussi qu’ils parviennent à une connaissance des choses qui dépasse de beaucoup la connaissance intellectuelle ; grâce à leur aura puissante, lumineuse, ils s’élancent vers les régions sublimes où ils apprennent comment Dieu a créé le monde et ce qu’Il a écrit à travers les étoiles, les montagnes, les lacs, les oiseaux, les animaux, les plantes….